FFSA GT4 Course 2: Debard et Gachet vainqueurs à Lédenon, les championnats restent ouverts

Champion de France FFSA GT en 2009 et vice-champion en 2012, Éric Debard a renoué avec la victoire dans la discipline phare du Championnat de France FFSA des Circuits. Associé à Simon Gachet, l’Albigeois s’est imposé pour la première fois en GT4 sur le Circuit de Lédenon au terme d’une deuxième course menée tambour battant.

– Première victoire en GT4 pour Debard et Gachet dans la classe Pro-Am
– Joulié et Baud ouvrent leur palmarès en Silver Cup
– Encore Huteau et Hamon en Am Cup
– Tous les titres se joueront lors de la finale sur le Circuit Paul Ricard

Champion de France FFSA GT en 2009 et vice-champion en 2012, Éric Debard a renoué avec la victoire dans la discipline phare du Championnat de France FFSA des Circuits, rejoignant ainsi le club très fermé des pilotes ayant gagné dans les trois catégories (GT1, GT3 et GT4). Associé à Simon Gachet, l’Albigeois s’est imposé pour la première fois en GT4 sur le Circuit de Lédenon au terme d’une deuxième course menée tambour battant. Une première victoire en commun pour le duo de la Mercedes-AMG GT4 #81 de l’équipe AKKA ASP lors d’une course qui pourrait marquer un tournant important dans le championnat. Au passage, la paire Gachet-Debard a aussi reçu la Coupe Robert Besnoit, attribuée à l’équipage le plus combatif en mémoire de ce pilote français de l’entre-deux-Guerres ayant joué un rôle majeur dans la deuxième Guerre mondiale.

À cinq minutes de la fin de la course, on pensait pourtant qu’Édouard Cauhaupé et Jean-Ludovic Foubert allaient remporter leur première victoire en commun sur la Mercedes-AMG GT4 #2 de CD Sport. Le jeune Toulousain avait conservé l’avantage de sa pole position durant son relais et son équipier breton parvenait à maintenir Éric Debard derrière lui. Mais ‘Jean-Ludo’ ne pouvait éviter un accrochage entre Marc Lopez (Mercedes-AMG GT4 #67 – NM Racing Team) et Jihad Aboujaoudé (Mercedes-AMG GT4 #4 – CD Sport). Radiateur percé, la #2 voyait là toutes ses chances de victoire s’envoler en une fraction de seconde.

Cet incident aurait pu profiter à Nicolas Prost et Rudy Servol (Alpine A110 GT4 #36 – CMR), nouveaux leaders du classement provisoire depuis samedi soir et en passe de réaliser une affaire en or au championnat. Mais alors qu’ils auraient pu prendre place sur le podium, le duo venait de renoncer quelques instants plus tôt suite à un accrochage entre Rudy Servol et Jean-Luc Beaubelique. Envoyé en tête-à-queue, le pilote de la Mercedes-AMG GT4 #87 d’AKKA ASP et son équipier Jim Pla rétrogradait de la 3ème à la 5ème place.

Dès lors, ce sont deux équipages Alpine qui montaient sur le podium de la catégorie Pro-Am avec Grégoire Demoustier et Alain Ferté (#35 Bodemer Auto) au deuxième rang et les nouveaux équipiers Stéphane Lémeret et Étienne Chéli (#110 CMR) au troisième. En terminant quatrième avec son équipier Fabien Barthez, c’est toutefois Thomas Drouet (Mercedes-AMG GT4 #16 – AKKA ASP) qui a réalisé la meilleure opération au championnat puisqu’il prend la tête du classement provisoire avant la dernière épreuve de la saison. Avant de se rendre au Castellet, le Toulousain a quitté le Gard avec 4 points d’avance sur Gaël Castelli et Rodolphe Wallgren (Alpine A110 GT4 #222 – Mirage Racing) et 6 sur Rudy Servol et Nicolas Prost (Alpine A110 GT4 #36 – CMR). Mais avec neuf équipages encore en lice, la lutte pour la couronne dans la catégorie Pro-Am promet d’être passionnante jusqu’au bout !

Silver Cup : la première de Joulié-Baud
Ils étaient déjà passés très près de la victoire en Silver Cup, mais la réussite ne leur avait pas souri. Cette fois, ils n’ont pas laisser passer leur chance ! Après un excellent début de course d’Enzo Joulié, Sébastien Baud a effectué une spectaculaire remontée sur la Mercedes-AMG GT4 #74 de CD Sport pour aller chercher une probante victoire dans la catégorie, assortie d’une 6e place au classement général.

Déjà sur le podium samedi, Antoine Potty et Erwan Bastard (Toyota GR Supra GT4 #34 – CMR) ont remis le couvert en prenant la médaille d’argent, mais les grands gagnants de ce meeting de Lédenon sont Valentin Hasse-Clot et Romain Leroux (Aston Martin Vantage AMR GT4 #007 – AGS Events). Après leur succès samedi, les leaders du championnat ont marqué les points de la troisième place ce dimanche, portant ainsi leur avance à 37 points sur Timothé Buret-Paul Evrard (Mercedes AMG GT4 #88 – AKKA ASP), pénalisés de 30 secondes après l’arrivée pour avoir provoqué une collision. Même s’ils étaient classés au 5ème rang, Lonni Martins et Sacha Bottemanne (Audi R8 LMS GT4 #6 – Team Fullmotorsport) n’ont pas vu le drapeau à damier, conséquence d’une surchauffe.

Am Cup : septième victoire pour Huteau et Hamon
Le duel que l’on vit dans la Am Cup depuis le début de cette saison semble avoir pris une tournure presque définitive sur le Circuit de Lédenon. En remportant leur septième victoire de la saison (en dix courses), Pascal Huteau et Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 #5 – Team Fullmotorsport) ont fait le break dans la course au titre. Finalement pénalisés après la première course pour un dépassement sous Safety Car, Laurent Coubard et Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer Auto) avaient marqué les points de la 5ème place samedi en fin de journée. Ce dimanche, Jean-Charles Rédélé a dû céder en fin de course face aux attaques de Christophe Hamon et les pilotes de l’Alpine ont donc terminé au deuxième rang. Mais avec 39 points de retard et 50 unités encore à attribuer, les choses semblent se compliquer pour les poursuivants.

Le podium Am Cup de la deuxième course était complété par Aurélien Robineau et Paul Paranthoen (Mercedes-AMG GT4 #3 – CD Sport), lesquels devançaient la Mercedes-AMG GT4 #67 NM Racing Team de Marc Lopez et Alberto de Martin et l’Aston Martin Vantage AMR GT4 #161 des représentants d’AGS Events, Christophe Carrière et Didier Dumaine.

Soulignons encore la 15ème place au classement général de Nicolas Markiewicz et Adrien Paviot, engagés dans la classe ‘Invité’ sur la Ginetta G55 du Team Speedcar.

Cap maintenant vers le Castellet, et plus précisément le Circuit Paul Ricard, pour un dernier rendez-vous fixé du 1er au 3 octobre avec une course en nocturne le samedi en fin de journée puis la grande finale de la saison le dimanche après-midi.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*