DTM/Esteban Muth : « Je sais ce qu’il me manque »

Engagé dans l’une des saisons les plus disputées de l’histoire du DTM, Esteban Muth était à Imola le week-end dernier pour le troisième rendez-vous de la saison. Si les résultats de la BMW M4 GT3 de l’équipe Walkenhorst Motorsport ne répondent pas à ses attentes pour l’instant, le jeune Bruxellois sait que c’est lors des essais qualificatifs qu’il doit progresser. Prochain objectif : le top 10 !

Faisant la part belle aux voitures de Grand Tourisme depuis l’an dernier, le DTM n’a probablement jamais été aussi disputé que dans cette cuvée 2022. Pas moins de 28 pilotes professionnels représentant six constructeurs se battent à coup de centièmes de seconde dans une lutte d’une incroyable intensité. Les exemples valent parfois tous les discours. À Imola, dans le cadre du troisième rendez-vous de la saison, ce sont ainsi 22 pilotes qui figuraient dans la même seconde lors des essais qualificatifs ce dimanche. Impressionnant !

Dans ce contexte hautement compétitif, Esteban Muth s’est fait un nom au cours de la saison 2021 et il entend bien confirmer cette année. « On sait toutefois qu’en DTM les écarts sont tellement faibles que tous les détails comptent », confie le Bruxellois de 20 ans. « Dans mon cas, je viens de vivre deux week-ends frustrants au Lausitzring et à Imola. Pour une raison que je n’arrive pas à expliquer pour l’instant, je n’arrive pas à exploiter tout le potentiel des pneus neufs lors des essais qualificatifs. Dès lors, je me retrouve loin sur la grille de départ et, dans un peloton aussi relevé, il n’est pas simple de remonter. »

En course, avec des pneus déjà utilisés, le Belge tient largement son rang en se montrant à la hauteur des autres pilotes BMW, tous représentants officiels de la marque. « J’ai encore démontré en course ce dimanche que j’ai largement ma place. Non seulement mon meilleur tour était à peu de choses près équivalent à celui des autres BMW, mais en plus je suis très régulier ! Le seul problème, c’est que je pars de trop loin sur la grille de départ. Il est clair que je veux faire mieux que ma 14ème place de ce dimanche… Je sais ce qu’il me manque et c’est le point sur lequel je vais travailler dans les prochaines semaines ! »

Bien décidé à retrouver une place dans le top 10, Esteban Muth franchira le cap de la mi-saison au soir de la prochaine épreuve, disputée dans les rues de Nuremberg. Sur le Norisring, la BMW M4 GT3 de l’équipe Walkenhorst Motorsport sera à surveiller de près ces 1er, 2 et 3 juillet !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*