Dakar SS6 Yamaha: Van Beveren dans le Top5

Adrien Van Beveren © DR

La deuxième partie du Dakar 2019 a débuté aujourd’hui dimanche pour les deux pilotes de l’équipe Yamaha Yamaha Rally qui se sont affrontés lors d’une 6e étape très exigeante. Profitant de bonnes conditions de course dans les dunes du Pérou, Adrien Van Beveren a décroché la 5ème place au scratch de la spéciale du jour et conserve sa 5ème position au provisoire Moto.

 

Ramenant les concurrents à San Juan de Marcona, la 6ème étape du Dakar s’est déroulée dans les immenses dunes de la région. S’arrêtant pour assister Lorenzo Santolino blessé dans la première partie de la spéciale chronométrée, Adrien Van Beveren a retrouvé le temps perdu à son retour au bivouac ce soir.

Après 6 étapes disputées au Pérou, Adrien Van Beveren figure dans le cercle prisé des cinq meilleurs pilotes du Dakar 2019. Une position particulièrement enviée avec moins de 10 minutes de retard sur le leader chilien Pablo Quintanilla.

Suite à sa solide troisième place lors de la 5ème étape, Xavier de Soultrait n’a pas été en mesure aujourd’hui de montrer son véritable potentiel. Souffrant d’étourdissements dans les grandes dunes, Xavier a dû se contenter d’une 11ème place.

Alors qu’il ne reste plus que quatre étapes à disputer, le Dakar 2019 entre dans sa phase la plus décisive. Lundi, les concurrents disputeront une spéciale chronométrée de 323 km dans une boucle de 387 km autour de la ville de San Juan de Marcona.

Adrien Van Beveren : « Ce fut une journée difficile, mais tout a bien fonctionné pour moi. Nous nous sommes levés très tôt pour rejoindre le starter et ça été dur. Après avoir pris le départ de la spéciale, j’ai vu Santolino au sol et je me suis arrêté pour l’aider. J’ai perdu quelques minutes mais le temps m’a été redonné à l’arrivée. Dès que les médecins sont arrivés, je suis remonté sur la moto et je suis reparti. J’ai poussé très fort tout en m’assurant d’éviter les erreurs. Je suis heureux de ma performance aujourd’hui et ma position de départ pour demain n’est pas si mauvaise. Il reste quatre jours de course ici au Pérou et ce sera assez intense. »

Xavier de Soultrait : « C’était une journée difficile dans les dunes. J’ai été l’un des premiers pilotes à prendre le départ de la spéciale. Peu de temps après, j’ai ressenti de mauvaises sensations en montant et en descendant dans les dunes. J’ai peut-être perdu un peu de temps au classement général, mais je suis fort physiquement et mentalement pour le moment. J’ai également une excellente position de départ pour demain et je compte bien en profiter pleinement. Demain, je veux faire le maximum pour gagner du temps. Mon objectif est de me battre pour la victoire d’étape et je ferai tout mon possible pour y arriver. »

Quad : 5ème succès sur 6 pour Nicolas Cavigliasso (YMF700R)
Nicolas Cavigliasso (Yamaha YMF700R-Drag’on Rally Team-Yamaha Racing) s’est imposé aujourd’hui pour la 5ème fois sur le Dakar 2019. L’Argentin a ajouté 17.19 minutes au déficit de temps de son adversaire numéro 1 son compatriote Jeremias Gonzalez Ferioli (Yamaha YMF700R-Ferioli Racing Team-Yamaha Racing).

Au provisoire, Nicolas Cavigliasso (Yamaha YMF700R-Drag’on Rally Team-Yamaha Racing) conserve le leadership et accentue son avance sur Jeremias Gonzalez Ferioli (Yamaha YMF700R-Ferioli Racing Team-Yamaha Racing) de 1h06.49. Gustavo Gallego (Yamaha YMF700R-Gustavo Gallego Competicion-Yamaha Racing) conforte sa 3e position à 1h29.36 devant Alexandre Giroud (Yamaha YMF700R-Team Giroud-Yamaha Racing) 4ème à 3h17.

Etape 7 : Boucle de San Juan de Marcona
Liaison : 64 km – Spéciale : 323 km – Total : 387 km

jean-Paul Ancion,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*