De valeureux vainqueurs sur la 1ère édition du Tunisia Desert Challenge

Mario Patrao, Martin van den Brink, Ronald Schoolderman et Eimbert Timmermans sont les vainqueurs de la 1ère édition du Tunisia Desert Challenge. Les concurrents ont disputé la dernière étape difficile et sont rentrés chez eux avec la plus grande satisfaction.

La dernière étape après huit jours de course ne devait pas être sous-estimée. Dans la spéciale longue de 137 kilomètres, l’occasion de perdre encore du temps était réelle. Mais à l’arrivée, il y avait surtout de la satisfaction avec les vainqueurs et avec les rescapés qui ont atteint l’arrivée après une semaine mémorable.

Motos
Martin Landl remporte la dernière spéciale avec quatre minutes d’avance sur le vainqueur du général Mario Patrao.
Ce Portugais n’a pas connu un début de semaine serein, mais une fois qu’il s’est retrouvé en tête, il n’a rien lâché. Durant les deux derniers jours, il a même roulé sur la réserve. Son avance à l’arrivée était de plus d’une heure sur Tomas de Gavardo, qui lui aussi reconnu avoir vécu une belle semaine. Gwen Backx complète le podium final.

SSV
En SSV, Richard Doux signe le meilleur chrono de la dernière étape mais c’est Martin vd Brink qui l’emporte globalement. A l’issue des 137 kilomètres, quatre secondes uniquement séparaient le français de Gert Huzink.
Au classement général, Martin van den Brink a pu terminer la course sur un rythme relativement temporisé après avoir accumulé une marge suffisante sur ses adversaires en début de semaine. Son avance flirtait avec les deux heures. Doux s’accapare de la deuxième place après sa victoire du jour et ce sont douze minutes qui le sépare du néerlandais Jasper Versteijnen sur la troisième marche du podium final.

Autos et Buggys
Seule cette catégorie maintenait du suspense au classement général. Ronald Schoolderman fait couple double en signant le meilleur chrono dans la dernière spéciale et remporte la victoire de l’édition. Le leader du Team 4×4 Centrum Ermelo a vécu une journée stressante mais, il la termine avec cinq minutes d’avance sur le pilote du Henrard Racing. Le podium se voit complété de Rik van den Brink et de Lambilliotte.

Camions
Le classement des mastodontes reste inchangé comparativement à la précédente étape. Eimbert Timmermans possédait une large avance avant le final, il ne s’est pas mis en danger dans le dernier secteur qu’il a tout de même remporté.
Sur le podium entourant les vainqueurs de l’édition, prônaient Paul Verheyden et Calabria.

Jim van Steendam,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*