Beau plateau pour la dernière manche de la Ligier JS Cup France

Belle brochette de pilotes pour la finale

18-19 octobre 2019, septième et dernière manche de la Ligier JS Cup France sur le circuit de Nogaro avec deux courses d’endurance de 4 heures au programme. Vingt-trois Ligier JS2 R et un très beau plateau avec un mélange de gentlemen drivers, de jeunes pilotes et de professionnels du volant.

Nicolas et Sacha Prost, Olivier Pernaut, Mathias Beche, Grégory Guilvert, Nicolas Ciamin, Steven Palette et Alain Ferté ont fait le déplacement pour cette finale. Ils nous parlent de la Ligier JS2 R et de la Ligier JS Cup France, la première formule monomarque Ligier lancée en 2019 et organisée par Benoît Abdelatif de Max Mamers Management.

Olivier Pernaut, Team Manager d’Orhès Racing, a répondu présent pour la première édition de la Ligier JS Cup France en engageant 6 Ligier JS2 R. Pour la dernière manche, Nicolas et Sacha Prost l’accompagnent au volant de la Ligier JS2 R #21. « Je suis super content de faire équipe avec Nicolas et Sacha, explique Olivier. Quand nous avons lancé Orhès Racing il y a treize ans, l’objectif était de faire rouler et d’accompagner des gentlemen drivers. Avec la Ligier JS2 R, on peut aussi faire plaisir à des professionnels ou à de jeunes pilotes. »

Nicolas Prost, qui a notamment roulé en LM P1, LM P2 et Formule E est ravi de cette nouvelle expérience : « La Ligier JS2 R est vraiment géniale. Je pense qu’aujourd’hui c’est un des meilleurs rapports qualité/prix disponibles. C’est seulement la première année de la Ligier JS2 R. La base est incroyable. Le niveau en Ligier JS Cup France est très bon et le format des meetings idéal pour profiter au maximum de la voiture. »

« La voiture a beaucoup de potentiel, ajoute Sacha. Elle est facile à prendre en main, et très confortable. Une fois à l’intérieur on n’a qu’une envie c’est de rouler plus longtemps. En plus elle est super jolie avec son look vintage. C’est la voiture dont on rêvait quand on était petit. »

Pour la #21, le week-end commence fort avec le deuxième meilleur temps en qualifications.

Sur la #39 d’Orhès Racing, un autre pilote habitué aux sports-prototypes LM P1, LM P2 et LM P3, Mathias Beche. « J’avais hâte de découvrir la voiture, confie Mathias. J’en avais beaucoup entendu parler. C’est une vraie voiture de course très performante. En plus elle est facile d’accès et pas piégeuse pour les gentlemen drivers. On prend beaucoup de plaisir au volant. »

Nicolas Ciamin, pilote de rallye, monte au volant de la Ligier JS2 R #6 de l’équipe No Limit Racing gérée par Ludovic Bellinato pour la deuxième fois cette saison. La première, c’était à Spa les 24-25 mai derniers avec une deuxième position à la clé. « Je suis revenu avec plaisir. C’est très intéressant de pouvoir rouler sur circuit en plus du rallye. C’est un bon entrainement et cela permet d’affiner son pilotage et puis j’ai commencé ma carrière par ça. J’espère pouvoir rouler encore plus sur circuit l’année prochaine en complément d’une saison en WRC 2. »

Grégory Guilvert, titré en FFSA GT4 pour la deuxième année consécutive, est également de la partie sur la Ligier JS2 R #28 de Defi Performance : « C’est ma cinquième course en Ligier JS Cup France. J’ai roulé avec MT Racing et Defi Performance et on a même remporté une victoire avec Yves Bandi au Castellet sur la #48 de MT Racing. J’ai toujours adoré le concept des formules proposées par Benoît Abdelatif. A tel point que je devais être à Las Vegas ce weekend pour la remise des prix FFSA GT4 et que je suis à Nogaro ! C’est un réel plaisir de rouler sur la Ligier JS2 R et je suis impressionné par la qualité du plateau. La grille est vraiment bien fournie ce qui assure toujours de belles batailles en piste. »

C’est Steven Palette, spécialiste des GT3 et GT4, au volant de la Ligier JS2 R #48 de MT Racing avec Yves Bandi qui a été le plus rapide et a décroché la pole position. C’est sa quatrième course de la saison. « La voiture est idéale pour progresser en pilotage et coacher des gentlemen drivers. J’ai pris beaucoup de plaisir cette saison à travailler et accompagner l’ensemble de l’équipe MT Racing et les pilotes pour régler nos voitures de course. Je suis ravi du niveau de performance. »

Alain Ferté, « négociant en virages » depuis 40 ans et toujours animé de la même passion, roule ce weekend sur la Ligier JS2 R #25 de Napa. « Un beau format de courses, une belle voiture, que dire de plus ? Tout le monde joue le jeu : Ligier Automotive, toute l’équipe de Max Mamers Management et les concurrents. Avec encore plus de temps de roulage sur les meetings l’année prochaine, cela promet une belle deuxième saison. »

La première course de quatre heures vient de se terminer. C’est la Ligier JS2 R #18 d’Orhès Racing avec Franck Dallavalle, Serge Gallic et Guillaume Breard qui finit en tête suivie de la #72 de Zosh Compétition de Maxime et Arnold Robin et de la #21 d’Orhès Racing pilotée par Nicolas, Sacha Prost et Olivier Pernaut.

La deuxième course aura lieu demain de 9h à 13h. De belles batailles en piste sont encore à prévoir !

Elsa Nicolet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*