Toby Price : « Ajouter un ou deux titres du Dakar à mon palmarès »

Toby Price poses for portrait in Dubai, UAE on Ostober 30th, 2021 // SI202111260261 // Usage for editorial use only //

Il va falloir compter sur Toby Price pour plusieurs années encore sur le Dakar. Deux fois lauréat de l’épreuve, l’Australien a prolongé son bail avec l’écurie Red Bull KTM. Certes attiré par la catégorie auto, à l’image de sa première victoire sur quatre roues à la Finke Desert Race en Australie et sa nouvelle participation à la Baja 1000, Price n’en délaisse pas pour autant sa

première passion. Au moment de signer son nouveau contrat, l’objectif est clair : ajouter un, voire deux titres à son palmarès. Et surtout oublier son dernier Dakar malheureux, achevé à l’hôpital de Tabuk après une violente chute dans l’étape 9, alors qu’il était deuxième du général. Touché au bras et à l’épaule, il a fallu du temps au natif de Hilston dans la province du New South Wales pour se remettre. Être régulier est forcément un gage d’excellence mais seule la victoire est belle pour Toby Price. En sept participations, l’Australien a terminé sur le podium à cinq reprises. Bref, à chaque fois qu’il atteint la ligne d’arrivée c’est pour grimper sur la ‘boite’.

En 2015 déjà, ce jeune molosse australien à la carrure de troisième ligne centre débarquait sur le rallye tel un ovni. Toby Price est alors une référence chez lui, mais un inconnu à l’échelle planétaire du Dakar. On le sait rapide, il intègre de plus très vite les subtilités de la navigation, sans jamais craquer en route vers une impressionnante troisième place. Une année plus tard, installé au sein du team officiel KTM, Price fait plus que confirmer en devenant le premier Australien, toutes catégories confondues, à remporter le Dakar, et ce dès sa deuxième participation. Sa deuxième couronne acquise à Lima en 2019 est une nouvelle preuve de son courage face à la souffrance, en raison cette fois-ci d’un poignet meurtri. Médaillé de l’Ordre Australien du Merite, il fera à nouveau figure de candidat à la victoire en 2022, ce qui lui permettrait d’égaler Richard Sainct au rang de triple-vainqueur (1999, 2000 et 2003) et de dépasser Hubert Auriol, Gaston Rahier et Fabrizio Meoni.

Toby Price : « Je suis vraiment excité d’avoir signé pour deux années supplémentaires avec l’écurie Red Bull-KTM. C’est une vraie famille pour moi et une maison loin de ma maison. Je me réjouis donc de continuer pour deux années avec les ‘gars’. J’espère pouvoir repayer la confiance qu’ils placent en moi en remportant quelques titres supplémentaires. Je pense qu’il n’y a pas d’équipe comme KTM. Ils s’occupent vraiment de nous, les pilotes. Nous travaillons à développer la nouvelle moto et cela se passe très bien. Ma blessure (sur le Dakar 2021) semble être soignée et après trois interventions chirurgicales, je suis en bien meilleure forme. Je suis à 60 ou 70% de mes capacités donc pas loin d’être prêt à attaquer. L’objectif sur les deux prochaines années est bien sûr d’ajouter à mon palmarès un nouveau titre sur le Dakar. Si je peux en ajouter deux, ce serait encore mieux. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*