Dakar Étape 9 SRT: Serradori résiste, Bergounhe dans le Top 20

Étape 9: Wahid Al Dawasir – Haradh : Liaison : 476km – Spéciale : 410km
La marque des grands champions c’est certes de gagner mais aussi de résister quand vous faites face à une difficulté. Mathieu Serradori est de ces hommes-là. Après l’exploit d’hier de gagner une victoire d’étape sur le Dakar, il a réussi la performance d’avoir roulé sur cette 9ème spéciale sans direction assistée. A partir du km 15, le pilote varois a du jouer les gros bras sur un terrain particulièrement exigeant notamment la première partie avec beaucoup de pierres. Une véritable lutte durant toute la course.

« Mathieu, une fois l’énervement passé, a fait preuve de courage car il avait les mains en feu. Il a tenu bon jusqu’à l’arrivée, le pilotage et la navigation nous permettent de limiter les dégâts au niveau du chrono. Nous sommes déçus mais cela fait partie du rallye, à nous de prouver que nous pouvons encore jouer quelques bons coups, » analyse Fabian Lurquin au bivouac.

Au final, le duo se classe ce soir 8ème du général La bonne nouvelle du jour chez SRT vient du deuxième équipage.

Depuis la pause de samedi, l’objectif est clair pour Jean-Rémy Bergounhe et Jean Brucy : une remontée au classement général. Hier et aujourd’hui le Buggy SRT 350 parvient à décrocher deux belles 18ème places. Et ces bons résultats leur permettent ce soir d’intégrer le TOP 20 au général. « Jean-Rémy propose un bon pilotage depuis ce début de Dakar. Notre binôme fonctionne vraiment bien et la voiture est au top, » avoue Jean Brucy.

Pour Jean-Rémy, il constate un changement réel sur l’auto depuis la journée de repos et l’intervention de BOS Suspensions.

Le SRT toujours au combat et ne lâchera rien jusqu’à l’arrivée.

Valérie Maurel,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*