Steven Palette déjà leader du championnat de France FFSA Tourisme en attendant la Porsche Supercup et la Ligier JS Cup !

Champion Silver du GT World Challenge Europe Sprint Cup en titre, Steven Palette ne risque pas de s’ennuyer cette saison ! Il a obtenu un volant au sein de la structure CLRT dans la coupe de marque Grand Tourisme la plus prestigieuse et compétitive au monde, la Porsche Mobil1 Supercup. Le premier des huit rendez-vous se tiendra à Monaco la semaine prochaine. En parallèle, le Berruyer manage l’équipe VSF Sports – Amplitude Automobile, qui engage deux BMW M2 CS Racing. Il en est aussi l’un des pilotes en championnat de France FFSA Tourisme… avec déjà trois victoires au compteur en quatre courses. Enfin, Steven poursuit l’expérience entamée en 2020 en Ligier JS Cup avec le team LADC Motorsport.

Porsche Mobil 1 Supercup : un programme premium en lever de rideau de la F1
Pour Steven, il s’agit d’un retour… En 2016, il était devenu vice-champion Rookie de la Porsche Mobil 1 Supercup, après avoir terminé 3ème de la Porsche Carrera Cup France l’année précédente. « Suite au titre en GT World Challenge obtenu avec Simon Gachet, j’ai cherché cet hiver un volant pour poursuivre en GT3, mais sans succès. Côme Ledogar, qui a lancé CLRT début 2020, m’a appelé pour me proposer d’intégrer son équipe. Il pense que mon expérience peut être bénéfique au développement de CLRT. J’ai accepté car je pense que son team se donne les moyens de réussir, sur les outils, les méthodes, l’organisation. C’est un beau projet, Côme a une bonne vision du sport auto et il ne laisse rien au hasard. »

Quatre journées de tests à Monza ont eu lieu fin avril. « J’aurais aimé rouler davantage mais j’ai pu prendre la mesure de la nouvelle 992 qui est vraiment différente sur les mouvements de caisse et le freinage. Une très belle auto, que je placerais à mi-chemin entre une Cup d’ancienne génération et une GT3. Mais je m’attends à un gros challenge. Il faudra vite se remettre au niveau. La Supercup reste une discipline de connaisseurs et les écarts sont toujours très serrés. »

Championnat de France FFSA Tourisme : un nouveau team déjà leader
Voir une nouvelle écurie apparaitre dans les paddocks est toujours une bonne nouvelle. VSF Sports – Amplitude Automobile associe le sponsor ‘historique’ de Steven (Vitro Service France, spécialiste du vitrage automobile), le concessionnaire BMW de Blois et Tours et… Steven, qui cumule les fonctions de responsable de la gestion technique, de team manager et de pilote. Début avril, cette structure a participé à la première course de son histoire.

« Nous avions effectué deux jours d’essais avant notre baptême du feu, mais sous la pluie. Nous avons donc eu beaucoup de travail sur la mise au point à Nogaro. En course, je voulais surtout aller au bout pour progresser et nous sommes repartis en tête du championnat avec une 3ème place et une victoire acquise sur tapis vert. »

A Magny-Cours, l’objectif était de travailler sur la performance… « Je tenais à faire une journée de test en prévision de notre course à domicile, afin de bien analyser à tête reposée ce que nous avions fait à Nogaro. Avec la BMW M2 CS Racing, nous disposons d’une voiture puissante et bien équilibrée, mais assez lourde. Par conséquent, elle dégrade un peu trop les pneus. Or, nous n’en avons que six par week-end. On s’attendait à souffrir face aux 308 Racing Cup, mais j’ai réussi à faire la pole en Qualif 1 en alignant un tour vraiment propre. » La course 1 de nuit verra Steven mener du début à la fin… ou presque. « J’ai vite compris qu’il allait falloir gérer l’usure des pneus. Une 308 m’a passé au dernier tour mais son pilote a été pénalisé pour m’avoir écarté et pour avoir coupé deux chicanes. »

En qualif 2, Steven associe les deux pneus neufs qui lui restent et les moins usés du contingent de la course 1. « Nous n’avions pas encore testé cette configuration qui perturbe forcément un peu l’équilibre de la voiture. J’ai obtenu une place en première ligne, mais à l’extérieur cette fois. J’ai pris beaucoup de risques pour prendre l’avantage dès le départ, je devais saisir cette chance, mais je ne suis pas passé loin de me mettre au bac. Je me suis vite retrouvé avec un train de voitures juste derrière moi. J’ai renoncé à essayer de les lâcher, en privilégiant une fois encore la gestion des pneus, et donc le freinage et la relance au détriment de la vitesse de passage en virage. Le 2ème s’est souvent mis à côté de moi dans la courbe d’Estoril, mais j’ai tenu bon et j’ai remporté ma troisième victoire, sans le concours du tapis vert cette fois ! »

Steven possède presque le double du capital points de son plus proche poursuivant alors qu’il reste les deux tiers des courses à disputer. Pas de quoi se désunir au Grand Prix d’Albi, les 5 et 6 juin prochains !

Ligier JS Cup : le frisson de l’endurance
Dans la continuité de 2020, Steven poursuivra son implication en Ligier JS Cup avec le team LADC Motorsport et son ami Yves Bandi pour coéquipier. « Je vais continuer à coacher Yves pour le faire progresser sur le pilotage et la gestion de course. Nous avons terminé 10ème au général l’année dernière avec un podium et deux pole positions, je crois que nous pouvons améliorer ces statistiques en 2021 ! » Steven sera au volant de la Ligier JS 2R à Magny-Cours du 28 au 30 mai.

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*