Girls on Track : Deux jeunes Françaises prêtes à briller dans l’opération Rising Stars de la FIA

Doriane Pin et Lola Lovinfosse font partie des 20 filles sélectionnées parmi les 145 candidatures des cinq continents reçues par la Commission Women in Motorsport de la FIA.

La seconde phase du programme innovant de détection et de formation des talents créé par la Commission Women in Motorsport débutera la semaine prochaine, lorsque les jeunes pilotes désignées à travers le monde se réuniront sur le Circuit Paul Ricard pour la première session d’entraînement et de sélection.

Doriane Pin et Lola Lovinfosse incarneront les espoirs tricolores au Castellet. Accueillies par la Winfield Racing School, l’école de pilotage emblématique et historique basée sur le Circuit Paul Ricard, les concurrentes seront évaluées les 12 et 13 octobre sur piste dans des karts Praga identiques ainsi qu’en dehors de la piste dans le cadre d’ateliers abordant la préparation physique et psychologique, et la formation aux médias.

Immédiatement après les deux jours de sélection, jusqu’à douze pilotes seront choisies pour participer à une session d’entraînement sur trois jours (14-16 octobre), toujours à la Winfield Racing School. Les compétences et les progrès en matière de pilotage seront à nouveau évalués. En outre, les jeunes filles prendront part à d’autres ateliers portant sur la nutrition et la gestion du stress, ainsi qu’à une formation sur simulateur. Jusqu’à huit pilotes seront ensuite désignées pour passer à la deuxième session d’entraînement de Formule 4 sur le Circuit Paul Ricard du 2 au 4 novembre.

Jusqu’à quatre pilotes seront ainsi sélectionnées pour participer à la Ferrari Driver Academy à Maranello, également en novembre, pour le dernier chapitre de leur aventure ‘FIA Girls on Track – Rising Stars’.

Au terme de cette sélection, l’une des concurrentes se verra offrir un contrat d’un an avec la Ferrari Driver Academy pour une saison de Formule 4 de la FIA en 2021, et potentiellement devenir la toute première femme pilote engagée par Ferrari.

« Je suis ravie que nous puissions enfin accueillir nos jeunes pilotes à la première séance de sélection », a déclaré Michèle Mouton, Présidente de la Commission Women in Motorsport de la FIA. « C’est une opportunité incroyable pour elles et un soutien vraiment concret pour les jeunes filles qui concourent au niveau national et qui espèrent gravir les échelons. Il s’agit d’un programme intense, comme il se doit. Je suis certaine que la compétition sera rude, toutes les filles ayant pour objectif ultime de collaborer avec Ferrari, notre prestigieux partenaire pour ce projet. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*