FIM/Baja Oeste Portugal: Simão remporte la victoire à moto et et Viñaras en quad

Baja Oeste de Portugal – 3ème manche de la Coupe du Monde FIM des Bajas – Du 5 au 8 mai 2022

Après un prologue et deux jours de course, Micael Simão (GasGas) remporte la Baja Oeste Portugal devant Fabio Magalhães (Honda) et Konrad Dabrowski (KTM Duust). En quad, la victoire revient à Teo Viñaras devant le Saoudien, Hani Alnoumesi, tous deux sur Yamaha.

Ce week-end, la Baja Oeste Portugal se déroulait au Nord de Lisbonne, sur les terres de Torres Vedras, Bombarral, Cadaval, Azambuja, Alenquer, Óbidos et Sobral de Monte Agraço. Le temps était au beau fixe et les pilotes ont quelque peu souffert de cette chaleur inhabituelle en cette saison.

Samedi, le départ de la deuxième Spéciale du jour fut reporté d’une heure pour laisser le temps à l’organisation de déblayer la piste des SSV qui s’étaient accrochés, ce qui porta à 4h10’ la neutralisation entre les deux secteurs sélectifs. « L’attente était très longue avant le deuxième départ, commente Mirjam Pol (Husqvarna), 5ème au classement moto FIM et première de la classe féminine, la chaleur m’a alors fatiguée et cela m’a pesé quand j’ai dû repartir. Mais j’ai beaucoup aimé le terrain, parfois rapide, parfois sinueux… Je m’attendais à de la poussière mais finalement cela n’a jamais été un problème pour doubler. Je me suis beaucoup amusée ! »

Deuxième de la catégorie féminine, la Polonaise Joana Mordzewska (KTM Duust) a eu un peu de mal à se mettre dans le rythme. « Le premier jour, je ne voulais surtout pas chuter et j’avais des difficultés à m’adapter à la moto mais ensuite cela a été beaucoup mieux et j’ai aimé cette course, un mélange d’enduro et de rallye. »

Quant à Konrad Dabrowski (KTM Duust), victime d’une panne de son système de tracking, il termine néanmoins en troisième position et remporte la catégorie Junior. « Ce fut une course difficile pour moi car j’ai l’habitude maintenant de courir dans le désert… Hier, je n’avais pas beaucoup de motivation d’attaquer sur des pistes rapides et de serpenter entre les arbres. Je n’avais pas envie de prendre de risques… mais c’est un bon exercice pour moi, j’ai beaucoup appris et sur la fin, j’ai mieux roulé et je suis donc content ! »

Ensuite, nous retrouvons les vétérans : Pedro Bianchi Prata (Honda) est 4e, Rui Ferreira est 6ème, Barry Howe (KTM) 7ème et Kurt Burroughs 9ème.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*