Dakar Etape 8: Lavieille et Garcin, toujours solides leaders T2 !

Christian Lavieille et Jean-Mi Polato dans l'étape 8

Sur la route du retour à Pisco, c’est surtout à un cocktail de sable auquel les pilotes ont eut droit durant 360 km… avant de savoureux un Pisco Sour ! Du fesh-fesh pour commencer, puis de la plage par intermittence pendant près de 80 kilomètres. Avant de rejoindre les vrais massifs ‘dunaires’ à franchir en fin de spéciale, caler dans la redoutable ‘montée des ânes’ serait périlleux en terme de temps !

 

Les dunes d’Ica, déjà en partie visitées dans la deuxième étape, sont explorées de façon encore plus complète, avec le souci de trouver les franchissements les plus délicats, par exemple au tournant des 300 kilomètres de spéciale. Pour boucler le parcours, une dernière portion de hors-piste exige l’attention maximale des navigateurs.

« Nous sommes partis dans l’étape 8 de très loin dans les 90 autos et SxS. Pas facile dans ce cas de remonter… Beaucoup de poussière au début de la spéciale. Deux arrêts furent nécessaires pour dégonfler les pneus (BF Goodrich) et attaquer les dunes car, nous étions lourd avec 300 litres de gasoil dans les réservoirs… Au km 150, tout le monde eut droit à une neutralisation, dégonflage de nouveau pour monter les dunes que nous claquaient aux yeux.  Huit tentatives furent nécessaires pour en franchir une. C’est dire leur dénivelé. Dans ce champ de dunes, nous avons trouvé Akira (Miura) ‘tanké’ dans une cuvette, l’entraide s’impose en bon équipier, nous avons ensuite roulé ensemble, cela pouvait nous arriver aussi. »

La spéciale n’était pas terminée mais, les dunes s’échappaient derrière eux, la dernière partie du parcours ne fut qu’un jeu : «  »On s’est bien amusé sur le terme du secteur. C’était super rapide. Nous avons doublé encore du monde, c’était assez ‘fun’. Encore deux grosses journées à couvrir et nous en aurons terminé ! »

Ils terminent 25ème de la spéciale et occupent la 26ème du classement général. Ils restent des leaders dominateurs de la catégorie T2.

L’étape 9 en boucle autour de Pisco, Christian et Jean-Pierre vont repartir avec une « Voiture en très bon état, pilote et navigateur également ! » précise Christian.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*