Dakar Étape 5 : Sébastien Loeb battu par Henk Lategan

Le Sud-Africain, Henk Lategan (Toyota Gazoo Hilux) a remporté la 5ème étape du Dakar en signant ainsi sa toute première victoire sur cette compétition. Un bon coup pour lui qui a pointé en tête durant une bonne partie de la course, et ce malgré un problème mécanique l’ayant contraint à rouler avec une portière ouverte. Une belle revanche pour Lategan, perturbé par un problème à la roue arrière droite hier.

A l’arrivée, il pouvait faire éclater sa fierté, il laisse Sébastien Loeb (BRX Hinther) à 1’58 au deuxième rang comme la veille. Le pilote français termine une nouvelle fois dauphin et auteur d’une victoire sur cinq étapes disputées. Le podium se voit complété par Lucio Alvarez (Overdrive Toyota).

Nasser al-Attiyah toujours largement en tête
Loeb figure toujours à la deuxième place du général à 35mn après Nasser al-Attiyah-Matthieu Baumel qui s’affirment de plus en plus, de sérieux prétendants à la victoire.

Avec sa troisième place sur l’étape du jour, Lucio Alvarez maintient sa place sur le podium du classement. Il s’est hissé devant Mathieu Serradori qui ne baisse pas les bras et cravache chaque jour n’ayant plus rien à perdre.

Guerlain Chicherit parti en tonneau la veille se classe à une inespérée 5ème place soulignant le travail effectué durant la nuit sur la machine très blessée à son arrivée au bivouac.

Kuba Przygonski met le Buggy Mini à la 6ème place devant Giniel de Villiers dont la pénalité pour avoir roulé sur la moto d’un pilote marocain dans l’étape 3 ne lui laisse plus rien espérer. Si, Nasser et Matthieu terminent 8ème en étant partis en ouvreurs, c’est qu’ils peuvent s’offrir le plaisir de rouler sans prendre de risque tout en gérant leur avance.

Pierre Lachaume et Stéphane Duplé furent les plus rapides aujourd’hui du MD Rally en terminant 17ème, Mika Pisano 26ème et Christian Lavieille 31ème après un jardinage dont il se serait bien passé !

Quant à Carlos Sainz arrivé avec son Audi Hybrid en 48ème position, il peut remercier Peterhansel et Boulanger de lui avoir cédé un amortisseur lui permettant d’atteindre le drapeau à damier.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*