Le team L’Espace Bienvenue offre à BMW le titre de champion de France FFSA GT Silver

L’équipe L’Espace Bienvenue est venue à bout d’un suspense tenace pour décrocher la couronne de champion de France FFSA GT dans la catégorie reine, la Silver Cup ! Ses pilotes Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes ont fait fructifier leur maigre avance au cours d’un week-end à rebondissements sur le circuit Paul Ricard. Il s’agit du quatrième titre national du concessionnaire BMW de Royan, Angoulême et Rochefort André Grammatico mais du premier de sa jeune carrière de team manager !

Le championnat de France FFSA GT est considéré comme une série phare dans l’Hexagone et comme le plus relevé au monde parmi ceux qui ont adopté la réglementation GT4. Le final aurait dû se tenir à Nîmes-Lédenon début novembre. Mais les contraintes sanitaires ont finalement entrainé le report de la date et le changement de cadre de l’épreuve. Quatre protagonistes restaient dans le coup pour remporter la décision. Une Mercedes-AMG se tenait en embuscade à 5 points seulement de la BMW de L’Espace Bienvenue, tandis qu’une Alpine et une autre Mercedes-AMG ne pouvaient compter que sur une défaillance des favoris.

Le leadership du championnat a changé de mains par deux fois. Lors d’une course 1 en nocturne qui ne fut pas avare en incidents de toutes sortes, la lutte entre les deux principaux candidats au titre avait atteint son paroxysme quand un léger contact s’est produit entre la BMW #17 et une voiture de la catégorie Pro-Am. Le ‘drive through’ (pénalité de passage par la voie des stands) qui a suivi a fait perdre quelques places à L’Espace Bienvenue. La Mercedes n’a récupéré la tête du championnat que virtuellement car peu avant l’arrivée elle fut violemment heurtée par un pilote à qui elle prenait un tour.

La fièvre du samedi soir avait donc rendu un verdict inattendu. La BMW L’Espace Bienvenue se préparait à aborder la course 2, la dernière de la saison, avec 7 points d’avance sur la Mercedes et 15 sur l’Alpine. Celle-ci ne s’était pas privée de marquer les 25 points de la victoire et elle pouvait encore tirer les marrons du feu au cas où ses rivales allemandes viendraient à abandonner.

Partie trois lignes derrière la Mercedes, la BMW s’en est rapprochée durant la première moitié des 60 minutes de course. A l’issue du passage de témoin entre Benjamin Lessennes et Ricardo van der Ende, le Néerlandais est ressorti des stands… juste à côté de son concurrent direct, mais du bon côté, celui de la corde pour le virage suivant. Un peu plus tard, au 22ème tour un incident aurait pu tout bouleverser et offrir le titre à l’Alpine sur un plateau. A l’affut, le pilote de la Mercedes a tenté d’exploiter une opportunité de dépassement qui s’est soldée par un contact. Les deux autos ont été endommagées, mais la BMW a pu scorer les points de la 2ème place au classement Silver. Plus sévèrement touchée, la Mercedes a terminé distancée.

La saison s’achève donc dans l’allégresse pour l’équipe Royannaise. Outre les titres ‘Pilotes’ et ‘Teams’, elle s’est montrée la plus performante avec les records 2020 du nombre de victoires et de podiums. Il nous reste à découvrir les impressions de quelques-uns de ses membres éminents…

Benjamin Lessennes : « J’ai vécu une belle expérience humaine avec L’Espace Bienvenue. Pour un pilote, il est extrêmement agréable et intéressant d’évoluer dans un team qui n’a qu’un seul objectif : gagner, gagner et encore gagner. André Grammatico a su créer cette atmosphère propice à la victoire. C’était son rêve de gagner ce championnat de France et pour y parvenir, il a fait les bons paris. J’ai aussi eu la chance de pouvoir compter sur un équiper de la trempe de Ricardo. C’est toujours avec plaisir que je lui laisse le volant ! »

Ricardo van der Ende : « Ce dernier meeting fut un véritable ‘thriller’ ! Nous n’étions pas les plus rapides mais au final, nous avons bien géré les situations difficiles. Je suis ému quand je repense à notre première course avec André à Pau en 2016, puis à nos débuts avec la M4 GT4 en 2018. J’ai apporté mon expérience et avec le concours de la structure technique Racetivity de François Gagneux et Arnaud Fouquet, qui a eu un impact majeur dans notre réussite, le team a commencé à vraiment se professionnaliser. Et cette année nous avons atteint l’objectif, avec le concours de Benjamin qui a été admirable. C’est le 24ème titre de ma carrière, le premier était en Minikart ! »

André Grammatico : « Ce ne fut pas un week-end facile, car contrairement au 5,8 km où nous avons couru en octobre, le tracé de 3,8 km convient moins bien à la M4 GT4. Les lignes droites plus courtes nous empêchent de profiter pleinement de sa puissance. Mais on ne sait jamais ce que les circonstances de course nous réservent. Les phases de départ ont été particulièrement périlleuses, la catastrophe n’a jamais été très loin. Pour moi, remporter un championnat aussi important est un rêve qui se réalise. Notre titre est mérité au vu des résultats obtenus et en plus, avec deux abandons, on a eu notre part de malchance. Notre voiture n’était pas forcément la plus facile à exploiter, mais on en a tiré la quintessence. Au fond, je n’ai pas changé. J’ai voulu une fois de plus montrer aux gens ce que vaut une BMW, qui plus est en compétition qui est le juge suprême. J’ai ça dans les tripes depuis l’âge de 14 ans, quand mes parents ont acheté une station-service et un garage et en ont fait une concession BMW à Royan. »

L’Espace Bienvenue a également profité de ce déplacement au Castellet pour présenter la nouvelle BMW M2 CS Racing. Cette auto pourrait se montrer redoutable dans le championnat de France FFSA de Tourisme (TC) qui sera lancé en 2021 par le promoteur SRO Motorsports Group, déjà en charge du FFSA GT. On n’a pas fini de parler de l’Espace Bienvenue sur les meetings du championnat de France des Circuits…

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*