L’Africa Eco Race a mis les voiles de Sète à Nador

Après vingt-heures de vérifications à Menton, hier soir l’Africa Eco Race concocté par Jean-Louis Schlesser et son équipe, a mis les voiles pour la traversée de la Méditerranée (2 nuits) en passant par Monaco, site de lancement.

C’est à Nador, que la caravane va débarquer pour deux semaines de compétition au Maroc, en Mauritanie pour une conclusion sur les bords du Lac Rose à Dakar. Un parcours sur les traces de Thierry Sabine qui démangent de nombreux passionnés, au vrai esprit du rallye-raid, d’aller se dépenser sur les pistes sablonneuses. Certes, au Maroc, les cailloux attendent les concurrents puis, ce sera un pur enchantement dans les dunes mauritaniennes.

Une bien belle aventure se profile pour ceux et celles qui ont décidé de suivre les organisateurs sans se prendre la tête avec des règlements qui polluent leur passion !

Le nombre de concurrents est bien suffisant pour que, motos, autos et camions sans oublier les raiders, se fassent plaisir et poursuivent l’esprit de Thierry Sabine dans sa définition large du terme rallye-raid.

L’Africa Eco Race n’est pas le ‘Dakar’ mais a le mérite d’exister et de continuer l’œuvre entreprise par son créateur il y a plus de quarante ans. Et pour ceux qui ont marché sur ses traces, l’aventure se poursuit de façon amicale et conviviale, telle que Jean-Louis Schlesser la conçoit avec ceux qui lui font confiance et principalement des amateurs. Autant porter l’Africa Eco Race pour qu’il se pérennise et fasse vibrer ceux qui ont la nostalgie de l’Afrique, ils sont de plus en plus nombreux.

« Nous faisons cette édition après la pandémie et son report à deux reprises. La prochaine se déroulera en mars et je sais déjà, que nombreux sont ceux qui nous suivrons… » a avertie Jean-Louis à Monaco alors que les concurrents défilaient sur la rampe de lancement de la 14ème édition.

La caravane de cette édition se voit composée de 550 personnes, de 200 véhicules dont 80 véhicules en course et, près d’une trentaine de nationalités sont représentées.

Ce qu’il faut retenir du parcours de l’Africa Eco Race :
– 6 000 km à travers le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal,
– De nombreuses pistes inédites,
– Une arrivée dans la pure tradition, au Lac Rose à Dakar,
– 2 spéciales au Sénégal,
– 6 spéciales – départ bivouac,
– 6 spéciales – arrivée bivouac,
– 2 boucles en Mauritanie.

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*