12 Heures de Sebring : Troisième victoire pour Ligier

Rebelote pour le constructeur français. Après un podium 100% Ligier JS P320 en IMSA Prototype Challenge le week-end dernier à Sebring, le constructeur monopolise de nouveau le podium aux 12 Heures de Sebring. Après la pole position de la Ligier JS P320 #38 de Performance Tech Motorsports la veille, c’est la Ligier #54 de l’équipe américaine CORE Autosport qui sort victorieuse des douze heures de course. Le bolide, qui a signé le meilleur temps en course, est suivi de très près par la Ligier JS P320 #91 et la #74 de Riley Motorsports, respectivement deuxième et troisième sur le podium. C’est la troisième fois que le constructeur français Ligier Automotive remporte les 12 Heures de Sebring dont deux fois au général !

Jeudi, les Ligier JS P320 dominent les séances d’essais libres avec en tête des trois sessions la #91 de Riley Motorsports pilotée par Jeroen Bleekemolen, Jim Cox et Dylan Murry. Sa petite sœur la Ligier JS P320 #74 menée par Scott Andrews, Spencer Pigot et Gar Robinson se glisse à la deuxième place des deuxième et troisième séances.

Vendredi, place aux qualifications. Une heure et demie à l’issue de laquelle la Ligier JS P320 #38 de Performance Tech Motorsports, pilotée par le jeune suédois Rasmus Lindh, décroche la pole position en 1 :56.001.

Le départ de la course est donné samedi à 10h10, heure locale. La Ligier #38 de Performance Tech Motorsports pilotée par Rasmus Lindh, Mateo Llarena et Dan Goldburg s’élance en tête. À la cinquième heure, le sport-prototype parvient à prendre une avance de presque 30 secondes sur ses concurrents. L’équipe américaine, qui a affiché de très bonnes performances tout au long du week-end et qui mène les premières heures de la course, est cependant contrainte de battre en retraite et d’abandonner à mi- course en raison de perte de puissance moteur suite à un contact avec un concurrent.

Partie en troisième position sur la grille, la Ligier JS P320 #74 de Riley Motorsports affiche un rythme stable et s’installe à la troisième place, tandis que la #91 passe la première partie de la course à se disputer la cinquième place avec la #54 de CORE Autosport, pilotée par Colin Braun, George Kurtz et Jon Bennett. À la sixième heure de course, un drapeau jaune offre une belle opportunité aux deux équipages de Riley Motorsports, qui profitent de l’occasion pour effectuer leur arrêt au stand obligatoire de quatre minutes. Dès la septième heure, la Ligier JS P320 #74 et la #91 prennent la tête et affichent une très bonne allure : elles se disputent la première et la deuxième place jusqu’à la dixième heure de course.

Un nouveau drapeau jaune est alors déployé après l’arrêt en piste d’une DPi. Jusqu’alors en quatrième position, la Ligier #54 de CORE Autosport profite d’un arrêt au stand des leaders pour se battre pour une place sur le podium. S’engage alors une bataille serrée entre les Ligier #91 et #74 de Riley Motorsports et la #54 de CORE Autosport. Moins d’une heure avant la fin de la course, la #54 s’empare de la tête, suivie de très près par la #91 et la #74.

Nouveau et dernier drapeau jaune à seulement vingt minutes de la fin. La Ligier JS P320 #54 réussit la périlleuse épreuve du restart, parvient à maintenir sa première place et remporte les 12 Heures de Sebring dans la catégorie LMP3. « Je pense que le moment décisif est arrivé vers la fin, quand nous avons eu plusieurs drapeaux jaunes qui nous ont permis de nous replacer en tête de course. Une fois que vous êtes de nouveau dans le tour de tête, vous avez la possibilité de vous battre. Alors j’ai baissé la tête et j’ai essayé d’y arriver », confie George Kurtz, qui participait pour la première fois aux 12 Heures de Sebring. CORE Autosport réalise également le meilleur temps en course avec Colin Braun, en 1:56.166 devant trois autres Ligier JS P320.

L’équipe Riley Motorsports, quant à elle, signe un double podium avec la Ligier JS P320 #91 en deuxième position et la #74 en troisième position : seulement 0.516 secondes d’écart séparent les deux équipages. Partie sixième, la Ligier JS P320 #33 de Sean Creech Motorsport flirte avec le top 3 pendant une grande partie de la course. Elle termine finalement cinquième après avoir été retardée par plusieurs pénalités imposées par la Direction de course.

Pour la troisième fois de son histoire, Ligier Automotive remporte la mythique course des 12 Heures de Sebring. Et dans trois catégories différentes ! La première fois en LMP2 avec la victoire au général en 2016 de la Ligier JS P2 #2 de Tequila Patrón ESM pilotée par Ed Brown, Pipo Derani, Johannes van Overbeek et Scott Sharp. La deuxième fois en DPi avec la Ligier Nissan DPi #22 de Tequila Patrón ESM qui a gagné l’édition 2018 avec Pipo Derani, Johannes van Overbeek et Nicolas Lapierre au volant. Et aujourd’hui dans la catégorie LMP3, acceptée depuis seulement cette année dans le championnat américain. C’est également pour le constructeur le deuxième podium 100% Ligier JS P320 en une semaine après la course de l’IMSA Prototype Challenge le 12 et 13 mars derniers, sur le même circuit, Sebring International Raceway.

Le prochain rendez-vous de l’IMSA WeatherTech SportsCar Challenge aura lieu les 14-16 mai prochains sur le circuit Mid-Ohio Sports Car Course.

Elsa Nicolet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*