Ligier European Seeries à Portimão Jour 2 : Double victoire pour Team Virage, CTF Performance et RLR MSport en haut du podium JS2 R

Les pilotes de la Ligier European Series ont tout donné lors de deux dernières courses de la saison à Portimão. Gillian Henrion dans la Ligier JS P4 #16 (Team Virage) a fait un dernier tour de force à ses concurrents de la catégorie sport-prototype en s’offrant sa cinquième double victoire au Portugal. Pilotes gentleman et rookie se sont partagés le haut du classement de la catégorie Ligier JS2 R : Laurent Piguet et Fabien Delaplace aux commandes de la #96 de CTF Performance gagnent pour la seconde fois de la saison lors de la course 1. Et c’est le rookie autrichien Horst Felix Felbemayr au volant de la #40 de RLR MSport qui s’offre la victoire en course 2, la première de sa carrière en sport automobile.

Course 1 : La première place du podium adjugée à Team Virage et CTF Performance
Les pilotes de la Ligier European Series sont en grande forme pour la première course du week-end sur l’asphalte du circuit de Portimão. La Ligier JS P4 #16 de Team Virage rafle sa dixième victoire de la saison avec 50 secondes d’avance, laissant les batailles pour le reste du podium à ses concurrentes. Dans la catégorie Ligier JS2 R, les pilotes bronze de la #96 de CTF Performance décrochent leur deuxième victoire de la saison.

Ligier JS P4 : L’or pour Gillian Henrion
Qualifié en pole position, Gillian Henrion dans la Ligier JS P4 #16 de Team Virage ne laisse aucune chance à ses concurrents et décolle au départ. George King dans la #23 de Monza Garage passe de la cinquième à la deuxième place, mais se fait ensuite rattraper par Minhea Stefan dans la #44 de Smart Driving puis par la #17 de Pegasus Racing avec Dimitri Enjalbert. Derrière à la sixième place, Natan Bihel (#53 M Racing) attaque fort et double Simone Riccitelli (#3 LR Motorsport).

Plusieurs duels éclatent. La Ligier JS P4 #44, deuxième, est attaquée par la #17. Derrière, la #23 doit défendre sa quatrième place face à la #53. Si Natan Bihel parvient à dépasser George King, Mihnea Stefan, qui défend sa position avec vigueur, donne du fil à retordre à Dimitri Enjalbert. Les esprits s’échauffent et les deux partent au contact, à l’avantage de la #17 qui doit à présent protéger sa place de la #53.

La première moitié de la course est marquée par les incessantes passes d’armes entre la #23 et la #3. George King et Simone Riccitelli sont au coude-à-coude pour la cinquième place d’abord, puis pour la quatrième après la sortie de piste de la #44. Cette dernière repart septième. Alors que les deux rookies continuent de se battre, la #50 de Les Deux Arbres pilotée par Raymond Narac vient mettre son grain de sel. Avant l’arrêt au stand, George King part en tête-à-queue et rétrograde de trois places.

Des batailles relevées chez les sport-prototypes
La fenêtre des arrêts au stand fermée, c’est à nouveau la Ligier JS P4 #16 qui est en tête. Anthony Nahra dans la #17 est deuxième, Nicola Neri dans la #3 troisième et Raphaël Narac dans la #50 est quatrième. Petite frayeur pour la #43 de Team Virage emmenée par José Maria Marreiros (qui a succédé à Bernardo Pinheiro), qui part elle aussi en tête-à-queue. En l’espace de quelques tours, Natan Bihel dans la #53 passe de la cinquième à la deuxième place. Tandis que la #23 de Monza Garage essaie de regagner du terrain en milieu de peloton, elle doit se frotter à la défense vigoureuse de la #44.

Mihnea Stefan n’a d’ailleurs pas dit son dernier mot. Le pilote roumain de la Ligier JS P4 #44 revient dans le haut du classement jusqu’à s’installer à la troisième place, cinq minutes avant le passage de la ligne d’arrivée. Pénalisée par un stop and go de 4 secondes pour ne pas avoir respecté le temps d’arrêt minimum au stand, la #17 chute dans le classement et se retrouve huitième. D’humeur téméraire, George King dans la #23 se mesure à Raphäel Narac dans la #50. Mais le pilote britannique tente une manœuvre risquée qui lui fait perdre le contrôle de sa voiture.

Et de dix pour Gillian Henrion ! Le Champion Ligier JS P4 2022 passe le drapeau à damier avec 50 secondes d’avance sur Natan Bihel (#53 M Racing) et avec le tour le plus rapide en course en 1:45.462. Très beau résultat pour le nouveau pilote de Smart Driving, Mihnea Stefan, qui monte sur la troisième marche du podium après une course mouvementée. L’équipage père-fils Narac de la #50 de Les Deux Arbres termine au pied du podium.

Ligier JS2 R : Le duo bronze de la #96 de CTF Performance de nouveau vainqueur
Dans la catégorie Ligier JS2 R, le poleman de la #75 de RLR MSport, Haytham Qarajouli garde l’avantage. Mais dans la #11 de TM Evolution, Simon Escallier (coéquipier d’Alain Grand pour cette manche à Portimão et pilote en LMP3) se jette en avant, gagne deux places et s’installe derrière le leader.

Tandis que la Ligier JS2 R #75 est toujours en tête de la catégorie, la #96 de CTF Performance avec Fabien Delaplace est deuxième devant la #40 de RLR MSport conduite par Horst Felix Felbermayr, elle-même suivie par la #11. La cinquième position occupée par Laurent Millara dans la #69 (M Racing) fait l’objet des convoitises de la #4 de Cédric Oltramare (COOL Racing).

Les écarts entre la Ligier JS2 R #40 et la #11 sont infimes, seulement six dixièmes. Simon Escallier réussit à doubler son rival autrichien. Alors qu’Haytham Qarajouli s’apprête à entrer dans les stands pour passer le volant à Martin Rich, il se gare sur le bas-côté à la suite d’un souci mécanique dans son dernier tour de piste. La #96 de CTF Performance s’empare alors de la tête des GT.

Avantage pour la #96 de CTF Performance
Les arrêts au stand terminés, Laurent Piguet au volant de la Ligier JS2 R #96 est suivi par la #11 avec Alain Grand, qui devance la #40. Horst Felix Felbermayr dépasse le pilote gentleman et lui subtilise la deuxième place, mais difficile de rattraper la voiture de tête avec ses 14 secondes d’avance. La #11, la #4 de COOL Racing et la #69 de M Racing aspirent à la troisième place de la catégorie. Mais c’est Laurent Millara, deuxième au classement général provisoire, qui s’adjuge la place.

L’équipe de CTF Performance ne cache pas sa joie au passage de la ligne d’arrivée de la #96, qui remporte sa deuxième victoire de la saison après celle de la première course à Spa-Francorchamps. La #40 de RLR MSport termine deuxième devant la #69 de M Racing, qui perd son avantage face à la #96 dans la course au titre de Vice-Champion Ligier JS2 R. La #75 de RLR MSport, qui a abandonné à mi-course, signe le meilleur tour en course en 1:52.644.

Gillian Henrion, Team Virage, Ligier JS P4 #16, vainqueur course 1 : « La première course s’est très bien passée. On a fait un bon départ. Ensuite on a creusé un écart qu’on a continué à augmenter jusqu’au passage du drapeau à damier. On peut dire que nous avons dominé cette course. »

Fabien Delaplace, CTF Performance, Ligier JS2 R #96, vainqueur course 1 dans la catégorie Ligier JS2 R : « Je voulais absolument prendre un super départ pour me caler avec les voitures de tête et garder le rythme des silver, ce que j’ai réussi à faire ! J’ai même réussi à être devant au virage à l’épingle. Bon je me suis fait rattraper après. Je me suis ensuite servi d’Haytham Qarajouli pour garder un rythme soutenu et creuser le maximum d’écart pour que Laurent puisse ensuite maintenir cette différence. On voulait vraiment essayer de faire un podium et finir devant Laurent [Millara]. C’était l’objectif principal, et on a réussi ! »

Laurent Piguet, CTF Performance, Ligier JS2 R #96, vainqueur course 1 dans la catégorie Ligier JS2 R : « Je suis super heureux. On le serait avec moins ! Surtout pour une première saison pour moi. Nous n’avons pas fait d’erreur, pas de contact. Et puis l’ambiance était très sympa. J’ai eu la chance de partager le volant avec un pilote qui m’a appris beaucoup. Cela nous a permis de faire une très belle saison et de finir en beauté avec une deuxième victoire et le titre de Vice-Champion de la catégorie Ligier JS2 R. »

Course 2 : Team Virage et RLR MSport s’emparent de l’ultime victoire
Le rideau de la saison 2022 de la Ligier European Series s’est abaissé ce samedi sur le circuit de Portimão avec la dernière course de l’année. Gillian Henrion et Team Virage (Ligier JS P4) signent une saison quasi parfaite avec une onzième victoire sur douze courses. Dans la catégorie Ligier JS2 R, Horst Felix Felbermayr dans la Ligier JS2 R #40 de RLR MSport décroche sa première victoire en course automobile.

Ligier JS P4 : Gillian Henrion sur la plus haute marche du podium, pour la onzième fois !
À l’image du départ de la course 1 ce matin, Gillian Henrion au volant de la Ligier JS P4 #16 de Team Virage ne laisse aucune chance à ses concurrents et part loin devant. La #23 de Monza Garage pilotée par George King gagne deux places et s’installe derrière le leader. Le duel pour la troisième place démarre entre la #53 de M Racing (Natan Bihel) et la #44 de Smart Driving (Mihnea Stefan). Très déterminé depuis le début du week-end, le nouvel arrivant de la série Mihnea Stefan prend le dessus sur Natan Bihel et le dépasse. C’est au tour de George King d’être sous la menace de son concurrent roumain.

Un mouvement téméraire de la Ligier JS P4 #44 déstabilise George King, qui rétrograde d’une place. Seulement quelques mètres derrière, Natan Bihel saisit cette opportunité pour fondre sur le pilote britannique et le doubler. C’est ensuite la #50 avec Raphaël Narac (Les Deux Arbres) qui se rapproche dangereusement de la #23. Mais le pilote de la voiture de Les Deux Arbres se retrouve lui-même dans le viseur de la #85 de Smart Driving avec Andrei Vajda aux commandes et se fait dépasser. Un peu plus loin, l’ancien pilote de moto Louis Rossi (#33 Les Deux Arbres) prend l’avantage sur la #17 de Pegasus Racing (Anthony Nahra) et s’empare de la neuvième position. Mais à mi-course, Louis Rossi déchante : il entre en contact avec la Ligier JS2 R #11 de TM Evolution et part en tête-à-queue.

À l’ouverture des arrêts au stand, un drapeau jaune est déployé après la sortie de piste de la Ligier JS2 R #4 de COOL Racing emmenée par Cédric Oltramare. Les sport-prototypes effectuent leur arrêt au stand et la #16 sort une nouvelle fois en tête, avec derrière elle la #53 de M Racing et la #44 de Smart Driving. Une vingtaine de minutes avant la fin de la course, le safety car entre en piste pour dégager la #4, qui déclare forfait.

Le peloton se resserre, Ligier JS P4 et Ligier JS2 R se retrouvent ensemble pour le restart, donné six minutes plus tard. La Ligier JS P4 #53 profite de la présence des GT pour s’échapper devant la #44, qui se retrouve ralentie dans le trafic. Derrière, c’est le contact entre la #50 et la #85. La #23 en profite pour gagner une place et se classe cinquième, tandis que la #50 doit s’arrêter dans les stands pour réparer une crevaison.

Puis, tout s’accélère : la Ligier JS P4 #44 prend le dessus sur la #53. Derrière elles, la #85, la #3 de LR Motorsport avec Simone Riccitelli et la #23 sont aux aguets. Alors que la #85 tente un dépassement sur la #53 par l’intérieur, elle part en tête-à-queue. Natan Bihel évite de justesse son concurrent mais s’écarte de la piste, offrant une voie royale à Simone Riccitelli, qui le double. La #17 pilotée par Dimitri Enjalbert s’empare de la cinquième position.

Gillian Henrion est le premier à passer la ligne d’arrivée, ajoutant une onzième victoire à son impressionnant palmarès. Avec un tour en 1:46.063, il est le plus rapide en course de sa catégorie. Simone Riccitelli et Nicola Neri montent pour la seconde fois sur le podium après leur deuxième place lors de la manche inaugurale au Castellet. Natan Bihel clôture le classement avec la troisième place.

Ligier JS2 R : Première victoire en sport automobile pour Horst Felix Felbermayr
Parti depuis la première place des GT, Horst Felix Felbermayr dans la Ligier JS2 R #40 de RLR MSport se heurte immédiatement aux désirs de victoire de Cédric Oltramare dans la #4 de COOL Racing. Le pilote suisse ne tarde pas à dépasser l’Autrichien. Mais Horst Felix Felbermayr, fort de trois podiums depuis le début de la saison est bien décidé à remporter la dernière course de la saison. Quelques minutes plus tard, il est de nouveau en tête de la catégorie. Laurent Millara dans la #69 de M Racing est troisième devant la #75 de RLR MSport avec Martin Rich.

La Ligier JS2 R #11 de TM Evolution (Alain Grand), la #96 de CTF Performance (Laurent Piguet) et la #25 de TM Evolution (Freddy Menanteau) sont toutes les trois en bagarre pour la cinquième position. C’est finalement la #96, victorieuse de la course 1, qui tire son épingle du jeu. La deuxième voiture de CTF Performance, la #95 avec Gilles Poret, revient en force pour s’approprier la sixième place devant la #25.

Avant le début des arrêts au stand, la Ligier JS2 R #4 sort de la piste. En cause, des dégâts provoqués par un contact en début de course avec la #40. Cédric Oltramare et son équipe abandonnent. Quelques minutes avant, une autre Ligier JS2 R, la #11 de TM Evolution rendait les armes après un contact avec une Ligier JS P4. Une fois toutes les GT passées au stand, la #40 garde le lead devant la #96 et la #75, pilotée par Haytham Qarajouli. Gilles Poret dans la #95 est quatrième.

Le Champion Ligier JS2 R 2022 dans la #75 dépasse la #96. Quelques minutes plus tard, la voiture de CTF Performance est pénalisée d’un drive through pour dépassements répétés des limites de la piste. Elle recule ensuite à la quatrième place, après avoir été doublée par sa voiture sœur la #95. N’ayant pas pu effectuer son drive through, sa pénalité est répercutée sur son temps, en fin de course.

Horst Felix Felbermayr dans la #40 monte sur la plus haute marche du podium pour la première fois de la saison et de sa carrière en sport automobile. Haytham Qarajouli signe une belle deuxième place (avec en prime le tour le plus rapide en 1:53.408) devant Gilles Poret, troisième à franchir la ligne d’arrivée. Il s’agit de son premier podium en Ligier European Series.

Gillian Henrion, Team Virage, Ligier JS P4 #16, vainqueur course 2 : « C’était une course difficile et il faisait très chaud. Je suis triste que la saison de Ligier European Series soit terminée. J’ai passé de supers moments. Je me suis éclaté au volant de la Ligier JS P4 et sur les différents tracés du championnat. »

Horst Felix Felbermayr, RLR MSport, Ligier JS2 R #40, vainqueur course 2 dans la catégorie Ligier JS2 R : « Je suis parti de la pole position. C’était ma toute première pole de la saison. Ensuite j’ai juste roulé. Je me suis concentré et j’ai essayé d’améliorer mes temps, tour après tour. C’est ma première victoire au volant d’une voiture de course. Je suis super content et j’ai hâte de remporter une autre course. »

La troisième saison du championnat est terminée ! Couronné Champion Ligier JS P4 à Spa-Francorchamps en septembre dernier, Gillian Henrion et Team Virage devancent Natan Bihel et M Racing (Champion Ligier JS2 R en 2021), qui deviennent Vice-Champion de la catégorie Ligier JS P4. Le top 3 est complété par George King et Monza Garage.

Dans la catégorie GT, le titre de Champion Ligier JS2 R a été décerné à Haytham Qarajouli et RLR MSport à l’occasion de l’avant dernière manche de la saison en Belgique. La victoire à Portimão de la #96 de CTF Performance permet au duo bronze Fabien Delaplace / Laurent Piguet, d’obtenir le titre de Vice-Champion. Comme en 2021, Laurent Millara et M Racing clôturent le top 3.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*