Alpine Elf Europa Cup/Paul Cauhaupé : Déjà une première victoire en sport automobile !

Paul Cauhaupé a 16 ans et il a achevé son quatrième meeting en sport automobile en fêtant sa première victoire ! Les résultats du pilote de l’équipe Patrick Roger Autosport GP en Alpine Elf Europa Cup s’apparentent depuis le lundi de Pâques à une suite arithmétique de raison -1 et de terme initial 3 – sachant que Un = Up + (n-p)*r. Autrement dit, après sa 3e place à Nogaro, il a enchainé une 2e place et une victoire à Magny-Cours. Aussi rapide en qualification qu’avisé en course, le lycéen toulousain s’est clairement positionné parmi les favoris du championnat.

Le pilote de l’Alpine A110 Cup #16 n’a connu que la première ligne et le podium à Magny-Cours. Aux essais libres, il travaille en pneus neufs pour les qualifications lors de la première séance avant de réaliser une simulation de course dans la deuxième. Paul passe à 8 millièmes de seconde de la première pole position mise en jeu, soit environ 32 centimètres de ce circuit de 4411 mètres. Il s’élance ainsi au côté de son coéquipier Simon Tirman, auteur du meilleur chrono, pour une course 1 limpide qui s’achève dans cet ordre par un doublé Autosport GP.

La deuxième qualification offre un résultat semblable à la première… à 1 millième près ! Mais en course 2, Paul semble un peu plus à l’aise et à la 10ème des 25 minutes de course, il réalise un dépassement imparable au freinage de l’épingle d’Adelaïde. Il s’échappe quelque peu, puis le safety-car intervient et regroupe le peloton. A la relance, Paul creuse à nouveau un écart que Simon Tirman parvient à réduire sur la fin, sans toutefois remettre le résultat en question. On assiste donc à un deuxième doublé d’Autosport GP, mais avec, cette fois, Paul sur la première marche.

La parole est au héros du jour : « Nous avons bien travaillé avec l’équipe aux essais libres, j’avais une voiture efficace mais dont les pneus se sont trop dégradés en fin de course 1. Nous avons donc adopté un autre set-up pour la course 2 et cette fois, mon Alpine est restée constante. J’ai pu prendre de l’avance avant l’entrée en piste du safety-car, et aussi à la relance. Maintenant je vais essayer de confirmer et de me battre pour le championnat. »

Là encore, les pilotes Autosport GP sont à la fête, puisque Simon Tirman est en tête avec 51 points contre 47 pour Paul, qui possède le même total que Lucas Frayssinet du team Chazel Technologie Course.

A noter que Paul est coaché cette saison par Lilou Wadoux, 3ème de l’Alpine Elf Europa Cup avec Autosport GP en 2021 et titulaire cette saison en FIA WEC LMP2 (championnat du Monde d’Endurance). La rapide adaptation de Paul à sa nouvelle catégorie prouve que cette association fonctionne à merveille.

La prochaine épreuve aura lieu du 17 au 19 juin à Zandvoort (Pays-Bas), un circuit que Paul ne connait pas mais qu’il abordera comme à son habitude avec confiance et humilité.

Romne Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*