WEC à Barhein Alpine Elf Matmut : Alpine s’offre un podium de haute volée pour conclure la saison

36 Negrao Andre (bra), Lapierre Nicolas (fra), Vaxiviere Matthieu (fra), Alpine Elf Matmut, Alpine A480 - Gibson, action during the 8 Hours of Bahrain, 6th round of the 2021 FIA World Endurance Championship, FIA WEC, on the Bahrain International Circuit, from November 4 to 6, 2021 in Sakhir, Bahrain - Photo Joao Filipe / DPPI

– Alpine Elf Matmut Endurance Team a bouclé sa première campagne dans la catégorie reine du Championnat du Monde FIA d’Endurance en obtenant un sixième podium en six courses.
– Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere ont fait preuve de résilience pour remonter de la dernière à la troisième position suite à un problème de commande de boîte de vitesses.
– Alpine conclut l’année au deuxième rang du classement général final. Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere terminent troisièmes du classement général pilotes.

Cinq jours seulement après la première épreuve disputée sur le Circuit International de Bahreïn, les concurrents du FIA WEC avaient rendez-vous sur le même tracé pour la finale de la saison 2021.

Grâce aux enseignements tirés la semaine précédente, l’équipe mettait ses apprentissages à profit lors des trois séances d’essais libres. Matthieu Vaxiviere confirmait les progrès effectués en signant le troisième meilleur temps des qualifications, avec un écart réduit sur la pole position par rapport à vendredi dernier.

Chargé du départ samedi, Nicolas Lapierre réussissait parfaitement son envol en prenant l’ascendant sur les deux Toyota dès les premiers virages. Le Français dominait le premier quart d’heure avant que les retardataires jouent en faveur de ses adversaires au neuvième tour. Loin d’abdiquer, Nicolas Lapierre maintenait ses rivaux en vue, mais un problème mécanique au niveau de la commande de boîte de vitesses le contraignait à rentrer aux stands.

Les mécaniciens Alpine Elf Matmut Endurance Team réalisaient alors une intervention éclair de sept minutes pour permettre à l’A480 de reprendre la piste avec Matthieu Vaxiviere au volant. Reparti dernier à près de cinq boucles des leaders, le Français se lançait dans une course contre la montre pour remonter le peloton. Après avoir effacé les GTE Am, le Français était relayé par André Negrão, qui s’attaquait aux GTE Pro et LMP2 alors que la nuit tombait progressivement.

Malgré des efforts ralentis par la multiplication des full course yellows, le Brésilien doublait son relais, tout comme Matthieu Vaxiviere après lui. De retour au volant, André Negrão réintégrait le top cinq à deux heures et quart de l’arrivée avant de laisser Nicolas Lapierre disputer le sprint final.

Ressorti des stands en septième position, Nicolas Lapierre montrait autant de panache que ses équipiers pour replacer l’Alpine #36 sur le podium à un peu plus d’une heure du drapeau à damier. Après un ultime ravitaillement, le Français reprenait sa marche en avant pour s’assurer la troisième place à vingt-trois minutes de l’arrivée.

Fort de ce sixième podium consécutif en autant de départs, Alpine Elf Matmut Endurance Team termine sa première campagne dans la catégorie reine du FIA WEC au deuxième rang du classement par équipes. Mathieu Vaxiviere, André Negrão et Nicolas Lapierre finissent troisièmes chez les pilotes.

Dès demain, Les Bleus effectueront une journée d’essais avec Nicolas Lapierre au volant de l’A480. Le coup d’envoi de la saison 2022 du Championnat du Monde FIA d’Endurance sera donné à Sebring (États-Unis). Un Prologue (12-13 mars) précèdera les 1000 Miles de Sebring (18 mars).

Ils ont dit
Philippe Sinault, Team Principal d’Alpine Elf Matmut Endurance Team : « Nous avons réalisé un très bon début de course avec Nicolas, mais le scénario a pris une tournure différente puisque nous avons rencontré notre premier et unique souci de fiabilité de la saison. Après avoir perdu sept minutes seulement dans le garage grâce au formidable travail de nos mécaniciens, nous nous sommes imposé l’objectif de poursuivre notre série de podiums puisque la troisième place était toujours à notre portée. Nous avons continué à attaquer pour la décrocher, mais nous savons aussi qu’il aurait été de toute façon compliqué de faire mieux à la régulière. Nous devons donc tous revoir notre copie pour proposer davantage de concurrence à l’avenir. Je veux avant tout retenir que l’équipe a franchi un cap à tous les niveaux cette saison ; en posant des fondations solides pour le futur. Je tiens à les remercier pour leurs efforts et leur dis bravo pour cette première campagne en Hypercar. »

Nicolas Lapierre : « La fiabilité avait été irréprochable tout au long de l’année, mais nous avons rencontré un petit souci aujourd’hui. Nous aurions préféré faire un sans-faute, mais l’équipe a encore effectué un excellent travail et s’est montrée à la hauteur du défi, ce qui est à souligner pour une première saison en catégorie reine. Nous pouvons être fiers d’avoir tout donné et nous espérons que nous pourrons nous mêler un peu plus à la bagarre en étant véritablement dans le match l’an prochain. »

André Negrão : « C’était une course assez intense. Après l’excellent départ de Nicolas, tout a basculé avec notre problème de sélecteur de boîte de vitesses et nous avons dû attaquer jusqu’à l’arrivée pour signer un nouveau podium. Nous avons réussi à récupérer notre troisième place. Elle vient conclure une belle année pour l’ensemble de l’équipe. Nous avons connu des hauts et des bas, mais nous avons énormément appris en vue de l’avenir et je m’en réjouis. »

Matthieu Vaxiviere : « Cette course nous a permis de mettre nos rivaux sous pression d’entrée et nous aurions voulu que cela dure un peu plus longtemps. Nous avons su montrer des choses positives malgré notre problème mécanique ; la vitesse à laquelle l’équipe a pu réparer la voiture est remarquable. Nous avons emmagasiné de l’expérience tout au long de cette première saison en Hypercar. Je suis convaincu que nous serons prêts à nous battre pour la victoire lorsque nous aurons toutes les cartes en main. »

CLASSEMENTS – 8 Heures de Bahreïn
1. Toyota Gazoo Racing #8 – 247 tours
2. Toyota Gazoo Racing #7 – +7’’351
3. Alpine Elf Matmut Endurance Team #36 + 6 tours
4. Team WRT #31 + 7 tours
5. JOTA #28 + 7 tours…

Championnat du Monde FIA d’Endurance Hypercar : 1. Toyota Gazoo Racing – 206 points ; 2. Alpine Elf Matmut Endurance Team – 128 points ; 3. Glickenhaus Racing – 37 points.

Gilles Gautherot,
Photos DPPI

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*