DTM : Esteban Muth entre satisfaction et frustration à Hockenheim

Hockenheim, Germany: DTM Hockenheimring,

L’avant-dernier meeting du DTM 2021 s’est déroulé sur le Hockenheimring ce week-end, et pour le jeune Belge Esteban Muth, les sentiments sont mitigés. Une fois encore, le pilote de la Lamborghini T3 Motorsport a allègrement démontré sa pointe de vitesse, au point de tendre vers son premier podium à ce niveau en Course 1. Au bout du compte, les résultats ne sont pas ceux espérés. Cap sur le Norisring pour la grande finale du championnat…

Depuis le début de saison, Esteban Muth est devenu The Overtaker en DTM ! À de nombreuses reprises, le jeune Belge s’est fendu de grosses remontées aux commandes de sa Lamborghini Huracan GT3 Evo de la formation T3 Motorsport. Samedi, lors de la Course 1 de Hockenheim, Esteban était d’ailleurs très bien parti pour décrocher son premier podium dans la prestigieuse discipline. Avant son pit-stop, il pointait en effet devant un certain Alex Albon, futur 2e de l’épreuve.

« La vitesse était clairement là, et j’étais certain de pouvoir lutter jusqu’au bout avec Albon », explique Muth. « Puis tout s’est écroulé au moment où j’ai réintégré la pitlane. Nous avons perdu 3 précieuses secondes au cours du pit-stop, lors duquel un membre de l’équipe a retiré l’herbe logée sur le radiateur. Ce qui est en fait interdit par le règlement. Résultat : une pénalité de 5 secondes, et au bout du compte, la 8ème place finale ! Terriblement frustrant, car ce podium était réellement à notre portée… »

La seconde journée n’a guère réussi à Esteban, qualifié en 12ème position et trop rapidement contraint à l’abandon en raison d’une perte de puissance. « Peut-être était-ce déjà le cas lors des qualifs, ce qui pourrait expliquer cette performance plus mitigée », enchaîne le pilote. « Partie remise à l’occasion d’une finale qui s’annonce spectaculaire à souhait sur le Norisring, dans les rues de Nuremberg. Personne n’a jamais roulé avec une GT3 là-bas, ce qui signifie que nous partirons sur un pied d’égalité. Je me réjouis, et plus que jamais, objectif : premier podium! »

Si Esteban Muth avait de bonnes raisons de ruminer les résultats de Hockenheim, force est de constater qu’en une saison à peine, il s’est fait un prénom et un nom dans le milieu du DTM. « Tout a en effet bien changé depuis le début du championnat », confirme Esteban. « Les gens viennent désormais me parler spontanément, je sens qu’on me respecte. L’objectif est clairement de disputer une deuxième saison à ce niveau en 2022. On n’en est bien sûr pas encore là, mais je me sens vraiment bien dans cette compétition de haut vol… »

C’est déjà le week-end prochain que la grande finale du DTM 2021 est programmée. Fingers crossed ! Et Go, Go, Go, The Overtaker…

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*