DTM/Esteban Muth : « Rendez-vous en 2022 ! »

Nürnberg: DTM Norisring 2021, Nürnberg on October, 9, 2021, (Photo by Hoch Zwei)

Le rideau est tombé sur le DTM 2021. Dans le rues de Nuremberg, sur le Norisring, Esteban Muth n’a pas connu la fin de saison espérée. Il n’empêche que le bilan est sans appel : le Belge, pratiquement inconnu en début de saison, a totalement réussi son entrée dans la cour des grands.

Pour briller dans un championnat aussi relevé que le DTM, toutes les pièces du puzzle doivent parfaitement s’emboîter. « Ce ne fut pas le cas sur le Norisring », reconnait Esteban Muth au moment d’analyser le dernier rendez-vous de la saison. « Rouler sur un circuit en ville requiert des réglages spécifiques… que nous n’avons pas trouvés ce samedi. Ajoutez à cela un problème de surchauffe des freins dimanche lors des essais qualificatifs puis un adversaire qui me pousse dans le mur au départ de la deuxième course et vous comprendrez que ce dernier week-end n’a pas répondu à mes attentes. »

Pourtant, le Esteban Muth de ce mois d’octobre n’est plus le même que celui qui a commencé la saison en juin. « Je voudrais tout d’abord remercier l’équipe T3 Motorsport et Lamborghini Squadra Corse », insiste le Belge. « Avant la première course du DTM 2021 à Monza, j’avais disputé une seule course en GT3. Pourtant, ils ont décidé de me faire confiance et je leur en suis très reconnaissant ! »

Cette confiance n’était pas usurpée. Dès le début de la saison, le Bruxellois a démontré qu’il avait totalement sa place dans un championnat figurant parmi les plus relevés au monde. « Malgré notre manque d’expérience, tant du côté de l’équipe que du mien, nous avons très souvent joué dans la première moitié du peloton », poursuit celui qui s’est distingué par son sens de l’attaque, au point de recevoir le surnom de The Overtaker(autrement dit, celui qui dépasse) après avoir croisé le fer avec les stars de la discipline. « J’ai surtout énormément appris, à tous les niveaux. Les réglages, le pilotage, les relations avec les médias… Marc Duez, qui m’a accompagné sur de nombreuses courses, a été d’une aide précieuse et j’ai beaucoup mûri cette année. »

Après s’être fait un nom dans le peloton du DTM, le Belge a bien l’intention d’y rester. « Mon objectif est en effet d’être au départ de la prochaine saison », sourit-il. « Différentes pistes existent et j’espère pouvoir faire fructifier mon expérience l’an prochain. Rendez-vous en 2022 ! »

Tout en voyant de nouveaux partenaires le rejoindre en cours de saison, Esteban a aussi vu sa popularité croître de manière exponentielle auprès des fans. L’augmentation du nombre d’abonnés sur ses réseaux sociaux en atteste largement. Si Esteban Muth était pratiquement inconnu en début de saison, ce n’est clairement plus le cas au moment de refermer le livre de la saison 2021. Et ça, c’est déjà une victoire !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*