Volant Matmut 100% Féminin : Gabriela Jilkova et Lucile Cypriano feront équipe sur le Championnat de France FFSA GT4

À l’issue des tests organisés par la Matmut et l’équipe Akkodis ASP Team, Gabriela Jilkova et Lucile Cypriano ont passé avec succès les différentes phases de sélection et décrochent le Volant Matmut 100% Féminin. Cet équipage expérimenté sera engagé en 2023 sur le Championnat de France FFSA GT4 dans l’équipe Akkodis ASP. Les pilotes bénéficieront d’un dispositif d’accompagnement complet pour atteindre leurs objectifs mais aussi d’une valorisation de leur parcours. Le Volant Matmut 100% Féminin ambitionne d’œuvrer à la représentativité des femmes dans le sport automobile et de valoriser leur performance.

Un duo 100% féminin
Gabriela est tchèque, Lucile française, mais elles ont bien des points communs, notamment du talent à revendre et une détermination sans faille.

Gabriela Jilkova aussi surnommée ‘Quick Gaby’ est née le 2 avril 1995 en république Tchèque. Après une brillante carrière en karting (débutée à l’âge de 5 ans), elle enchaine sur la monoplace et plus particulièrement la Formule Renault 2.0 où elle se fait remarquer en décrochant plusieurs victoires. Lors d’une épreuve disputée en Autriche, sur le Red Bull Ring, Gabriela est blessée dans un crash impliquant plusieurs voitures juste après le départ. Gravement touchée au niveau de cinq vertèbres, elle est immobilisée plusieurs mois loin des pistes. À force de courage et de détermination, elle reprend le volant et alterne berline et essais en monoplace. À partir de 2019, elle s’oriente vers le GT et enchaine les championnats en Allemagne (ADAC GT4 Germany) et en Europe (GT4 European Series). Gabriela connaît particulièrement bien le GT4, un atout pour que l’équipage entre rapidement dans le match.

Lucile Cypriano a vu le jour en région parisienne, à Chatenay-Malabry, le 2 septembre 1996. Elle découvre la compétition en débutant elle aussi par le karting. En 2013, elle s’oriente vers le sport auto et la monoplace en participant au championnat de France F4. Mais dès l’année suivante, elle intègre le monde des berlines en s’engageant sur le championnat Volkswagen Scirocco-R Cup, avec le soutien de la Commission Women in Motorsport de la FIA. Elle enchaine avec deux saisons en Seat Leon Eurocup (première féminine à décrocher une victoire au classement général). En 2017, Lucile revient dans l’hexagone pour s’aligner en Porsche Carrera Cup France. Elle participe ensuite, en 2020, aux 24 Heures du Nürburgring et termine sur le podium de sa catégorie. Pilote éclectique et polyvalente, elle dispose aussi d’une solide expérience en rallye.

Un programme chargé…
Pour ce nouvel équipage, le championnat de France débutera en avril (7/10) avec les traditionnelles Coupes de Pâques puis mettra le cap sur la Nièvre pour rejoindre le tracé technique de Magny-Cours (5/7 mai). En 2023, le championnat reviendra sur ses terres ‘historiques’ avec une manche à Dijon-Prenois (16/18 juin) puis sur le circuit du Val de Vienne au début de l’été (7/9 juillet). Après la trêve estivale, retour en piste à Lédenon (8-10 septembre), juste avant la finale qui sera disputée sur le Circuit Paul Ricard (6/8 octobre).

Avant d’entrer dans le vif du sujet, de nombreuses séances d’essais sont d’ores et déjà programmées pour les pilotes afin de se familiariser avec l’équipe mais aussi de peaufiner leurs trajectoires sur certains des tracés.

Lydie Arpizou – Race Com
© Patrick Hecq

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*