Mitjet courses 1 et 2 : Deux victoires incontestables pour Louis Rousset samedi, au Paul Ricard

Cette finale de la saison 2021 de Mitjet International tient toutes ses promesses en termes de spectacle en piste grâce à l’ensemble des pilotes qui s’en donnent à cœur joie, sur le Circuit Paul Ricard.

Course 1 (samedi, 8h15) : Une 13ème victoire de Louis Rousset pour se rapprocher du titre
C’est au petit matin que les 47 Mitjet 2L en lice pour cette première course du week-end varois s’installent sur la grille de départ. La première ligne partagée par Sébastien Seveau (Génération Stunt) et Louis Rousset (VPS Racing), les deux prétendants au titre, augure d’un départ tonitruant. Les premiers mètres de course ne nous font pas mentir puisque, malgré un bon envol du poleman Sébastien Seveau, c’est son équipier chez Génération Stunt, Jérémy Lourenço qui vire en tête au passage des premiers virages. Toujours 2ème, Louis Rousset prend les commandes dans le tour suivant et la Mitjet 2L #79 prend ensuite le large.

Comme à son habitude, Louis Rousset s’impose pour la 13ème fois de la saison, avec la manière en devançant Sébastien Seveau avec pas moins de 6s5 d’avance. Ce nouveau succès conforte son avance au championnat et le place dans une situation où il pourrait déjà être sacré champion ce soir, en cas de victoire.

La lutte pour le podium scratch, mais aussi Gentleman, s’est montrée particulièrement intense tout au long des 20 minutes de course. On a d’ailleurs retrouvé six voitures en moins de deux secondes dans le top 10 pour une bataille somptueuse qui a fait des heureux et… des malheureux.

Vainqueur incontesté dans la catégorie Gentleman, Jérémy Lourenço a dû se battre pour conserver la troisième marche du podium face à Ronald Basso (Racing Spirit of Léman), qu’il tenait à l’amorce du dernier tour, mais ce n’était sans compter sur la persévérance du leader Gentleman, qui franchit la ligne d’arrivée en 3ème position, devant Ronald Basso, 4ème, et Povilas Jankavicius (Arctic Energy), 5ème.

Le podium et la hiérarchie Gentleman ont été bouleversés à l’issue de la course suite à la pénalité de 30 secondes, infligée à Jérémy Lourenço. Ce dernier se classe finalement en 20ème position, perd donc la victoire Gentleman au profit du Tone, sacré vainqueur de la catégorie.

Que la lutte fut belle pour la victoire du Mitjet Challenge Junior, dont on pensait que Paul Cauhaupé irait la chercher au vu de son excellent début de course. Malheureusement, un contact avec une autre voiture le fait lourdement chuter au classement et Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing) ainsi que Sandro Perissoutti (VPS Racing) se sont alors disputés les lauriers. Pour 106 millièmes, la victoire revient à Paul-Adrien Pallot qui retrouve le chemin de la plus haute marche du podium devant son rival au championnat. Younes Karbid (K-Worx) termine 3ème Junior.

Toujours très en verve en course, le Senior Alain Grand (TM Evolution) n’a pas failli à sa réputation en gagnant plusieurs positions lors de cette course, pour finir en 25ème position.

Louis Rousset (VPS Racing) – Scratch : « Il a fallu prendre un bon départ et ce n’était pas si simple en début de course, car j’ai dû me battre dans le premier wagon du peloton pour finalement prendre les commandes. Je suis très content, car j’ai réussi à m’échapper rapidement pour finalement terminer avec une avance confortable. Je remercie énormément l’équipe de m’avoir préparé cette superbe voiture et mon partenaire Forestier. Si dans l’idéal, je remporte la course de ce soir, je pourrai savourer le titre. J’espère que ça va le faire ! »

Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing) – Junior : « Je suis heureux de retrouver le chemin de la victoire et cela fait du bien au moral, surtout compte tenu de l’enjeu du week-end. Il va falloir poursuivre sur cette lancée jusqu’à la fin du week-end pour s’assurer du titre Junior. Suite à un accrochage, le pare-choc arrière de ma Mitjet était endommagé et qui frottait sur le pneu, ce qui m’a énormément ralenti en ligne droite, notamment dans les deux derniers tours, d’où l’écart très faible avec Sandro. »

Le Tone – Gentleman : « Ce n’est pas génial, car Jérémy est un ami, mais c’est la règle. Je suis très content puisqu’au-delà du classement final, ce sont les efforts de toute la saison qui sont récompensés. Merci à l’équipe MV2S, mon super mécano, Hugo. Je suis d’autant plus satisfait que je commençais à douter de mes capacités à Lédenon. Ici, je suis devant avec tout le monde, c’est super cool. Je prends énormément de plaisir au volant de cette voiture et je progresse énormément grâce à nos coachs, Fabien et Max. »

Course 2 (samedi, 16h05) : Louis Rousset imbattable !
Cette grille, une nouvelle fois composée de 47 voitures, a fière allure sur ce magnifique Circuit Paul Ricard, sous les yeux du public venu en nombre. La première ligne composée du poleman et leader du championnat, Louis Rousset (VPS Racing) et son dauphin, Sébastien Seveau (Génération Stunt) sont roues dans roues lorsque les feux passent au vert.

La bataille pour le leadership est de courte durée avec déjà quelques longueurs d’avance prises par le leader, tandis que Sébastien Seveau se voit dépasser par la Mitjet #92 de Ronald Basso (Racing Spirit of Léman). Les premiers virages sont source de quelques accrochages dans le peloton, dont un, impliquant Le Tone, vainqueur de la course 1, qui devra désormais s’employer pour combler le retard perdu dans la manœuvre.

Le mano a mano entre Sébastien Seveau et Ronald Basso se poursuit durant toute la première partie de la course, s’échangeant la 2ème place à tour de rôle. Ronald Basso s’est accroché solidement à cette position et c’est ensuite Jérémy Lourenço, alors leader Gentleman, qui s’est montré très pressant sur son équipier chez Génération Stunt, au point de le déloger du podium provisoire.

Les jeunes talents en lice pour le Mitjet Challenge Junior, s’affirment et ne se font pas de cadeaux en piste pour assouvir leur soif de victoire. En plus de jouer la victoire de catégorie, ils n’oublient pas le classement général au sein duquel ils tentent de percer. Grâce à son très bon départ, Marius Fossard (K-Worx) a pris la tête en Junior, face à Paul-Adrien Pallot (MV2S Racing) et s’est aussi retrouvé à lutter aux portes du podium provisoire. Cela a permis à Paul Cauhaupé (Pole Position 81), après s’être défait du pilote MV2S Racing, de se montrer dans les rétroviseurs de la Mitjet #714 de Marius Fossard, pour finalement prendre l’avantage, peu après la mi-course.

Sans la moindre contestation, Louis Rousset a croisé la ligne d’arrivée en vainqueur pour la 14e fois cette saison, en 22 courses. Ronald Basso signe quant à lui son meilleur résultat cette saison en Mitjet International, en grimpant sur la 2ème marche du podium. Les derniers tours ont été particulièrement intenses pour Jérémy Lourenço et Paul Cauhaupé. Ce dernier a trouvé l’ouverture dans la dernière boucle pour le gain de la 3ème place scratch, synonyme de premier podium au général pour ce jeune homme âgé de 16 ans, qui remporte un nouveau succès en Junior.

Aux portes du podium, Jérémy Lourenço décroche néanmoins les honneurs chez les Gentlemen. Alors qu’il avait chuté dans le fond du classement après l’incident du premier tour, Le Tone fut l’auteur d’une très belle remontée jusqu’en 25ème position.

Venu faire une première pige à Lédenon, chez K-Worx, Michel Ghio est présent dans le Var et s’est illustré ce samedi après-midi en remportant la catégorie Senior !

Louis Rousset (VPS Racing) – Scratch : « Pour une première année en circuit, c’est incroyable et je n’y aurais jamais cru en début de saison. Merci et bravo à toute l’équipe VPS, pour cette magnifique première année du team également, et bravo à mes coéquipiers. Un grand merci à mon sponsor qui me finance ce programme. J’en profite également pour remercier toute l’équipe de Mitjet pour l’excellente organisation de ce championnat avec, pour terminer l’année, près de 50 voitures. Ce n’est que du bonheur ! »

Paul Cauhaupé (Pole Position 81) – Junior : « C’était une course très stressante avec un départ assez mitigé où beaucoup de pilotes ont coupé, moi aussi. J’ai ensuite réussi à bien remonter pour me maintenir plusieurs tours en 4ème position. J’observais la lutte devant moi pour saisir la moindre opportunité en cas d’une erreur d’un des deux pilotes. Jérémy Lourenço en a fait une et j’en ai donc profité pour prendre la 3ème place et la 1ère en Junior. Je suis vraiment très content de cette course et de ce résultat. »

Jérémy Lourenço (Génération Stunt) – Gentleman : « C’était encore un très bon moment en piste. Nous étions nombreux, c’était chaud et j’aurais bien aimé terminer 3ème du général. Il parait qu’il va pleuvoir un peu demain matin, donc on va lancer les dés en l’air et voir sur quel chiffre il tombe. En ce qui me concerne, j’aime bien rouler sous la pluie donc à voir quelle météo nous accueillera sur la grille… »

Michel Ghio (K-Worx) – Senior : « C’est mon deuxième meeting, mais mon premier week-end complet, car nous avions partagé le volant à Lédenon. Je me suis éclaté et j’ai commandé une auto qu’on m’a livrée jeudi soir. Je découvre ce championnat et je vais m’entraîner cet hiver, car je veux jouer dans la première partie du plateau. J’ai quelques soucis dans les virages lents, mais nous allons travailler ces points pour être un peu plus haut dans la hiérarchie. »

Florian Defet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*