Les Pâques de Nogaro, un grand succès avec une météo printanière

L’affluence du public dimanche sur les abords du tracé Paul Armagnac de Nogaro laissait présager des chiffres satisfaisants pour les organisateurs. Le lundi, légèrement moins dense que la veille donne un global de 28240 spectateurs sur les trois jours. Une augmentation de 19% comparativement aux Pâques 2019, 2020 s’étant déroulées en août avec une jauge et l’an dernier elles furent organisées à huit clos.

Il est vrai que cette édition avait tout d’une grande avec sept plateaux aussi variés que attractifs, que le mixe entre Grand Tourisme, monoplace, berlines donnait une grande envie au public de venir pour se rincer les yeux ! Dans les allées des paddocks noires de monde, on ressentait le besoin de s’évader, de passer du bon temps en famille ou entre amis et de partager.

Il est certain aussi que la présence de 197 pilotes incitait à une rencontre pour quémander autographes, selfie avec Nicolas Prost, Julien Febreau, Anthony Beltoise, Dorian Boccolacchi pour les plus connus…

Le soleil fut généreux au point de prendre quelques bons coups sur la peau car, la teneur des courses fut d’un tel éclat sportif que rester sur place était une obligation. Dix-sept courses, autant de podiums… on en redemanderait presque davantage après tant de spectacle mais, le rideau est tombé…

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*