Clio Cup Europe à Monza : Nicolas Milan vainqueur par KO

Avec quarante-sept pilotes sur la grille, la première course de Clio Cup Europe à l’Autodromo Nazionale Monza s’annonçait musclée et elle a tenu toutes ses promesses. Parti en pole, Felice Jelmini (PMA Motorsport) pensait avoir fait le plus dur avant qu’une pénalité ne le fasse glisser derrière Nicolas Milan (Milan Compétition) et David Pouget (GPA Racing). En parallèle, Alexandre Albouy (GPA Racing) et Pietro Bacchi (PMA Motorsport) l’ont respectivement emporté en Challengers Cup et Gentlemen Drivers Cup tandis que les Groupes A et C connaissent désormais tous leurs lauréats !

Déjà leader de la première séance d’essais, Felice Jelmini s’offrait à nouveau le meilleur temps lors d’une qualification intense marquée par le trafic et un drapeau rouge. L’Italien s’élançait ainsi devant deux prétendants au titre, Marc Guillot (Milan Compétition) et David Pouget, tandis que Nicolas Milan pointait au huitième rang.

Donné sous un fin crachin rendant les conditions particulièrement piégeuses, le départ voyait David Pouget s’emparer des commandes dans les premiers mètres. Le leadership du pilote français était toutefois de courte durée puisque de nombreux concurrents, dont Felice Jelmini, tiraient tout droit à la chicane du Rettifilo.

Repassé en tête, Felice Jelmini tentait de creuser l’écart tandis que David Pouget et Marc Guillot bataillaient pour la deuxième place sous le regard de Nicolas Milan. Dans le peloton, les contacts se multipliaient jusqu’à la première intervention de la voiture de sécurité au troisième passage après l’incident d’Andrea Argenti (SI Racing Team) à la sortie de la Variante della Roggia.

La course reprenait ses droits au début du cinquième tour. Felice Jelmini s’échappait face à Marc Guillot et David Pouget, désormais menacé par Anthony Jurado (Milan Compétition) et Nicolas Milan. Sur une piste de plus en plus glissante, Anthony Jurado parvenait à rattraper un tête-à-queue, mais sa figure redistribuait les cartes dans le groupe de chasse. Dans la lutte, Marc Guillot effectuait une excursion dans les graviers de la Curva Grande tandis que Nicolas Milan en profitait pour prendre le dessus sur David Pouget avant que ce dernier ne réplique. Le duel voyait même les deux rivaux pour le titre s’accrocher, sans conséquence.

En parallèle, Anthony Jurado partait à la faute dans la Variante Ascari et entraînait une nouvelle neutralisation. Le temps de course étant écoulé, les débats s’achevaient sous le régime de la voiture de sécurité. Felice Jelmini franchissait alors le premier le drapeau à damier, mais l’Italien était pénalisé après l’arrivée pour avoir gagné un avantage au départ.

Nicolas Milan héritait ainsi de la victoire devant David Pouget et Felice Jelmini. Quinzième à l’extinction des feux, Gustavo Sandrucci (Progetto E20 Motorsport) évitait les écueils pour terminer quatrième, suivi par Gabriele Torelli (Faro Racing) et Alexandre Albouy, vainqueur en Challengers Cup. Septième, Marc Guillot précédait Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), Guillaume Maio (GM Sport) et Tomas Pekar (Carpek Services), auteur d’une formidable remontée depuis la trente-septième position sur la grille. Pour sa première apparition de la saison, Pietro Bacchi l’emportait en Gentlemen Drivers Cup devant Quinto Stefana (Oregon Team) et Lionel Viguier (TB2S).

Vainqueur pour la neuvième fois de l’année, Nicolas Milan continue de distancer David Pouget au classement général. L’écart entre les deux hommes s’élève maintenant à vingt points en retenant les vingt meilleurs résultats de la saison. Troisième, Marc Guillot pointe désormais à cent unités. En Challengers Cup, Alexandre Albouy consolide sa deuxième place derrière Kévin Jimenez grâce à son succès du jour tandis que Lionel Viguier se rapproche de Horn (GPA Racing) au sommet de la Gentlemen Drivers Cup.

Groupe A
Si Felice Jelmini s’imposait devant Gustavo Sandrucci et Gabriele Torelli malgré sa pénalité dans le Groupe A, Marc Guillot inscrivait suffisamment de points pour s’adjuger le titre. Après une course animée, Filippo Berto (Oregon Team) assurait également son sacre en Challengers Cup en l’emportant face à Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport) et Yeraly Ospanov (Carpek Services). Chez les Gentlemen Drivers, la victoire de Pietro Bacchi permet à Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition) d’être sacré en dépit de son abandon au premier tour puisque son rival Quinto Stefana était dans l’obligation de gagner pour conserver ses chances.

Groupe C
Malgré une course animée, Marc Guillot résistait à l’incroyable remontée de Tomas Pekar pour s’imposer et s’assurer le dernier titre en jeu au sein du Groupe C. Le podium était complété par le nouveau venu Nikola Miljkovic (Tempo Racing Team), victorieux en Challengers Cup face à Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) et Paul Cocaign (TB2S) tandis que Lionel Viguier l’emportait du côté des Gentlemen Drivers.

Groupe D
Dans le Groupe D, Nicolas Milan augmente son avance en remportant son duel face à son principal adversaire David Pouget. Troisième, Alexandre Albouy devançait Mathieu Lannepoudenx et Guillaume Maio pour reprendre les commandes de la Challengers Cup. Enfin, Rene Steenmetz (Chefo Sport) tirait son épingle du jeu dans un peloton survolté pour l’emporter devant Horn et Joaquin Rodrigo (Vearsa Sport) au sein d’une Gentlemen Drivers Cup plus serrée que jamais et toujours menée par Stephan Polderman (Chefo Sport) !

Les concurrents se retrouveront ce dimanche pour la deuxième et dernière course du week-end à 9h10. Après les qualifications disputées vendredi soir, Felice Jelmini s’élancera en pole.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*