Dakar Étape 3 : Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin grappillent sans s’enflammer !

Une journée rondement menée par Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin au cours de l’étape 3 en boucle. Dès leur départ dans la spéciale, l’ambiance régnante dans l’habitacle se montrait pugnace. Chacun dans son rôle a tenu la distance se rassasiant en avalant les kilomètres comme des goinfres !

« Spéciale très rapide pas très sélective avec des franchissements de dunes pas très difficiles dans lesquelles nous pouvions conserver notre vitesse de pointe. La nav’ a occupé Jean-Pierre totalement concentré sur sa tablette électronique comme il l’assure depuis le départ…. » résume Christian.

La spéciale s’étirait, les kilomètres défilaient et, il fallait bien que cela leur arrive : une crevaison au km160, perte de temps surtout avec le système de gonflage et dégonflage utilisé pour la première fois : « six à sept minutes d’envolées… »

Les problèmes électriques et ceux de la boîte de vitesses vécus sur les deux précédentes étapes sont gommés : « On ne s’enflamme pas ! Chaque jour est nouveau… Ce soir, vérification de la température de la boîte sera la principale préoccupation car, l’Optimus Evo4 reste égal à lui-même avec de mirifiques qualités. »

Classement de l’étape 3 : 1. Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel (Toyota Hilux), 3h17’39 ; 2. Henk Lategan (Toyota Hilix), à 2’27 ; 3. Stéphane Peterhansel (Buggy Mini), à 4’05 ; 3… 18. Christian Lavieille & Jean-Pierre Garcin (Optimus Evo 4), à 30’03…

Classement général après étape 3 : 1. Stéphane Peterhansel & Edouard Boulanger (Buggy Mini), 10h39’02 ; 2. Nasser Al Attiyah-Matthieu Baumel (Toyota Hilux), à 5’09 ; 3. Mathieu Serradori & Fabian Lurquin (Century), 26’21… 16. Christian Lavieille & Jean-Pierre Garcin (Optimus Evo 4), à 1h21’14…

Demain, Wadi-Ad-Dawasir – Riyadh – 4ème étape – avec une liaison de 476 km et une spéciale de 337 km. La plus longue étape de ce 43ème Dakar en prenant en compte la liaison qui permettra de se réveiller tout en douceur ! L’accent sur cette spéciale a été mis sur le plaisir du pilotage et pour que les navigateurs ne soient pas jaloux, pas de distractions à envisager, les enchevêtrements de pistes ne leur laisseront pas de répit.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*