International GT Open à Barcelone AKKA-ASP : Clap de fin sur la saison européenne de GT3

Le Team AKKA-ASP a fait escale ce week-end sur le circuit de Barcelone pour célébrer la fin de saison de l’International GT Open. Cette année, pour les deux pilotes engagés sur la Mercedes-AMG GT3 #87, ce fut une première. Et quelle première… Jim Pla et Thomas Drouet n’ont pas joué les seconds rôles : pole, première ligne, podium et deux records du tour. Le bilan du week-end est sans appel sur le niveau de performances de ce duo plus qu’affûté. Avec la pole, un podium (2ème) et le record du tour sur la Course 1, malgré de longues secondes de pénalité sanctionnant le statut de voiture invitée (10s), l’écart en dit long sur la ligne d’arrivée, 0,278s. Après un départ depuis la première ligne et un nouveau record du tour, la #87 n’est pas non plus passée loin d’une victoire sur la Course 2, troisième sous le damier à 5 secondes du vainqueur après une nouvelle fois 10 secondes de pénalité (voiture invitée) auxquelles se sont ajoutées 5 secondes pour le podium de la veille. Finalement, l’équipage sera classé 4ème en écopant de 3 secondes de pénalité (après l’arrivée) pour avoir été impliqué dans un accrochage. Cette finale catalane a particulièrement mis en valeur l’équipe de Jérôme Policand qui enchainait ici son sixième meeting de course d’affilée. Un meeting à l’image de sa saison européenne de GT3, placé sous le signe de la performance.

Voilà plusieurs années que le Team AKKA-ASP participe au dernier meeting de la saison de GT Open. La tradition a bien été respectée cette année encore puisque l’écurie française alignait sur la manche finale de Barcelone une de ses Mercedes-AMG GT3. Deux pilotes ‘maison’ particulièrement rapides ont rejoint la Catalogne, Jim Pla et Thomas Drouet, effectuant du même coup leurs débuts dans la série, engagés en catégorie Pro.

Rapidement dans le rythme, le duo fait parler la poudre dès les essais libres en signant le deuxième chrono. La première séance de qualification confirme cette excellente approche avec la pole position pour Jim Pla en 1:43.152 après une belle bagarre.

Le départ de l’avant-dernière course de la saison est donné sous le soleil. Au passage des feux au vert, le poleman, Jim Pla, conserve l’avantage devant une meute composée de 28 fous furieux. Durant la totalité de son relai, Jim s ‘efforce de mettre de la distance sur ses poursuivants et maintient un rythme soutenu. Au changement de pilote, Thomas Drouet se glisse dans le cockpit et reprend la piste deuxième.

En effet, en qualité de voiture ‘invitée’ sur le championnat, la #87 est sanctionnée de dix secondes de pénalité durant le changement de pilote. Thomas effectue le relai parfait mais doit laisser filer la victoire en passant deuxième sous le damier à …0,278s du vainqueur. Le meilleur tour en course, en 1:45.810 (159.0 Km/h), n’échappe cependant pas à l’équipage.

Dimanche matin, Thomas Drouet s’attaque à la deuxième séance de qualification avec détermination. Comme la veille, la concurrence est féroce et les chronos serrés. Cependant, il s’offre la première ligne et décroche le deuxième chrono de la séance en 1:43.198.

En début d’après-midi, le départ de l’ultime course de la saison est donné, comme la veille, sous une météo des plus clémentes. En s’élançant de la première ligne, Thomas Drouet ne cède pas à la pression et parvient à défendre sa position jusqu’au changement de pilote. Une nouvelle fois, en raison de son statut de voiture invitée, la #87 écope de 10 secondes de pénalité majorées de 5 secondes supplémentaires en raison du podium de la Course 1, soit 15 secondes au total. Jim Pla rejoint la piste en 7ème position. La seconde partie de course met la Mercedes-AMG GT3 sous pression sur un rythme qui demeure élevé. Bien que franchissant la ligne d’arrivée 3ème, la #87 est sanctionnée de 3 secondes pour son implication dans un accrochage et glisse à la 4ème place, manquant de peu un nouveau podium. Le meilleur tour en course est une nouvelle fois à mettre au crédit du duo AKKA-ASP en 1:45.732 (159,1 Km/h), toujours aussi véloce.

Deux semaines après avoir roulé en GT4 European Series et GT World Challenge Europe à Barcelone, les deux pensionnaires AKKA-ASP se sont montré particulièrement compétitifs en damant le pion à bon nombre de très expérimentés pilotes. La jeunesse aurait-elle pris le pouvoir?

Prochain rendez-vous avec le team AKKA-ASP, les 3 et 4 décembre pour la finale de l’Intercontinental GT Challenge en Afrique du Sud, sur le circuit de Kyalami.

Race Com – Lydie Arpizou,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*