La Ligier JS P320 prête pour les 24 Heures de Daytona et l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship en 2021

Breaking news sur le sol américain : les LMP3 nouvelle génération seront promues dans la série reine de l’endurance aux Etats-Unis, l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship, dès 2021. Une très bonne nouvelle pour le sport automobile international et une belle récompense pour la catégorie née il y a seulement cinq ans. La LMP3 nouvelle génération Ligier, la Ligier JS P320, a déjà remporté toutes les pole positions et les victoires sur le continent européen dans le championnat European Le Mans Series. Elle est prête à relever ce nouveau challenge aux Etats-Unis. Et toutes les équipes de Ligier Automotive North America, basée à Charlotte, Denver, également !

IMSA or not IMSA. Telle était la question de ces dernières semaines. Mercredi 9 septembre, la nouvelle tant attendue est enfin tombée : les LMP3 nouvelle génération lancées en 2020 feront leur entrée en IMSA WeatherTech SportsCar Championship (IMSA WSCC) dès 2021 et batailleront aux côtés des GT, des DPi, et des LMP2. Présentée aux 24 Heures du Mans en France en juin 2019, la Ligier JS P320 participera donc en 2021 à sept courses en IMSA WSCC dont les 12 Heures de Sebring, les 6 Heures de Watkins Glen, les 10 Heures de Petit Le Mans et les mythiques 24 Heures de Daytona, cette dernière épreuve se déroulant hors championnat.

Autre nouveauté, les LMP3 ancienne génération et nouvelle génération seront toutes les deux acceptées dans le championnat américain dédié à la catégorie LMP3, l’IMSA Prototype Challenge. La Ligier JS P320 côtoiera donc son aînée, la LMP3 Ligier ancienne génération, la Ligier JS P3, sur le sol américain en 2021. Au programme, un calendrier compatible avec celui de l’IMSA WSCC, avec six courses sur des circuits différents. Soit un total de 13 courses pour la Ligier JS P320 dans des séries IMSA, et un second souffle pour la Ligier JS P3 aux Etats-Unis. De quoi satisfaire toutes les équipes et les pilotes !

Des nouvelles qui ne sont pas pour déplaire au constructeur de voitures de course Ligier Automotive. En France ou aux Etats-Unis l’enthousiasme est le même. « Félicitations à l’IMSA pour la création de ce nouveau format, et plus particulièrement pour l’arrivée de la catégorie LMP3 dans le championnat IMSA WSCC », s’exclame Max Crawford, CEO de Ligier Automotive North America, la filiale américaine de Ligier Automotive. « Avec ces changements on peut s’attendre à une compétition relevée, des choix et des opportunités pour tous les participants, les équipes, les partenaires, les constructeurs et la Série. Merci à John Doonan, Simon Hodgson, Ed Bennett et toutes les équipes de l’IMSA pour la création de cette nouvelle plateforme. »

Avant d’entamer sa campagne américaine, la Ligier JS P320 fait ses armes sur le continent européen. Elle a en effet commencé sa carrière en compétition cette année dans les trois championnats européens, l’European Le Mans Series, la Michelin Le Mans Cup et l’Ultimate Cup Series. Un lancement sur les chapeaux de roues avec déjà un magnifique palmarès à son actif. La Ligier JS P320 a signé toutes les pole positions et les meilleurs temps en course, remporté toutes les victoires et décroché 8 podiums sur les trois courses disputées en European Le Mans Series sur les circuits du Castellet et de Spa-Francorchamps. En Michelin Le Mans Cup, si la malchance lors de la première course l’a privée de la victoire, elle a raflé les deux pole positions et les deux victoires suivantes et obtenu six podiums en trois courses. La Ligier JS P320 ne s’est pas arrêtée pas là. Le week-end dernier, lors de la première manche de l’Ultimate Cup Series, elle a fait un nouveau carton plein avec la pole position et la victoire sur le circuit français de Dijon-Prenois.

De l’autre côté de l’Atlantique, plusieurs journées d’essais ont déjà été réalisées. « Nous avons fait rouler notre nouvelle Ligier JS P320 ici aux Etats-Unis », explique Max Crawford. « Et je suis vraiment très impressionné par le travail réalisé par notre bureau d’études en France. Ce sport-prototype est nettement plus rapide que son prédécesseur, la Ligier JS P3, et extrêmement confortable à conduire, même jusqu’à ses limites. Les retours que nous avons eus sont fantastiques. »

Dakota Dickerson, qui roule cette année sur la Ligier JS P3 de MLT Motorsports en IMSA Prototype Challenge, a eu l’occasion d’essayer le nouveau bolide sur le circuit Carolina Motorsport Park la semaine dernière.

« Ma première expérience au volant de la Ligier JS P320 était incroyable », commente Dakota. « Juste en la regardant on peut voir tout le travail qui a été effectué et les changements de design au niveau de l’aérodynamique. On remarque tout de suite la charge aérodynamique supplémentaire de la voiture et en même temps on est surpris par le fait que la trainée a diminué malgré l’augmentation de la charge. C’est aussi toujours super d’avoir quelques chevaux en plus ! Il y a également de nombreuses améliorations au niveau du cockpit pour le confort du pilote et la sécurité, ainsi que des nouveautés électroniques avec un système d’antipatinage. Côté ingénierie, il y a un nouveau système de refroidissement très efficace. La voiture répond très bien aux changements de réglages aérodynamiques et mécaniques. Je suis arrivé à cet essai avec de grosses attentes et je n’ai pas été déçu, bien au contraire. J’ai vraiment hâte de la voir en compétition en Amérique du Nord l’année prochaine ! »

Les premières commandes sont déjà tombées et de nouveaux essais sont prévus dans les prochaines semaines. Tout Ligier Automotive est mobilisé. Les updates de la Ligier JS P3 à la Ligier JS P320 seront réalisées sur le sol américain dans les ateliers de Ligier Automotive North America en Caroline du Nord, entre novembre et début janvier. Les voitures neuves seront également livrées aux clients américains dans cette même période.

Les équipes de Ligier Automotive North America se déplaceront sur l’ensemble des manches de l’IMSA WSCC et de l’IMSA Prototype Challenge avec un camion support de pièces détachées et une équipe technique et des ingénieurs dédiés. Les clients américains pourront bénéficier de toute l’expérience accumulée en Europe en 2020 en European Le Mans Series, Michelin Le Mans Cup et Ultimate Cup Series.

Elsa Nicolet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*