Le nouveau Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport

Porsche a dévoilé le nouveau 718 Cayman GT4 RS Clubsport au salon de l’automobile de Los Angeles (Los Angeles Auto Show). Le modèle de course à moteur central développé au Centre de Weissach est issu du nouveau 718 Cayman GT4 RS, le modèle de série également présenté pour la première fois au public au Los Angeles Auto Show. Le moteur à plat six cylindres de 4,0 litres constitue la principale nouveauté par rapport au modèle précédent. Le groupe motopropulseur à haut régime du 718 Cayman GT4 RS Clubsport, dérivé du bloc dont est équipée la 911 GT3 Cup, développe 500 ch (368 kW), un gain de 75 ch (55 kW) par rapport au précédent modèle GT4 Clubsport. Les équipes de développement ont apporté de nombreuses optimisations au nouveau 718 Cayman GT4 RS Clubsport et se sont surtout attachées à améliorer les performances d’ensemble de la voiture. La boîte de vitesses à double embrayage (PDK) de série est désormais dotée de sept rapports (six sur le précédent modèle GT4 Clubsport). Tous les rapports ont par ailleurs été raccourcis. En fonction du circuit et des contraintes imposées par le règlement des épreuves, le nouveau 718 Cayman GT4 RS Clubsport améliore les temps au tour de plus de 2 % par rapport à la version antérieure. Le modèle homologué, disponible en sortie d’usine dans une configuration prête à un usage sur circuit, peut être engagé dans des épreuves SRO dans le monde entier sans modification. La voiture est proposée à partir de 196 000 EUR (hors taxes, hors transport).

« Pour développer le nouveau modèle GT4 Clubsport, nous nous sommes appuyés sur l’expérience et le retour d’informations de nos clients sur ces dernières années », explique Michael Dreiser, responsable Ventes au sein du département Porsche Motorsport. « Ainsi, le nouveau modèle permet à nos clients de bénéficier d’une maniabilité accrue, qui leur permettra d’améliorer leurs performances au tour dans les compétitions internationales à venir en catégorie GT4. » En 2016, l’offre de modèles destinés aux compétitions clients s’est enrichie avec l’arrivée du Cayman GT4 Clubsport (génération 981). Porsche a ainsi pu proposer rapidement un modèle de course compétitif pour le nouveau format de compétition monotype. Ce modèle a été produit en 421 exemplaires sur la période 2016 à 2018. Un nouveau modèle de course, issu du 718 Cayman GT4, a été lancé en 2019. Avec près de 500 exemplaires produits à ce jour, ce modèle a également connu un fort engouement. La forte demande pour ce modèle de course s’explique notamment par le coût relativement faible de son engagement en compétition. En effet, le recours à des procédés et à des technologies éprouvés sur les modèles de série, combinés à des pièces et des composants conçus spécifiquement pour la compétition, permet de réduire considérablement les coûts pour les teams clients.

Le 718 Cayman GT4 RS Clubsport perpétue cette tradition, tout en offrant un gain de compétitivité en compétition. Le moteur six cylindres de 500 ch (368 kW), pour une cylindrée de 4,0 litres, emprunté de la 911 GT3 Cup, offre une puissance accrue de près de 18 % par rapport au bloc de 3,8 litres du modèle précédent. Avec l’optimisation du flux d’admission d’air, la puissance maximale à un régime de 8 300 tr/min (800 tr/min de plus que le bloc précédent) s’inscrit à la hausse. Le régime maximum est de 9 000 tr/min. Le couple maximal est désormais de 465 Nm à un régime de 6 000 tr/min (contre 425 Nm à 6 600 tr/min sur le modèle précédent). Sa plage de régime utile nettement étendue facilite le pilotage sur circuit pour les professionnels comme pour les amateurs.

Les modifications apportées au châssis améliorent également la maniabilité du 718 Cayman GT4 RS Clubsport. Le système de suspension, entièrement repensé sur le plan technique, confère à la voiture une meilleure réactivité et assure une meilleure maîtrise des mouvements de la caisse. Ces améliorations se traduisent par une performance d’ensemble optimisée et une maniabilité accrue. Les trains avant et arrière sont équipés d’amortisseurs deux voies aux propriétés optimisées, et de barres stabilisatrices à lame réglables, ce qui constitue une nouveauté pour ce modèle. La hauteur, le carrossage et le pincement peuvent également être ajustés. En outre, la fermeté des ressorts peut également être réglée sur trois positions différentes, à l’avant comme à l’arrière. Des prises d’air NACA sur le capot avant assurent un refroidissement optimal des freins, généreusement dimensionnés avec des disques en acier de 380 mm de diamètre. Le système de régulation dynamique de la stabilité (PSM) est configuré spécifiquement pour la compétition, avec un commutateur de commande du contrôle de motricité (traction control – TC), un antiblocage des roues (ABS) et un système de contrôle électronique de stabilité optimisé (ESC).

Avec son aérodynamique optimisée, le 718 Cayman GT4 RS Clubsport offre une remarquable précision directionnelle et un équilibre parfait dans les virages rapides. Les ailettes latérales et la lèvre de spoiler rallongée sur le bouclier avant accroissent la déportance sur le train avant. Les prises d’air sur les ailes, héritées de celles de la 911 GT3 R, et les diffuseurs aérodynamiques latéraux (prises d’air latérales baptisées Air Curtains) spécifiques au modèle permettent de réduire les turbulences au niveau des passages de roues avant. Le soubassement entièrement caréné optimise l’écoulement de l’air jusqu’au diffuseur arrière. L’aileron arrière avec sa fixation en col de cygne est doté d’une lèvre aérodynamique fixée sur l’arête de l’aileron (Gurney flap) d’une longueur de 20 mm, et d’une plage de réglage étendue (deux positions supplémentaires).

Le précédent 718 Cayman GT4 Clubsport fut le premier modèle de course produit en série à recourir à des matériaux composites renforcés de fibres naturelles renouvelables. Sur le nouveau modèle GT4 RS Clubsport, le recours à ces matériaux a été encore étendu. Ainsi, les portières, l’aileron arrière, le capot avant, les ailes, les éléments aérodynamiques disposés à l’avant ainsi que le nouveau volant sont désormais en matériaux agrocomposites. Le recours à des composites à renfort de fibres de lin, en lieu et place des composites de fibres de carbone, permet d’éprouver la qualité de ces matériaux pour une utilisation future sur les modèles de série homologués pour la route. Depuis plus de 70 ans, le sport automobile constitue en effet pour Porsche un véritable laboratoire d’essai permettant de tester des technologies, des procédés et des matériaux qui pourront à l’avenir être utilisés ou mis en application sur des modèles de série homologués pour la route.

Le 718 Cayman GT4 RS Clubsport est parfaitement armé pour pouvoir être engagé en compétition dans sa configuration en sortie d’usine. Ainsi, la voiture est notamment dotée d’un arceau-cage mécanosoudé, d’un baquet compétition Recaro, avec réglage longitudinal, d’un harnais de sécurité six points, conforme à la norme 2023, de filets de sécurité, d’un système d’extinction d’incendie et d’un système de levage pneumatique (cric) à trois vérins. La nouvelle mousse de sécurité dont est garnie la portière du pilote est conforme aux règles en vigueur sur les épreuves SRO internationales. Le réservoir de sécurité FT3 de 115 litres permet à la voiture de prendre part à des compétitions d’endurance. En outre, Porsche propose deux systèmes d’échappement, permettant au modèle GT4 RS Clubsport de s’aligner au départ de courses soumises à des limitations de bruit strictes. La voiture est par ailleurs prééquipée pour pouvoir accueillir ultérieurement des phares supplémentaires homologués. En outre, des ouvertures sur le capot avant, destinées à l’approvisionnement rapide en carburant, permettent de convertir en toute simplicité la voiture aux courses d’endurance avec des épreuves de nuit.

Fayçal Elasri,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*