Dakar Étape 9 Ronan Chabot : Poussière et frustration

Englués dans la poussière des concurrents qui les ont précédés, Ronan Chabot et Gilles Pillot réalisent néanmoins leur meilleure prestation de ce Dakar (19ème temps). Pourtant, ils ne cachent pas leur frustration de ne pas avoir pu s’exprimer pleinement.

A suivre les concurrents, on s’attarde sur la cartographie où chaque concurrent est matérialisé par un point pixelise, comme on suivrait une course de voile. On veille aux points intermédiaires et on attend le résultat final. Pour Ronan et Gilles, celui du jour, à l’issue de la 9ème étape, est plus que positif : ils ont signé le 19ème temps, leur premier ‘top 20’ depuis le début de ce Dakar. Et au général, ils gagnent un rang (28ème position).

« À chaque dépassement, on prend beaucoup de risque »
Mais les chronos ne disent pas tout. Ronan l’atteste : « c’est bien mais c’est surtout moins pire que les autres jours! » Le duo est parti à la 46ème place et s’est retrouvé à nouveau dans le trafic avec les camions sur la piste. « En traversant des vallées et en l’absence de vent, c’est l’enfer ! » Il a fallu doubler et doubler encore, résister à ces kilomètres dans la poussière soulevée par les autres concurrents. « À chaque dépassement, on prend beaucoup de risque. Étant donné qu’il y a très peu de visibilité, on s’expose au danger de taper une pierre. Nous pensions que l’étape allait être plus plaisante », abonde son copilote, Gilles Pillot.

En terminant dans les 20 premiers, leur position de départ, ce mercredi, devrait néanmoins être plus avantageuse. « Pour nous, c’est un Dakar particulier, assure Ronan. Rouler dans le deuxième peloton est bien plus dangereux qu’à l’avant de la course. » Mais face à cette frustration-là, conséquence d’un début de Dakar poussif, Ronan et Gilles essaient de faire contre mauvaise fortune bon cœur.

On les a vu sortir de la voiture sourire aux lèvres au bivouac de Neom, prendre la pose avec toute leur équipe de mécaniciens et savourer le moment. Ronan apprécie ces moments-là. « C’est ça qui est important, c’est que notre équipe garde le sourire ! » Il y a aussi un spectacle à voir ce soir avec un magnifique coucher de soleil sur la Mer Rouge, belle récompense après une journée à batailler sur les pistes.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*