Dakar Étape 1B/Christian Lavieille et Johnny Aubert : Bonne spéciale mais… pas que !

Le Dakar est vraiment parti ce matin pour douze jours intenses et sportifs à souhait. Christian Lavieille et Johnny Aubert ont bien senti la plongée dans le vif du sujet au cours de 517 km programmés ce dimanche – en boucle – avec 333km en secteur sélectif. Celui-ci a fait du dégât dans les lignes avants comme dans les arrières au point d’annuler l’étape marathon (2 et 3) et de la transformer en deux classiques !

Les deux lascars de l’Optimus #214 n’ont pas œuvré : « C’était une belle spéciale dans l’ensemble. Nous avons rattrapé Al-Qassimi (PH Sport) après une vingtaine de kilomètres avant de faire course commune dans de l’herbe à chameau et des dunettes. Le rythme adopté ensuite pour ménager la monture était essentielle.
« Johnny a fait gros steppe en avant en termes de navigation. Il a repris confiance après la panne de la tablette de la veille et nous avons roulé dans du laborieux avec surtout de nombreuses ornières … Tout se passait parfaitement jusqu’au CK52 où là, tout le monde jardinait. Nous avons eu notre dose aussi et en tournant en rond avec les autres, j’ai décidé de partir et de me diriger au plus vite vers l’arrivée… »

Jouer au mouton n’est pas dans l’esprit de Christian. Bonne option puisqu’ils terminent 11ème de la spéciale. « Le point positif, c’est la façon dont Johnny appréhende la tablette ! Une grosse avancée aujourd’hui, encore une ou deux journées et, je pense, qu’elle n’aura plus de secret pour lui » se réjouit Christian, déjà sur une bonne dynamique en termes de pilotage.

Classement général : 1. Al Attiyah-Baumel (Toyota Hilux Gazoo), 3h30’53 ; 2. Loeb-Lurquin (BRX), à 12’44 ; 3. Prokop-Chytka (Ford), à 22’39 ; 4. Alvarez-Monleon (Toyota Hilux), à 27’42 ; 5. Vasilyev-Uperenko (VRT), à 28’58… 11. Lavieille-Aubert (Optimus), à 49’24…

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*