Riyadh Rally: Peterhansel dauphin de Al-Rajhi

Le Saoudien Yazeed Al-Rajhi a remporté le Riyadh Rally après trois étapes disputées. Au volant de son Toyota Hilux Overdrive, il eut fort à faire face au Buggy Mini que menait Stéphane Peterthansel. Celui-ci privé de Andrea, son épouse pour des raisons de santé, bénéficiait de Paulo Fiuza pour la navigation. Le français termine à une quarantaine de secondes du vainqueur.

L’heure est désormais axée sur le Dakar, qui débutera le 5 janvier prochain à Djellah en Arabie Saoudite. Les véhicules seront emmenés à l’Aéro Club du Castellet – mardi et mercredi – pour les pré-vérifications et descendront au port de Marseille pour y être embarqués.

A l’issue du Riyadh Rally, Stéphane Peterhansel a pu jauger de la teneur du terrain qui attend les concurrents du Dakar en janvier prochain. « C’était fascinant de découvrir l’Arabie Saoudite et ce rallye était plus rapide que prévu. Je suis très satisfait du Buggy Mini, les essais au Maroc ont porté leurs fruits. J’avais Paulo (Fiuza), à mes côtés pour me naviguer et pour la première fois. Il ne parle pas français, j’ai donc eu besoin d’un peu de temps pour m’adapter, mais ensuite ça s’est bien passé. »

Quant à Seaidan, il disputait cette course à domicile et pilotait pour la première fois la MINI John Cooper Works Buggy. Le Saoudien avait déjà participé à des compétitions avec un MINI ALL4 Racing et un MINI JCW. Après le prologue, il s’est élancé en cinquième position. Sur les deux premières étapes, il a marqué son territoire et une crevaison lui a coûté quelques minutes. Après trois jours de course, il signe une troisième place totalement à son honneur.

Classement général Riyadh Rally
1. Y. Al-Rajhi (KSA) / M. Orr (GBR) Toyota – 4h 01m 56s
2. S. Peterhansel (FRA) / P. Fiuza (POR) MINI JCW Buggy – 4h 02m 42s
3. Y. Hamid Seaidan (KSA) / A. Kuzmich (RUS) – MINI JCW Buggy – 4h 06m 16s
4. E. Al Dossary (KSA) / S. Delaunay (FRA) Nissan – 4h 19m 45s
5. M. Zapletal (CZE) / Marek Sykora (SVK) Ford – 4h 29m 43s…

Marie-France Estenave,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*