24 Heures du Mans : Le Richard Mille Racing Team à l’arrivée

01 WADOUX Lilou (fra), OGIER Sébastien (fra), MILESI Charles (fra), Richard Mille Racing Team, Oreca 07 - Gibson, action during the 2022 24 Hours of Le Mans, 3rd round of the 2022 FIA World Endurance Championship, on the Circuit de la Sarthe, from June 11 to 12, 2022 in Le Mans, France - Photo Thomas Fenetre / DPPI

– Le Richard Mille Racing Team termine dans le top dix de sa catégorie
– Sérieux et appliqué, l’équipage égale le meilleur résultat de l’équipe sur cette course emblématique
– Le prochain rendez-vous est donné dans quatre semaines à Monza (8-10 juillet)

Arrivé dans la Sarthe il y a dix jours, l’équipage Richard Mille Racing Team formé par Lilou Wadoux, Charles Milesi et Sebastien Ogier a rapidement pu se rendre compte de son extraordinaire popularité auprès du public, et cela dès le Pesage organisé dans le centre-ville du Mans vendredi dernier.

Populaire autour de la piste, le trio l’était également sur un circuit que Lilou et Sébastien découvraient. Épaulés par Charles Milesi, vainqueur de l’épreuve dans la catégorie LMP2 l’an passé, les deux novices prenaient vite leurs marques. La formation entamait ainsi une belle dynamique dès la Journée Test.

Charles Milesi prolongeait cette lancée lors du départ pour porter l’Oreca-Gibson #1 aux portes du podium jusqu’à ce que l’équipage soit pénalisé d’un stop-and-go d’une minute pour une erreur lors de l’entrée des stands de l’octuple champion du monde des rallyes Sébastien Ogier.

Décrochés du groupe de tête, les trois pilotes poursuivaient leurs efforts avec le même sérieux et la même application au fil des relais pour reprendre leur place dans un peloton extrêmement compétitif où figuraient de nombreuses références de l’Endurance et d’anciens concurrents en Formule 1.

De retour dans les dix premiers de leur classe dès dimanche au petit matin, Charles Milesi, Lilou Wadoux et Sébastien Ogier haussaient encore le rythme tout en optimisant leur stratégie et en maximisant leur potentiel. Accompagné d’une équipe technique réalisant comme eux un véritable sans-faute, le trio gagnait de nouvelles places dans le sprint final pour s’offrir la neuvième position, égalant ainsi le meilleur résultat du Richard Mille Racing Team aux 24 Heures du Mans.

« C’était une bonne course », résumait Charles Milesi. « Lilou a vraiment bien géré la pression et elle a affiché un excellent rythme tout au long de l’épreuve, tout comme Sébastien. Nous avons réussi à éviter les embûches traditionnelles du Mans avec deux pilotes novices dans la discipline et c’est un bon point de satisfaction. Ce résultat va donner confiance à l’équipe et nous essaierons de prolonger cette dynamique à Monza. »

« Nous sommes extrêmement contents d’avoir franchi la ligne d’arrivée, mais surtout d’avoir fait de l’excellent travail en terminant dans le top dix », ajoutait Lilou Wadoux. « Toute l’équipe est heureuse et c’est une belle récompense pour tout le monde de voir le drapeau à

damier sur une épreuve aussi réputée. C’était une semaine magique où j’ai découvert tant de choses. J’étais tellement surexcitée de vivre ça que je n’ai pas ressenti la moindre fatigue. J’ai encore un peu de mal à réaliser, mais c’est peut-être une étape qui comptera à l’avenir dans ma carrière ! »

« Maintenant que j’ai découvert cette course légendaire, qui plus est en la vivant directement en tant que pilote, je ne peux que confirmer qu’elle a une aura toute particulière », conclut Sébastien Ogier. « J’ai adoré ! Il y a pas mal de positif à retenir. J’ai beaucoup appris, progressé dans mon rythme et dans la compréhension de nombreux éléments. Je suis content par ailleurs que nous soyons passés au travers des nombreux pièges que recelait ce double tour d’horloge, à l’exception de cette malheureuse erreur que j’ai commise à la fin de mon premier relais à l’entrée dans la pitlane. Nous avons mené une course constante, propre, et terminer dans le top dix est une récompense pour les efforts que nous avons tous fournis en tant qu’équipe. Avec vingt-sept voitures au départ dans cette catégorie particulièrement relevée, c’est un résultat plus qu’honorable et mérité à mon sens. Bravo à mes coéquipiers, qui ont assuré, et un grand merci au public qui nous a soutenus de manière extraordinaire. »

Cette performance permet aussi au Richard Mille Racing Team d’inscrire seize points dans le cadre du Trophée Endurance LMP2, dont l’équipe occupe désormais la neuvième place.

« C’est une belle révélation », ajoutait Philippe Sinault, team manager de l’équipe. « Les deux premières courses de la saison avaient été légitimement compliquées comme il n’est jamais facile de débuter en Endurance par Sebring et Spa. Elles nous ont toutefois permis de faire connaissance avant que la magie du Mans ne crée ce déclic. Quand je vois aujourd’hui fonctionner ce trio avec l’équipe d’ingénieurs et de mécaniciens, on sent de l’envie et une belle dynamique. Cela s’est traduit par une copie quasiment parfaite et un bon résultat à l’arrivée. Charles a fait une excellente qualification et un départ formidable pour nous hisser un temps sur le podium provisoire de cette catégorie d’experts. Sébastien est immédiatement entré dans le bon rythme et Lilou s’est lancée dans l’arène sans l’esquisse d’un doute ou d’une appréhension à la tombée de la nuit. Cette homogénéité est à l’origine de cette belle prestation et je suis vraiment fier de leur performance qui me rappelle les débuts de Sophia, Tatiana et Beitske aux 24 Heures du Mans 2020. Elles avaient alors ouvert la voie à une belle aventure qui doit tout à la volonté de Richard et Amanda Mille. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*