F4 : Meguetounif en pole à Spa, mais Iwasa engrange

Karting, Meguetounif Sami, F4 Internationale, FRA, , , Championnat de France, SPA-FRANCORCHAMPS, National Race, © KSP Reportages

Parti 2ème en Course 1, le Japonais Ayumu Iwasa a pris d’entrée le meilleur sur Meguetounif, avant de filer vers un nouveau succès. Derrière, un superbe duel a impliqué Sami Meguetounif, Isack Hadjar (+11 places) et Ren Sato, qui ont terminé dans cet ordre.

Sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique à l’occasion de la 5ème des sept épreuves du Championnat de France F4 FIA, les 14 académiciens ont profité d’un temps sec, mais très frais, pour les essais libres et qualificatifs, ainsi que pour la Course 1. Celle-ci a connu plusieurs changements de position au fil des tours, avec un suspense qui a duré jusqu’au bout pour le podium.

Première pole position pour Sami Meguetounif
De retour après son absence au Paul Ricard, le Néerlandais Marijn Kremers s’offrait la meilleure performance des essais libres le vendredi. Mais déjà, le Français Sami Meguetounif pointait le bout de sa monoplace en se classant 2ème devant Loris Cabirou. Tout le monde repartait à armes égales le lendemain matin pour les essais qualificatifs, l’équipe d’assistance de la FFSA Academy ayant monté des pneus neufs de chez Pirelli sur les monoplaces de ce magnifique effectif de la F4 française. Deux stratégies allaient s’opposer, certains préférant enchaîner les tours rapides du début à la fin, pendant que d’autres tentaient de refroidir les gommes durant un tour plus lent, afin de repartir à l’assaut du chronomètre en fin de séance. La deuxième solution n’offrait finalement que peu de résultats sur le tracé belge.

Le Japonais Ren Sato était le premier à signer un temps de référence. Il était rapidement devancé par le Mexicain Rafael Villagomez, puis par son compatriote Ayumu Iwasa. Se sentant plutôt à l’aise sur ce long tracé de plus de 7 km, Sami Meguetounif augmentait alors la cadence en milieu de séance et réalisait plusieurs tours chronométrés de haute volée. Le Français fixait la pole position de la Course 1 en 2’24 »817, avant de tourner trois tours plus tard en 2’24 »933, synonyme de pole pour la Course 3. Aucun autre pilote ne parvenait à franchir la barre des 2’25, Iwasa conservant la 2èmz place devant Sato et Villagomez. Kremers émergeait en 5ème position devant l’Allemand Valentino Catalano, meilleur Junior, Romain Leroux et Loris Cabirou. Suite à un problème mécanique, Isack Hadjar jouait de malchance et ne pouvait boucler le moindre tour !

Quelle remontée d’Isack Hadjar !
Usant de toute leur expérience acquise au Japon, Ren Sato et Ayumu Iwasa réalisaient un début de course très incisif et bouclaient le premier tour aux 1er et 2ème positions devant Sami Meguetounif. Marijn Kremers perdait deux places dans la bagarre, pendant que Isack Hadjar se retrouvait bien vite en milieu de peloton grâce à un départ parfaitement maîtrisé. En progression de deux places, Romain Leroux prenait le meilleur sur Villagomez dans le 2ème tour. La hiérarchie évoluait également aux avant-postes, Sato s’inclinant face aux rapides Iwasa et Meguetounif. Les choses ne s’arrangeaient pas vraiment pour Kremers qui chutait 9ème, alors que la course d’Owen Tangavelou et du Russe Lev Lomko s’était déjà arrêtée.

Au fil des tours, les positions se figeaient quelque peu, sauf pour Hadjar toujours aussi déchaîné et Leroux qui rétrogradait 7ème derrière Villagomez et Catalano. Grâce à l’écart creusé durant les premiers tours, Iwasa n’était plus inquiété, le leader du Championnat franchissant l’arrivée en vainqueur… une fois de plus ! Tous les regards se focalisaient alors vers le duel pour la 2ème place.

Malgré un baroud d’honneur de Sato, qui reprenait furtivement l’avantage durant quelques minutes, Meguetounif gagnait le sprint final devant Hadjar, auteur du meilleur tour en course, et Sato. Villagomez se classait 5ème face au pressant vainqueur chez les Juniors, Catalano, tandis que Leroux résistait jusqu’au bout à Loris Cabirou. Respectivement 9ème et 10ème, Marijn Kremers et l’Ukrainien Ivan Peklin auront l’honneur de se partager la première ligne de la Course 2 selon le principe de la grille inversée. Passé devant Daniel Ligier dans le 7ème tour, Noah Andy gardait le meilleur jusqu’au bout.

Horaires du dimanche 18 octobre 2020
Course 2 : 10h35
Course 3 : 16h20

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*