e-Andros à Val Thorens : C’est parti pour la saison 2021 – 2022 !

TrophÈe Andros 2020-2021. Team DAR. Dubourg.

Le coup d’envoi du e-Trophée Andros est donné ce week-end à Val Thorens, la saison 2021 – 2022 s’annonce extrêmement flamboyante. Après une édition 2020-2021 rythmée par les protocoles sanitaires et la Covid-19, la mythique épreuve reprend la glace avec ses voitures 100% électriques, en souhaitant que rien n’entrave leur avancée.

Depuis plus d’une semaine, la neige et les températures glaciales ont permis à l’équipe du circuit de Val Thorens de préparer une idéale piste glacée pour accueillir les givrés du e-Trophée Andros – ils sont nombreux – avec des pilotes de renom qui donnent déjà des frissons !

C’est sur le circuit Alain Prost à l’altitude de 2200 mètres, d’une longueur de 900 mètres que les virtuoses de la glace vont pouvoir se rouler dans la neige. Le record du tour de 45’’391 sera-t-il battu cette année au cours de cette 33ème édition ? Rien n’est sûr mais, tous les protagonistes au titre 2021-2022 l’ambitionnent.

Un plateau éclatant en qualité ! Il suffit de confronter les équipes impliquées sur cette édition pour comprendre l’enjeu qui anime chacune d’elle.

Le DA Racing détentrice du titre avec JB Dubourg présente trois autos – dont deux Zoé et une GDM Pellets – celle-ci sera menée par Romain Grosjean sur les deux premières manches de la saison : Val Thorens et l’Andorre. Ensuite, l’ex-pilote de Formule 1 préparera son déménagement pour Miami en raison de son engagement en Indycar. Sur une Zoé Nicolas Prost sera un atout pour le team bordelais dans lequel il évolue pour la troisième saison. La présentation ‘classe’ de la saison s’est opérée la semaine dernière au Château Pavie de Saint Emilion !

Deux voitures pour le Saintéloc Racing qui aligne Dorian Bocolacci la révélation de la Porsche Carrera Cup France cette saison et surtout Aurélien Panis (le fils de Olivier), devenu un expert sur la glace.

Nathanaël Berthon venu tout droit du WTCR est chez SP Compétition avec Jimmy Clairet, Sylvain Pulsier et Clémentine Lhoste sont sur la seconde Peugeot e208 Loxam.

MRacing est fier d’abriter sous sa structure le double vainqueur de la Coupe du Monde WTCR, l’alsacien Yann Ehrlacher (fils de Cathy, neveu d’Yvan Muller) qui célèbrera son titre avec les copains durant ce coup d’envoi. L’équipe s’enrichit d’une seconde auto confiée à Olivier Pernaut et Laurent Millara.

Christophe Ferrier, un fidèle de l’Andros, pilotera l’électrique de Métropole Nice avec Eddy Benezet (team DRP) et Olivier Panis et Louis Rousset celle de Forestier Racing.

La liste serait incomplète sans le Sébastien Loeb Racing riche de deux autos. La première pour Louis Gervoson et Margot Laffite (Enedis), la seconde pour Jérémy Sarhy et César Gazeau (AS 01) que le patron en personne Sébastien Loeb pilotera lors de la finale à Super Besse (fin janvier) après le Dakar…

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*