24H Mans LMP2: ​Alpine en tête après 17 heures

L'aLpine #36 mène la catégorie LMP2

– À moins de sept heures de l’arrivée, la Signatech-Alpine #36 occupe la tête des 24 Heures du Mans en catégorie LMP2.

– Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi comptent un tour d’avance sur leurs plus proches poursuivants.

– Alors qu’elle était remontée en quatrième position, la Baxi DC Racing Alpine #35 est sortie de la piste.

 

Au coucher du soleil, la Signatech-Alpine #36 était déjà dans la bagarre pour la tête de sa catégorie. Parti pour effectuer un quadruple relais, Nicolas Lapierre s’arrêtait finalement un peu plus tôt que prévu. En effet, l’équipe profitait de l’entrée de la voiture de sécurité pour effectuer plusieurs opérations de contrôle, notamment au niveau du circuit de refroidissement.

C’est finalement à Gustavo Menezes qu’incombait le quadruple relais avec un même train de gommes. Pour ses premières 24 Heures du Mans, le Californien réalisait une prestation de premier ordre qui permettait à la n°36 de se ménager un petit avantage en tête.

Puis Nicolas Lapierre reprenait le volant pour un triple relais qui s’achevait au petit matin, avec un passage de témoin à Stéphane Richelmi. À huit heures, l’Alpine A460 comptait un tour d’avance sur le deuxième.

La nuit s’était également bien passée pour la Baxi DC Racing Alpine #36. Ho-Pin Tung s’illustrait en effectuant un quadruple relais, qui lui permettait de se hisser au sixième rang.

Nelson Panciatici prenait la suite et il gagnait encore deux places. Mais à 7h13, il tirait tout droit à la chicane Forza et tapait sèchement le mur de béton. Les dégâts étant trop importants pour être réparés sur place, la #35 abandonnait.

Philippe Sinault, Team principal Signatech-Alpine : « La nuit s’est bien passée pour nos deux voitures, avec des prestations solides des pilotes chargés d’enchaîner les relais. Au petit matin, nous avons été cueillis à froid par la sortie de piste de Nelson. Nous n’en connaissons pas encore la cause, car nous n’avons pas récupéré la voiture. En tous cas, la façon dont il a perdu le contrôle est inhabituelle. L’essentiel est qu’il aille bien. Nous devons maintenant nous concentrer sur la #36 pour terminer le travail entrepris. Les sept heures restantes seront longues. »

Classement LMP2 à 8h00
1. Signatech-Alpine #36, 249 tours
2. G-Drive Racing #25, +1 tour
3. SMP Racing #37, +4 tours
4. Strakka Racing #42, +4 tours
5. Eurasia Motorsport #33, +7 tours…
Abandon : Baxi DC Racing Alpine #35

Marie-Hélène Bacle,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*