GP3 Spa: Premier podium pour Santino Ferrucci

Santino Ferrucci signe sa première victoire

Santino Ferrucci, jeune pilote américain de l’écurie DAMS, a décroché son premier podium GP3 le week-end dernier (26-28 août), en lever de rideau du Grand Prix de Belgique.
 
Santino a signé une excellente troisième place lors de la manche Sprint disputée sur l’exigeant tracé de Spa-Francorchamps, théâtre de la sixième épreuve de la saison 2016.

 
Sur la grille partiellement inversée du dimanche matin, le pilote de développement Haas F1 Team partait en première ligne pour la première fois de sa carrière en GP3. La veille, il avait terminé septième de la course longue (17 tours) à l’issue d’une belle bagarre dans le peloton.
 
Santino Ferrucci avait pourtant conclu cette manche principale avec un châssis endommagé suite à un passage en force sur les vibreurs du célèbre Raidillon de l’Eau Rouge. L’équipe mancelle a ensuite passé la nuit à reconstruire la voiture. L’Américain a remercié DAMS de la meilleure des manières en occupant la deuxième place d’une course Sprint à rebondissements. Devant composer avec des pneus ayant chuté en température à cause d’une troisième sortie de la Voiture de Sécurité, Santino a dû se contenter de la troisième place sous le drapeau à damier.
 
Malheureusement pour DAMS, deux de ces neutralisations ont impliqué les autres pilotes de l’écurie française, Jake Hughes et Kevin Jörg.
 
Jake Hughes semblait bien parti pour signer un excellent week-end après s’être montré le plus rapide aux essais libres. Le Britannique a ensuite manqué de très peu une deuxième pole position en GP3 cette saison, après celle décrochée lors de la manche d’ouverture à Barcelone en mai.
 
Jake est tout de même parti depuis la deuxième place sur la grille mais ce bel effort a été gâché par une élimination dès le premier virage, quand il s’est accroché avec deux de ces concurrents. Le pilote de Birmingham, vainqueur en Allemagne avant la trêve estivale, n’a pas eu plus de chance dimanche lorsqu’il est sorti de la piste aux Combes.
 
Comme Jake son coéquipier Kevin a entamé son week-end belge plein d’espoir, dans la foulée d’un cinquième chrono en qualifications. Mais les accrochages et le départ chaotique de la manche principale du samedi ont obligé le Suisse à passer au stand pour changer un aileron avant abîmé. Cet incident initial ne l’a pas découragé et il est remonté jusqu’au 11ème rang, en gérant parfaitement ses pneumatiques. Kevin a connu encore moins de réussite lors de la manche Sprint puisqu’il s’est fait sortir de la piste aux Combes, comme Jake Hughes, alors qu’il évoluait au neuvième rang.
 
Le prochain rendez-vous aura lieu à Monza dès ce week-end (2-4 septembre), à l’occasion du Grand Prix d’Italie.
 
Santino Ferrucci, P7/P3 : « J’étais content de signer le neuvième meilleur chrono en qualifications, soit ma meilleure performance cette année. Mais j’ai calé au départ de la course 1, pour une raison qui m’échappe, et je me suis retrouvé dernier au premier virage. J’ai réussi ensuite à remonter jusqu’à la sixième place mais, malheureusement, j’ai attaqué un peu trop fort sur les vibreurs alors que je me battais pour la cinquième place. J’ai quand même fini septième, mais les mécaniciens ont dû travailler toute la nuit pour remplacer mon châssis. Je tiens vraiment à les remercier car la voiture était prête dimanche matin. La course 2 a été compliquée, à cause des trois neutralisations, et je n’ai pas réussi à garder mes pneus en température, ce qui m’a fait passer de la deuxième à la troisième place. C’est quand même mon premier podium de l’année et je suis heureux pour l’équipe, car tout le monde a fait un superbe travail. »
 
Kevin Jörg, P11/DNF : « Ce fut de nouveau un week-end décevant, mais il y a quand même plusieurs aspects positifs. J’avais vraiment un bon rythme lors des essais libres ainsi qu’en qualifications. Nous avons fait un grand pas en avant dans la compréhension des pneus. Il nous manque juste un peu de chance. J’étais cinquième sur la grille de la manche principale mais je me suis fait coincer à l’épingle de La Source au départ et j’ai dû repasser au stand pour changer mon aileron avant. Je me suis retrouvé dernier mais j’ai réussi à remonter jusqu’à la 11ème place. La course Sprint a plutôt bien commencé et j’étais neuvième après la deuxième neutralisation, quand un concurrent a tenté de me dépasser. Lors de cette action, j’ai été touché et je suis parti dans le mur. Je n’ai vraiment pas eu de chance, mais mon rythme en course était bon ; je tâcherai d’utiliser ce point positif pour bien préparer le prochain week-end. »
 
Jake Hughes, DNF/DNF : « Tout avait pourtant si bien commencé. J’étais le plus rapide aux essais libres et je me sentais très à l’aise dans la voiture. Nous n’avons pas changé grand-chose pour les qualifications et j’ai réussi le deuxième chrono. En profitant de mon aspiration, le pilote en pole position a bénéficié de l’appui aérodynamique que nous avions choisi. S’il n’avait pas fait cela, j’aurais été plus rapide que lui dans les secteurs 1 et 3 et pu partir depuis la première place de grille. L’enseignement positif, c’est que la voiture était très performante : cela montre que nous avons fait un pas en avant et j’espère que nous allons continuer dans cette direction jusqu’à la fin de la saison. Après ces débuts prometteurs, ce fut un week-end à oublier. Je me suis fait acc rocher au premier virage de la course 1, puis j’ai eu un autre accident au bout de quatre tours, durant la manche Sprint. C’est dommage car cela fait six ou sept courses sans marquer de point cette saison. Je sais que nous sommes dans le bon rythme, il faut juste que nous réalisions des week-ends propres. »
 
François Sicard, Directeur Général : « Un très bon week-end en termes de performance, malheureusement nous n’avons pas pu convertir cette compétitivité en bons résultats. C’est très bien parti, aux essais libres, et cela s’est confirmé en qualifications puisque nos trois pilotes étaient dans les neuf premiers. Nous sommes globalement satisfaits car nous sommes aux avant-postes, parmi les plus rapides. Cela souligne le bon travail de l’équipe et des pilotes et vient confirmer ce que nous voyons se profiler depuis un moment. Nous n’avons pas obtenu les résultats que nous espérions, et que nous pensons mériter, mais c’est prometteur pour les prochaines courses à Monza. »

Communiqué DAMS,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*