GT4 European Series à Barcelone : Trois couronnes et un titre de vice-champion, carton plein pour Akkodis ASP Team!

Épilogue de la saison 2022, l’affiche de l’ultime manche de la GT4 European Series sur le Circuit de Barcelona-Catalunya était alléchante avec pas moins de 47 voitures sur les 4.655km du tracé. Pour pimenter les débats, dans les trois catégories (Silver, Pro-Am et Am) la chasse au titre restait ouverte. Au terme d’une première course survoltée et d’une seconde course complétement folle, Akkodis ASP Team décroche trois titres de Champion : les titres Pro-AM par équipe et pilotes (Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla) et le titre AM par équipe. Mauro Ricci, faisant équipe en Espagne avec Fabien Barthez, est vice-champion AM chez les pilotes. Coup de chapeau aux deux autres équipages, Eric Debard et Simon Gachet mais aussi Christophe Bourret et Pascal Gibon qui n’ont pas démérité et ont fait preuve d’un remarquable esprit d’équipe. Coup de chapeau à Jérôme Policand et tout le staff Akkodis ASP Team pour son engagement et son professionnalisme qui décroche trois titres sur quatre.

En rejoignant l’Espagne, le duo Akkodis ASP Team, Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla, affiche trois victoires Pro-AM à son compteur et trois deuxièmes places, disposant d’une confortable avance de 34 points en tête du championnat. En l’état, l’attribution du titre dès la première course est envisageable. Après l’impasse sur Hockenheim, Barcelone voit le retour en piste de la paire Simon Gachet et Eric Debard (#81) à bord de la deuxième voiture Pro-AM.

Dans la catégorie AM, Mauro Ricci (#61) bénéficie pour cette course d’un nouvel équipier, Fabien Barthez, venu faire une pige en l’absence de Benjamin Ricci, retenu par ailleurs. Lors de la deuxième course à Hockenheim, Benjamin s’étant éclipsé pour cause ‘d’heureux événement’, Mauro avait été autorisé à rouler en solo. Ce qui explique un décalage au classement général du championnat laissant Mauro seul en deuxième position, à 5pts des leaders. Après leur podium à Hockenheim en Course 2, Pascal Gibon et Christophe Bourret (#53) aimeraient bien récidiver sur ce tracé alternant virages lents, courbes rapides et lignes droites.

Les premiers essais libres permettent de jauger la concurrence et de caler les premiers set-ups. Sur les deux séances, le duo Simon Gachet – Eric Debard (#81) se montre le plus véloce de l’équipe, successivement P5 et P2 Pro-AM. Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique (#87) sont P9 et P4 de la catégorie. Chez les AM, Fabien Barthez et Mauro Ricci (#61) accrochent le Top 5 (puis P8). Pascal Gibon et Christophe Bourret (#61) sont P12 et P10.

Pour les essais qualificatifs, les conditions météo sont optimales mais la première séance est interrompue par un drapeau rouge laissant ensuite seulement 5 minutes pour réaliser le chrono ultime. Simon Gachet est le plus rapide du clan Akkodis ASP Team P10 overall (P6 Pro-AM). Malheureusement, Jim Pla (#87) est beaucoup moins à la fête, aux prises avec des problèmes de suspension, il boucle la séance P18 (P8 Pro-AM). Dans la catégorie AM, Fabien Barthez (#61) entre dans le Top 5 (P35 overall) alors que Pascal Gibon (#53) signe le 11ème chrono.

Sur la seconde séance, la situation ne va pas vraiment s’améliorer. Une fois de plus, l’équipage de la #81 est le plus rapide avec le 12ème temps Pro-AM pour Eric Debard (P32 overall). Jean-Luc Beaubelique (#87), handicapé par une suspension défaillante termine P16 Pro-AM (P39 overall). Chez les AM, Christophe Bourret (#53) est P11 AM, juste devant Mauro Ricci (#61) P44 overall.

Course 1 – La chasse aux titres toujours ouverte…
Cette première course se déroule samedi en fin d’après-midi. Le soleil est toujours bien présent et la température ambiante affiche 23°C. Cependant, la piste est beaucoup plus chaude (36°C) ce qui suggère une prudente gestion des pneumatiques.

Dès le départ, Jim Pla (#87) donne le ton en passant de P18 sur la grille à P9 à la fin du premier tour, se positionnant juste devant son équipier, Simon Gachet (#81). Chez les AM, Fabien Barthez (#61) se fait quelque peu chahuter et perd 5 positions. Christophe Bourret (#53), parti dernier sur la grille après une pénalité (perte de points de bonne conduite) et un recul de 5 places, avance de trois positions.

La course s’annonce très disputée et le rythme s’emballe, tant aux avant-postes que dans le peloton. Après le premier la première période de Full Course Yellow (FCY), à moins de 10’ de course, Jim Pla (#87) poursuit sa remontée, P7 (P6 Pro-AM), Simon Gachet (#81) dans sa trace. Fabien Barthez (#61) sort les chevaux et se retrouve P8 AM (P37 overall) et Christophe Bourret P11.

Au terme de la deuxième période sous FCY, pas de grands changements, mais Jim Pla est un peu ‘coincé’ derrière la #8.

La seconde partie de course met rapidement Jean-Luc Beaubelique (#87) sous pression. A 20’ du damier, il est P7 de la catégorie (P12 overall), juste devant Eric Debard (#81). Mauro Ricci (#61) est P6 AM et Pascal Gibon P9.

Le troisième FCY sonne la charge du sprint final. Pascal Gibon poursuit une belle remontée et se retrouve P7 AM juste devant Mauro Ricci.

Mais à moins de trois minutes de l’arrivée, Jean-Luc Beaubelique est pris dans un accrochage, passe par le bac à gravier et revient sur le tarmac. Il est P12 Pro-AM (P27 overall) et pour la première fois cette saison, hors des points. Désormais, avec ‘seulement’ 21 points d’avance au championnat, l’ultime course choisira son champion.

Au terme d’un relai régulier et efficace, Eric Debard (#81) coupe la ligne P16 (P8 Pro-AM). Belle performance également pour Pascal Gibon (#53) qui passe sous le damier P6 AM (P33 au général). En terminant P10 AM, même si les espoirs restent permis pour Mauro Ricci (#61) dans sa quête du titre, il est à 14 pts des leaders.

Course 2 – Les titres au bout du… safety-car !
Tous les ingrédients sont réunis pour que cette finale 2022 soit fastueuse. Le soleil est au rendez-vous, le ciel est limpide et les concurrents particulièrement motivés pour ce feu d’artifice ultime. Au passage des feux au vert, les esprits s’échauffent… et en quelques virages un premier accrochage sème le désordre. Full Course Yellow, puis safety-car et deux nouveaux accrochages. Au terme de ce premier tour, six voitures sont au tapis, dont le leader au championnat AM. Les quatre Akkodis ASP Team sont « intactes » : P17 (P6 Pro-AM) pour Eric Debard (#81), P32 (P7 AM) pour Pascal Gibon (#53), P33 (P8 AM) pour Mauro Ricci (#61) et P36 (P16 Pro-AM) pour Jean Luc Beaubelique (#87). Après près de 30’ sous safety-car pour nettoyer et dégager la piste, la direction de course sort le drapeau rouge et autorise le changement de pilote dans la pitlane.

La course repart pour 13’ de sprint… Jim Pla (#87) n’a qu’un objectif, reprendre des positions. Il passe rapidement ses équipiers Fabien Barthez (#61) et Christophe Bourret (#53) alors que Simon Gachet (#81) P15 overall ne traine pas non plus. Deux nouveaux FCY (et quelques sorties de piste) vont rythmer les toutes dernières minutes. En passant sous le damier, Simon Gachet est remonté P6 Pro-AM alors que Jim Pla malgré son forcing ne parvient pas à entrer dans les points. Christophe Bourret est P7 AM et Fabien Barthez P9.

Finalement, Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla coiffent la couronne 2022 Pro-AM tout comme Akkodis ASP Team au classement par équipe. Du côté des AM, Mauro Ricci est vice-champion, terminant à 13 points des leaders mais le Team s’empare malgré tout du titre par équipe.

Quatre titres étaient à portée de roue, trois ont été remportés. La moisson est belle pour Jérôme Policand et son équipe.

Race Com – Lydie Arpizou,
Photos Patrick Hecq.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*