Une étape finale qui fait l’unanimité sur l’Africa Eco Race

La dernière spéciale de 187 km entre Idini et Teverit, tracée uniquement sur de la piste sablonneuse et comportant quelques dunes et dunettes, a une fois encore fait l’unanimité auprès des rescapés de l’AfricaEco Race® 2020.

Un vrai régal pour le pilotage qui n’a, cette année, eut aucune incidence sur le général en haut des tableaux des différentes catégories. C’était donc la joie et la bonne humeur qui prévalait sur la ligne d’arrivée installée au bord de l’Erg du village de Teverit situé à une trentaine de kilomètres de Nouakchott, en Mauritanie.

Aucun suspens dans la catégorie moto puisque la Yamaha d’Alessandro Botturi, partie 2 minutes derrière la KTM de Pal Anders Ullevalseters, l’a rapidement rattrapé. Du coup, ces 00:01 59 minutes reprises sont venues s’ajouter à celles déjà au crédit de l’Italien. Botturi remporte donc cette 12ème édition de l’Africa Eco Race® avec 00:03:59 d’avance sur Ullevalseter.

Une 2ème victoire d’affilée qui permet à l’Italien de rejoindre le Norvégien au nombre de victoires de l’épreuve. En 3ème position, on retrouve celui qui, à 26 ans, est la révélation de cette quinzaine africaine à savoir l’Italien Paolo Lucci qui met, pour la 3ème fois aujourd’hui, son Husqvarna sur la plus haute marche du podium de la spéciale.

Dans les différentes classes, Pal Anders Ullevalseter remporte le trophée des Vétérans, le Polonais Konrad Dabrowski s’octroie le trophée Junior, le Français Amaury Baratin s’impose dans la catégorie MOTUL Xtreme Rider des pilotes malles motos, le Suédois Anders Berglund gagne en plus de 450 cm3 et le Français Thibault Chatelier aura le trophée de la première moto expérimentale, alors que le Sénégalais Mamadou Bocoum termine 1er pilote Africain.

Sur le parcours 100% sable du jour et compte tenu compte tenu du nombre peu élevé de kilomètres et donc de l’absence de neutralisation pour le ravitaillement, les SSV ont fait le show sur cette ultime spéciale. Les Français Patrice Etienne et Jean-Pierre Saint Martin s’imposent avec 00:04:49 d’avance sur les Hollandais Gert-Jan Van der Valk et Branco de Lange et 00:06:38 sur leur compatriote Loïc Frebourg et Franck Boulay, alors que les Sénégalais Kamil Rahal et Thierry Sanchez restent au pied du podium du jour pour seulement 13 secondes. Quant à Benoit Fretin et Cédric Duplé, les leaders de la catégorie SSV Xtreme Race, ils se sont contentés du 6ème temps du jour, largement suffisant pour assoir la suprématie de leur Can-Am et s’imposer devant ceux de Etienne et de Frebourg.

En auto, le scratch revient aux Bowler des Britanniques Alex Cole et Emma Osman, devant Patrick et Lucas Martin qui ont assuré, histoire d’éviter toute erreur susceptible de leur faire perdre l’heure d’avance au général de l’Africa Eco Race®. Avec cette 2ème place du jour devant leurs co-équipiers de team Yves et Jean Fromont, sur leur Buggy Mercedes Tarek, les Martin père et fils remportent le classement auto mais aussi le classement général de cette édition 2020. Dans les différentes catégories, les Russes Alexey Titov et Dmitry Pavlov imposent leur Ford Raptor en T2, les Français Alain Coquelle et Grégory Lecomte finissent 1er des T1 4X4 Essence sur leur Bowler, Alex Cole et Emma Osmon s’offrent la catégorie Open, Laurent Ducreux et Philippe Cantreau gagnent en T1 4X4 Diesel sur leur Land Rover alors que Pierre-Guy et Hilaire Celerier remportent la classe Deux Ponts Rigides sur leur Bowler.

Chez les mastodontes du désert, le Mercedes des Hollandais Johan Elfrink et Dirk Schuttel gagne la spéciale devant le Scania des Hongrois Miklos Kovacs, Laszlo Acs et Peter Czegledi. L’autre Scania Hongrois de Karoly Fazekas, Albert Horn et Peter Csakany, malgré un gros souci mécanique juste avant le départ, s’octroient tout de même le 3ème chrono. Ils sauvent ainsi leur 2ème place dans la catégorie camion, mais aussi la 3ème marche du podium général de l’Africa Eco Race® et ce, pour 32 petites secondes sur le SSV de Fretin. Le grand vainqueur en camion est donc Kovacs qui accroche l’épreuve à son palmarès pour la 2ème fois. Quant à Tomas Tomecek, le pilote en solo sur son Tatra, sa régularité en 2ème semaine, lui a permis de terminer à la 3ème place de cette magnifique catégorie.

Demain, dimanche 19 janvier, après une liaison matinale de 229 km vers le village de pêcheurs de Niokob et la traditionnelle ultime spéciale hors classement du Lac Rose longue de 21 km, ce sera l’heure de célébrer tous les lauréats et les finishers. Deux heures durant les véhicules monteront sur le podium installé par la Fédération Sénégalaise de Sport Auto et Moto en présence des VIP, des familles, des amis, des assistants, des médias et des passionnés de sports mécaniques venus du monde entier.

Classement de la 11ème étape : Idini – Saint Louis
Auto / Camion
1. Patrice Etienne / Jean-Pierre Saint Martin n°266 (FRA) 02:19:17
2; Gert-Jan Van der Valk / Branco De Lange n°264 (NLD) + 00:04:49
3. Loic Frebourg / Franck Boulay n°260 (FRA) + 00:06:38

Moto
1. Paolo Lucci n°151 (ITA) 02:14:38
2. Matt Sutherland n°102 (AUS) + 00:00:13
3. Jacek Czachor n°120 (POL) + 00:00:24

Classement général
Auto / Camion
1. Patrick Martin / Lucas Martin n°204 (FRA) 49:15:11
2. Miklos Kovacs / Laszlo Acs / Peter Czegledi n°420 (HUN) + 01:06:53
3. Karoly Fazekas / Albert Horn / Peter Czakany n°416 (HUN) + 04:43:10

Moto
1. Alessandro Botturi n°101 (ITA) 48:47:30
2. Pal Anders Ullevalseter n°106 (NOR) + 00:03:59
3. Paolo Lucci n°151 (ITA) + 00:40:32

Manon Carpentier

Photos Alain Rossignol & Jorge Cunha

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*