GT4 France à Magny-Cours : Akkodis ASP Team empoche une nouvelle victoire et signe deux nouveaux podiums

En rejoignant le circuit de Magny-Cours, Akkodis ASP Team abordait la deuxième manche en tête du classement par équipe et pilotes Silver avec le duo Enzo Joulié et Hugo Chevalier (#87). En quittant la Nièvre, c’est désormais Thomas Drouet et Paul Evrard (#88), toujours en Silver, qui tiennent la corde (ex-aequo) après avoir signé une victoire au panache sur la Course 2, leurs équipiers Enzo Joulié et Hugo Chevalier terminant au pied du podium. La veille, c’est dans la catégorie Pro-AM que les équipages Akkodis ASP Team se sont illustrés en montant sur la deuxième marche du podium avec Fabien Barthez et Jim Pla (#81) et sur le troisième avec Eric Debard et Simon Gachet (#81). Sous une météo particulièrement clémente, le week-end nivernais fut intense et dense avec quarante équipages en piste, de quoi faire monter la température sous les capots et sous les casques. Après quelques semaines de pause, les protagonistes du championnat de France FFSA GT4 se retrouveront en Midi-Pyrénées sur les terres de l’équipe Akkodis ASP Team, pour le Grand Prix d’Albi, les 25 et 26 juin.

La deuxième manche du championnat de France GT4 sur le circuit de Magny-Cours s’est révélée serrée et très disputée avec un plateau riche de 40 voitures et un niveau de performance toujours aussi élevé. Dans le clan Akkodis ASP Team, trois de ses pilotes participaient également à la Sprint Cup du GT World Challenge Europe et pour Thomas Drouet, Jim Pla et Simon Gachet (dans une autre équipe pour un autre constructeur), passer d’une GT4 à une GT3 et inversement, s’est révélé un exercice de haut vol.

Après une séance de tests collectifs pour reprendre ses marques et jauger la concurrence, la première séance d’essais libres, bien que perturbée par plusieurs drapeaux rouges, permet d’établir une première hiérarchie. Simon Gachet se montre le plus véloce et s’offre le meilleur chrono sur la Mercedes-AMG GT4 #81 qu’il partage avec Éric Debard. Jim Pla et Fabien Barthez (#16) se classent dans le Top 5 du général (P3 Pro-AM). Côté Silver, la paire Enzo Joulié – Hugo Chevalier (#87) termine dans le Top 3 de la catégorie (P10 overall), alors que Thomas Drouet et Paul Evrard pointent P5 (P12 overall) sur la #88.

La première course se déroulant samedi soir en nocturne, la seconde séance d’essais libres a lieu vendredi soir dans des conditions quasi similaires.

Durant 60 minutes, les pilotes et les équipes se calent sur des repères nocturnes peu habituels, ce qui leur permettra d’éviter certains pièges le lendemain. Simon Gachet (#81) termine cette fois à la deuxième place et comme un peu plus tôt dans la journée, Jim Pla et Fabien Barthez entrent dans le Top 5 sur la #16. A la quatrième place de la catégorie Silver, Enzo Joulié et Hugo Chevalier (#87) sont P8 overall alors que Thomas Drouet et Paul Evrard (#88) bouclent la séance P6 Silver (P12 overall).

Samedi en fin d’après-midi, alors que les conditions de piste sont toujours optimales, les deux séances de qualification permettent de déterminer les grilles de départ des deux courses. La ‘Q1’ permet de mesurer le niveau de performance global du plateau avec pas moins de 17 voitures dans la même seconde. Simon Gachet (#81) signe le meilleur chrono mais sa pole position n’est pas confirmée après une pénalité qui le fait reculer d’une position sur la grille. Même mésaventure pour Jim Pla (#16) qui signe le troisième temps mais qui s’élancera de la 9ème position sur la grille après une pénalité pour perte de points de ‘bonne conduite’. Hugo Chevalier (#87), 3ème Silver se positionne sur la 6ème ligne (P11) alors que Thomas Drouet (#88) signe le 8ème chrono de la catégorie (P19 overall).

La seconde séance voit un tir groupé des Silver. Enzo Joulié (#87) et Paul Evrard (#88) monopolisent la 3ème ligne de la grille (P5 et P6) en signant les 4ème et 5ème chronos de la catégorie. Eric Debard (#81) entre dans le Top 10 Pro-AM (P22 overall) et Fabien Barthez (#16) se classe P13 Pro-AM (P29 overall).

Course 1 : Double podium Pro-AM
Le départ de la première course est donné en nocturne, une originalité qui ne manque pas de pimenter les débats mais tout le monde passe sans encombre la course d’Estoril. Ce début de course s’anime très vite et les explications se font de plus en plus viriles.
En s’élançant de la première ligne Simon Gachet (#81) maintient sa deuxième position et se lance à la poursuite de l’Alpine de tête. Jim Pla (#16) adopte rapidement un rythme très offensif (qui lui permet de remonter trois places, P6) et le prouve en signant le meilleur tour en course après seulement 5 minutes. Hugo Chevalier (#88) et Thomas Drouet (#87) ne trainent pas non plus, respectivement P4 et P8 Silver.

Les tours s’enchainent et le rythme ne faiblit pas. Jim Pla (#16) continue sur sa lancée et reprend des positions, tout comme Hugo Chevalier (#88) et Thomas Drouet (#87). Après moins de 20 minutes de course, le pilote de la #16 est remonté troisième rejoignant ainsi son équipier, Simon Gachet (#81). Malheureusement, Hugo Chevalier (#88), P10, est touché lors d’un contact. Il s’engage alors dans la pitlane et s’immobilise quelques minutes au stand victime d’une crevaison. Finalement, plus de peur que de mal et la #88 reprend la piste, mais désormais P35. Thomas Drouet (#87) poursuit sa progression, P6 Silver (P13 overall), tous les points sont bons à prendre.

Aux avant-postes, Jim Pla (#16) n’a pas relâché la pression et juste avant le changement de pilote il en profite pour améliorer le meilleur tour en course et pour passer le volant à son équipier. La #16 est P2 devant la #81 et Thomas Drouet (#87) est P10…

Après le changement de pilote, les pilotes Akkodis ASP Team mènent les débats. Fabien Barthez (#16) ressort des stands en tête devant Eric Debard (#81). La dextérité de l’équipe technique a une nouvelle fois fait la différence. Paul Evrard (#88) est P6 Silver (P12 overall) alors que Enzo Joulié est P10 Silver.

Au fil des tours, l’étau se resserre sur les pilotes AM désormais sous la menace d’un retour des Silver. C’est ce qui se produit d’abord avec la BMW #17 puis l’Audi #6. A 10’ du damier, Fabien Barthez est P3 mais toujours en tête Pro-AM devant Eric Debard. Paul Evrard (#88) est P5 Silver (P9 overall) et Enzo Joulié (#87) toujours dans le Top 10 Silver.
Mais en fin de course, la Mercedes #64 (Pro-AM) revient comme une balle sur les avant-postes. La bagarre est intense jusqu’au bout et chacun vend chèrement sa peau. A 2’ de l’arrivée la #64 passe Eric Debard (#81) et dans les derniers mètres, elle passe Fabien Barthez (#16).

Au final, les deux équipages Akkodis ASP Team sont sur le podium Pro-AM, P2 pour Fabien Barthez et Jim Pla (P3 overall) et P3 pour Eric Debard et Simon Gachet (P4 overall). Paul Evrard et Thomas Drouet (#88) terminent au pied du podium Silver ( P8 au général) au terme d’une très belle remontée tandis que le tandem Hugo Chevalier et Enzo Joulié (#87) est P9 Silver.

Course 2 : Une victoire au panache !
Dimanche en fin de matinée, le soleil est au zénith et la température de la piste affiche plus de 31°C. Au passage des feux au vert le ton est donné et très rapidement, les chevaux s’emballent. Depuis la 3ème ligne, Paul Evrard (#88) et Enzo Joulié (#87) réussissent leur envol tout comme Eric Debard (#81) et Fabien Barthez (#16) quelques rangs plus loin.

Au contact du quatuor de tête, Paul Evrard (#88) augmente le rythme et ne tarde pas à s’emparer de la 4ème position alors que Fabien Barthez (#16) se fait chahuter dans le peloton et perd au passage dix positions. Loin de baisser les bras, le pilote de la #16 repart en chasse et grappille à nouveau des places sur les tours suivants.

Au changement de pilote, les événements se bousculent aux avant-postes. Sur la #88, Thomas Drouet repart deuxième et adopte un pilotage très rythmé, précis et surtout terriblement efficace qui lui permet de revenir sur la BMW #17. Thomas apprécie ce tracé sur lequel il a signé sa toute première victoire en 2019 (avec Benjamin Ricci) et il ne va pas manquer de s’en rappeler. A 15’ du damier, Hugo Chevalier (#87) est toujours dans le Top 5 Silver (P6 overall) alors que Simon Gachet (#81) pointe P14 et Jim Pla (#16) P24.

La fin de course se déroule crescendo, la menace Drouet se rapprochant inexorablement du leader. A 2’ de la fin, Thomas porte l’estocade et s’empare de la tête avec assurance et détermination au terme d’une belle manœuvre. Le Champion de France Pro-Am en titre, peut savourer ce premier succès Silver en compagnie de son nouvel équipier, Paul Evrard. Belle opération aussi au championnat de la catégorie puisque l’équipage pointe en tête à égalité avec celui de l’Audi #14. Toujours en Silver, Hugo Chevalier (#87) parvient à se maintenir dans le Top 5 (P6 overall) pour couper la ligne.

Belle fin de course également pour Simon Gachet (#81) revenu P12 et dans le Top 5 Pro-AM. Enfin, Jim Pla (#16) sans jamais renoncer parvient à boucler l’épreuve P13 Pro-AM (P22 overall). Les courses se suivent mais ne se ressemblent pas.

La prochaine manche du championnat conduira les concurrents jusque dans le Tarn pour le Grand Prix d’Albi (24 et 25 juin). Le Tarn est la base arrière de la structure Akkodis ASP Team, installée non loin d’Albi, à Rabastens.

Lydie Arpizou – Race Com,

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*