F4 Academy à Lédenon Course 3: Premier succès pour Julien, bonne opération pour Capietto

JULIEN Gael (FRA),FFSA F4 Academy portrait during the 4th round of the Championnat de France FFSA F4 2021, from September 10 to 12, 2021 on the Circuit de Lédenon, in Lédenon, France - Photo Marc de Mattia / DPPI

A Lédenon, le 4ème meeting du Championnat de France F4 s’est conclu par une brillante victoire de Julien en Course 3. En résistant à Barter pour la 2ème place, Capietto a effectué une excellente affaire comptable au général. Giusti l’a emporté en Junior.

Déjà sept pilotes différents ont eu l’occasion de grimper sur la première marche du podium en 2021 en seulement quatre épreuves, confirmant l’intérêt intact du Championnat de la FFSA Academy. Après Pierre-Alexandre Provost la veille, c’est Gaël Julien qui a inscrit à son tour son nom au palmarès de cette compétition qui a révélé tant de pilotes de talent depuis sa création. Un magnifique ciel bleu et une température estivale étaient au rendez-vous lorsque le peloton s’est élancé pour un peu plus de 20 minutes de course. D’entrée, Macéo Capietto bondissait en tête dans le fameux triple gauche du tracé gardois, tandis que Gaël Julien s’appliquait à contenir les assauts de ses poursuivants.

« Mon départ n’a franchement pas été bon, » expliquait Gaël, ce jeune espoir français formé en karting durant plusieurs années à Singapour. « Je ne me suis pas trop inquiété en voyant que j’étais capable de suivre assez facilement Macéo. Dès que je me suis retrouvé en bonne position, j’ai réussi à le dépasser, avant de prendre de l’avance. J’avais toutefois un petit doute ce matin, car j’ai connu une intoxication alimentaire et j’ai dû aller aux urgences jusque tard dans la soirée. Finalement, je me suis senti très bien dans la voiture, elle était vraiment efficace et je remercie l’équipe de la FFSA Academy pour les réparations effectuées après l’accrochage de la veille. »

Duel intense entre Capietto et Barter
Si Capietto s’est vite rendu compte de la supériorité de Julien dans cette Course 3, il n’a pas eu une minute de répit en raison de la pression exercée par Hugh Barter. « Mon rythme était bon, j’ai pu gagner une place au 3ème tour, avant de rester bloqué dans le sillage de Macéo, » commentait l’Australien. « J’ai essayé à plusieurs reprises de le pousser à la faute, de trouver une opportunité, mais tenter un dépassement s’est avéré beaucoup trop risqué. J’ai fini par assurer ce nouveau podium. »

« Une pole, une victoire, un meilleur tour et la 2ème place dans cette Course 3. Le bilan du week-end est excellent, » avouait pour sa part Capietto. « Je reprends une quinzaine de points à Esteban Masson, c’est positif dans le cadre du Championnat. » Le suspense reste entier avant les prochains déplacements à Monza en Italie, Paul Ricard et Magny-Cours.

Troisième sur la grille de départ, Esteban Masson n’a pas réussi le meilleur début de course de sa carrière. Pointé 6e au premier tour, il parvenait à reprendre une place au détriment de Daniel Ligier au prix d’une belle course d’attaque. Esteban reste un leader solide du Championnat de France F4. Devant lui en quatrième position, Owen Tangavelou a connu une course régulière et sans-faute. « L’objectif était de monter sur le podium, mais j’ai abîmé un pneu la veille en roulant sur un débris et je n’étais plus aussi à l’aise en Course 3. »

Une première réussie pour Pablo Sarrazin
Déjà vainqueur de la catégorie Junior en Course 1, Alessandro Giusti a réitéré sa performance, réalisant une bonne opération dans la lutte qui l’oppose au Suisse Cabanelas dans cette catégorie. Septième au scratch, Alessandro a fini dans les roues de Ligier, sans pouvoir le passer malgré quelques manœuvres d’intimidation. Dario Cabanelas et Enzo Geraci prenaient les places suivantes, tout en complétant le top-3 des Juniors. Pour sa première expérience en monoplace, Pablo Sarrazin a opéré une progression remarquée, au point de devancer des pilotes présents dès le début de la saison. Fils de Stéphane Sarrazin, spécialiste des 24 Heures du Mans, ancien pilote de F1 et de Rallye, Pablo a pris la 10e place devant Noah Andy, Pierre-Alexandre Provost, Paul Trojani et Angélina Favario.

Classement de la Course 3
1. Gaël Julien (France) avec 16 tours
2. Macéo Capietto (France) à 5”678
3. Hugh Barter (Australie) à 6”018
4. Owen Tangavelou (France) à 7”557
5. Esteban Masson (France) à 11”433
6. Daniel Ligier (France) à 15”380
7. Alessandro Giusti (France) à 15”812, 1er Junior
8. Dario Cabanelas (Suisse) à 17”149, 2e Junior
9. Enzo Geraci (France) à 20”331, 3e Junior
10. Pablo Sarrazin (France) à 20”786
11. Noah Andy (France) à 21”406
12. Pierre-Alexandre Provost (France) à 21”906, 4e Junior
13. Paul Trojani (France) à 24”913
14. Angélina Favario (France) à 48”624
Meilleur tour : Gaël Julien en 1’22”068 (moy. 138,4 km/h)

Classement du Championnat de France F4 après Lédenon
1. Esteban Masson (France) 181 pts
2. Macéo Capietto (France) 155 pts
3. Hugh Barter (Australie) 139 pts
4. Daniel Ligier (France) 111 pts
5. Gaël Julien (France) 103 pts
6. Owen Tangavelou (France) 94 pts
7. Alessandro Giusti (France) 74 pts, Junior
8. Dario Cabanelas (Suisse) 67 pts, Junior
9. Enzo Geraci (France) 31 pts, Junior
10. Aiden Neate (Royaume-Uni) 30 pts, Junior
11. Noah Andy (France) 27 pts
12. Thanapongpan Sutumno (Thaïlande) 22 pts
13. Pierre-Alexandre Provost (France) 21 pts, Junior
14. Adam Szydlowski (Pologne) 4 pts
15. Angélina Favario (France) & Vignesh Kadarabad (Inde).

© Marc de Mattia & KSP

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*