GT4 France : Premiers titres dans le Gard pour le Championnat de France FFSA GT ?

– Les Lédenon GT Series comme avant-dernière épreuve de la saison
– Trente-huit GT4 au départ des deux courses de 60 minutes
– Le suspense toujours présent dans les trois catégories

C’est le tracé le plus court du championnat. L’un des plus atypiques aussi. Ça descend, ça remonte, ça redescend, ça tourne… encore et encore. Une sorte de montagne russe matérialisée par un ruban d’asphalte serpentant à flanc de colline et qui a la particularité de tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Tous les pilotes vous le diront : avec ses 3156 mètres, le Circuit de Lédenon n’est certainement pas le plus facile à appréhender.

Avant-dernier rendez-vous du Championnat de France FFSA GT, la piste gardoise pourrait s’avérer décisive lorsqu’il faudra faire le décompte en fin d’année. Avec 38 GT4 attendues, les essais qualificatifs et la gestion du trafic auront une importance cruciale. Soyons clairs, les favoris n’ont pas le droit à l’erreur et le suspense promet d’être entier lors de ces Lédenon GT Series !

Comme toujours, les deux courses de 60 minutes (samedi à 15h55 et dimanche à 14h50) seront retransmises en direct sur la chaîne YouTube GTWorld et sur les réseaux sociaux du championnat. Partenaire médiatique du FFSA GT, Automoto la chaîne diffusera la première course sur ses réseaux sociaux et la seconde en direct sur l’antenne. Pour ceux qui souhaitent vivre l’événement sur place, avec le FFSA GT mais aussi le Championnat de France FFSA Tourisme, le Championnat de France FFSA de Formule 4, la Mitjet International et la Legends Car Cup, les tickets sont proposés à des tarifs très démocratiques sur le site officiel du Circuit de Lédenon.

Pro-Am : le break pour Prost et Servol ?
Depuis le début du championnat, Nicolas Prost et Rudy Servol sont dans le groupe de tête de la catégorie Pro-Am. Avec leur Alpine A110 GT4 #36 préparée par l’équipe CMR, les deux hommes ont profité du déplacement à Spa-Francorchamps pour creuser l’écart sur la concurrence. Grâce à trois victoires et six podiums en huit courses, ils ont 21 points de plus que leurs plus proches rivaux. Dans le Gard, ils pourraient définitivement faire le break…

Avec deux victoires en Pro-Am cette année, Éric Trémoulet et Olivier Jouffret (Mercedes-AMG GT4 #64 – Team Jouffruit by Vic’Team) ne comptent toutefois pas s’arrêter là. Ils réalisent actuellement leur plus belle saison en FFSA GT et ils veulent croire en leurs chances. Le Circuit de Lédenon, où les Mercedes-AMG avaient brillé en 2021, leur permettra-t-il de maintenir la pression avant la finale sur le Circuit Paul Ricard mi-octobre ? La remarque vaut aussi pour la paire Julien Piguet-Alban Varutti (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport #10 – AVR-Avvatar). Après avoir remporté un deuxième succès cette année sur le Circuit de Spa-Francorchamps, le duo reste tout à fait en lice avec un retard de 25 longueurs seulement alors que 104 points sont encore en jeu.

Sauf incroyable retournement de situation, le titre se jouera entre ces trois équipages. Toutefois, Valentin Hasse-Clot (de nouveau associé à Arnold Robin sur l’Aston Martin Vantage AMR GT4 #13 du Mirage Racing) et le binôme Jim Pla-Fabien Barthez (Mercedes-AMG #16 – Akkodis ASP) n’ont pas encore abdiqué.

Silver Cup : Meyuhas et Bastard en favoris
Des trois catégories présentes en Championnat de France FFSA GT, c’est dans la Silver Cup que les leaders sont les plus détachés. Et dans la foulée d’une victoire en GT4 European Series à Hockenheim, ils arriveront avec un moral gonflé à bloc… Avec 25 points de plus que leurs seconds, Roee Meyuhas et Erwan Bastard (Audi R8 LMS GT4 #14 – Saintéloc Racing) ont l’équivalent d’une victoire d’avance sur Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes (BMW M4 GT4 #17 – L’Espace Bienvenue). S’ils devaient repartir avec plus de 52 points d’avance dimanche soir, l’affaire serait dans le sac… On en est encore loin ! Après huit arrivées dans le top 5 de la Silver Cup, ils auront avant tout à cœur de conserver cette régularité qui leur réussit si bien. Face à eux, l’équipage de l’unique BMW au départ sera revanchard après un déplacement belge compliqué par des problèmes techniques lors des essais.

Pour les autres, c’est déjà l’heure du ‘maintenant ou jamais’. Avec respectivement 40, 43 et 45 points de retard, les duos Thomas Drouet-Paul Evrard (Mercedes-AMG GT4 #88 – Akkodis ASP), Stéphane Lémeret-Stéphane Tribaudini (Toyota GR Supra GT4 #30 – CMR) et Hugo Chevalier-Enzo Joulié (Mercedes-AMG GT4 #87 – Akkodis ASP) n’ont plus de questions à se poser : ils doivent gagner pour préserver leurs chances de coiffer la couronne en fin de saison. Attention, la victoire sera aussi le seul objectif de plusieurs équipages ayant perdu tout espoir de titre, mais bien décidés à conclure la saison par quelques coups d’éclat. À ce titre, soulignons le retour de la Mercedes-AMG GT4 #2 de CD Sport avec aux commandes le vice-champion de la Silver Cup 2020, Fabien Lavergne, et Arno Santamato (qui avait débuté la saison en Audi). Voilà un équipage qui devrait avoir son mot à dire dans la lutte aux avant-postes !

Am Cup : Hamon et Blanchemain en leaders
51-18. Ce n’est pas le résultat d’un match de rugby, un sport populaire dans la région de Lédenon, mais bien les points marqués par les candidats au titre en Am Cup lors du dernier rendez-vous à Spa-Francorchamps. Pendant que le champion 2021 Christophe Hamon et son équipier Michaël Blanchemain rendaient un bulletin presque parfait sur l’Audi R8 LMS GT4 #69 du Team Fullmotorsport, Laurent Coubard et Jean-Charles Rédélé n’ont pas été gâtés par la réussite en Belgique. Le scénario s’est donc totalement inversé et c’est avec un retard de 18 points que les pilotes de l’Alpine A110 GT4 #76 de Bodemer Auto arriveront en chasseurs à Lédenon. Pourront-ils retourner une fois de plus la situation dans un championnat qui n’a pas manqué de rebondissements depuis le début de l’année ?

Avec seulement 14 unités engrangées à Spa, Florent Grizaud et Kévin Jimenez ont été décrochés en Belgique. Comptant 45 points de moins que les leaders, les pilotes de l’Aston Martin Vantage AMR GT4 du GPA Racing viseront avant tout une deuxième victoire cette année. Quant à Didier Dumaine et Christophe Carrière (Aston Martin Vantage AMR GT4 #161 – AGS Events) ou les frères Pierre-Arnaud et Jean-Laurent Navarro (de nouveau sur la Mercedes-AMG GT4 #238 de JSB Compétition), ils viseront aussi les premiers rôles. Autre nouveau venu, Fabien Baule rejoindra Stéphane Desbrosse sur l’Aston Martin Vantage AMR GT4 #79 de la structure AGS Events. Pourront-ils créer la surprise dès leur première apparition de l’année ? Premier élément de réponse samedi lors des essais qualificatifs (dès 10h35) avant d’enchainer avec la première course samedi à 15h55 et la seconde dimanche à 14h50.

Communiqué SRO,
Photos SRO : Patrick Hecq & Jules Benichou

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*