TT Dunes et Marais Jour 1 : Loïc Costes retient Thibault Flouret-Barbé !

Quel suspense au Rallye tout-terrain Dunes et Marais ! Entre Loïc Costes et Thibaut Flouret-Barbé, un Fouquet contre un Rivet, 1s9 les sépare au terme des 6 spéciales disputées ce samedi. Même scénario pour la troisième marche du podium entre Daniel Favy et Benoît Bersans, 8s s’affichent entre eux !

Une manche, la 5ème de la saison, qui se veut palpitante et bien trop indécise pour en connaître le vainqueur. Dans la série des malchances, sont définitivement hors course : Stéphan Barthe exclu pour avoir manqué un contrôle de passage ; Stéphane Abadie et Julien Bozom partis en tonneau sans gravité, un peu de carrosserie à réparer… Par contre les tonneaux réalisés par Brulon et Sylvie Urrutia furent spectaculaires et sans conséquence pour l’équipage…

Bref, le rallye Dunes et Marais avait promis d’être surprenant, il l’est ! Même Loïc Costes doute pour la seconde étape dominicale, n’étant pas des plus satisfait de sa première : « Il va falloir que je me bouge ce dimanche. Les spéciales sont plus techniques et la pluie est venue perturber les débats. Cela va être bien gras et glissant… Après deux tout-droits aujourd’hui, je ne suis pas aussi fort que je le pensais au départ ! »

Pour Thibaut Flouret-Barbé, il vaut mieux être chasseur que chassé en raison des conditions météos qui plombent l’épreuve au point de raccourcir la spéciale Jaffe de ce matin de quelques kilomètres, décision du Directeur de course Gilbert Lucas qui jongle entre pluie et vent violent !

Autre incertitude entre Daniel Favy qui effectue un retour d’enfer dont il a le secret en raison de son expérience et Benoit Bersans qui ne démérite pas ! Huit secondes, une paille quand il reste six spéciales à disputer si le ciel n’en décide pas autrement. Jouable pour le béarnais mais l’Auvergnat est un dur à cuire et ne se laissera pas intimider par la jeune vague montante. Benoît fait du mieux qu’il le peut avec cette envie d’agripper la troisième marche comme ce fut le cas à deux reprises précédemment aux Terres d’Armagnac et à Orthez. Il fit mieux aux Cimes en épinglant la deuxième !

En 2 roues motrices, rien n’arrête Guillaume Laborde déjà vainqueur aux Cimes. Avec son Rivet Honda, il tient à distance Yann Clévenot le pilote-constructeur des Cledze.

En 4×4, Patrice Daviton sur Jeep Cherokee a signé tous les scratches de la journée et de ce fait, possède une importante avance qui lui permettra de gérer la seconde journée de course.

Enfin, en SSV, Thierry Destremeau tient Anthony Menanteau à distance. La catégorie ne manque pas d’intérêt avec pas moins de douze engins en piste dont un équipage féminin qui ferme la marche : Élodie Massé et Enola Piallat.

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*