GT FFSA des Circuits : Destination Barcelone

A Barcelone ce week-end, le Championnats de France

Pour sa cinquième manche, le Championnat de France FFSA des Circuits élargit ses horizons. Le Festival de la Velocidad organisé sur le tracé F1 du Circuit de Barcelona-Catalunya accueillera le Championnat de France FFSA GT, la Porsche Carrera Cup France et la Peugeot 308 Racing Cup en plus de la grande finale de la Blancpain GT Series et du Blancpain GT Sports Club. Ce week-end au-delà des Pyrénées promet un rendez-vous inoubliable !

 

Championnat de France FFSA GT – GT4 France
Côté Pro-Am : Aux commandes du classement général depuis la première course de la saison, Benjamin Lariche et Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car) arrivent en Catalogne avec trente-quatre points d’avance sur leurs proches rivaux.

S’ils parviennent à faire grimper cet écart au-delà des cinquante unités, ils pourraient être mathématiquement assurés du titre dès Barcelone, mais leurs poursuivants ne l’entendent pas de cette oreille. Surfant sur une belle série de quatre podiums consécutifs, dont une victoire à Magny-Cours, Grégory Guilvert et Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) sont désormais en tête du peloton de chasse et comptent bien poursuivre leur « remontada » pour souffler la couronne en fin d’année !

Repartis de Nevers les mains vides, Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) ont glissé en troisième position, mais les deux hommes ont l’intention de rebondir au plus vite. L’an passé, Jim Pla s’était d’ailleurs imposé avec Pierre Sancinéna, lui-même victorieux dès son retour en FFSA GT au début du mois de juillet. Leader de l’Alpine Elf Europa Cup, le Normand veut continuer de faire forte impression tout en aidant Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 / CMR) à remonter le plus haut possible au championnat.

Côté Am : À quatre courses du dénouement de la saison, le suspense reste entier dans la catégorie Am !

Une fois de plus, Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events) et Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) ont échangé les commandes du classement général à Magny-Cours. Malgré leur avantage de sept unités, les premiers souhaitent désormais mettre à profit toutes les qualités de la Porsche aperçues l’an dernier sur le Circuit de Barcelona-Catalunya pour retrouver la plus haute marche du podium pour la première fois depuis Pau. Leur principal adversaire désire avant tout connaître un week-end plein après quatre meetings conclus par quatre victoires et autant de scores vierges.

Deux équipages sont à l’affût de la moindre occasion pour se replacer idéalement dans la lutte pour le titre. Réguliers depuis le début de la saison, le tandem père-fils composé par Clément et Laurent Dub (Porsche Cayman / Cool Racing) ainsi que Stéphane Brémard / Laurent Misbach (Porsche Cayman / FOXO) misent ainsi sur leur constance avant de faire les comptes après la finale du Castellet mi-octobre.

Porsche Carrera Cup France
S’ils sont encore sept à pouvoir mathématiquement prétendre au titre 2018, trois pilotes ont déjà pris leur distance après les huit premières courses de la saison. Tenant du titre, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) est en lice pour être le premier pilote depuis Anthony Beltoise (2005 et 2006) à rester au sommet deux années de suite. Avec quatre victoires, il compte dix-neuf points d’avance sur Alessio Rovera (Tsunami RT). L’Italien, Champion Porsche Carrera Cup Italia en 2017, s’est imposé à Spa-Francorchamps et Dijon. Troisième, Ayhancan Güven (Attempto Racing) est à vingt-quatre points avec une victoire à Dijon. Plus loin, Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing), une victoire à Spa-Francorchamps, et Hugo Chevalier (Martinet by Alméras), premier Rookie, voire Jean-Baptiste Simmenauer (Team 85 / Bourgoin Racing) doivent réaliser un exploit pour finir la saison au premier rang.  

Au-delà de la lutte pour le titre, la compétition reste aussi indécise dans le classement B. Avec deux victoires et une grande régularité qui lui ont permis de terminer chaque course à l’une des deux premières places, Sébastien Dumez (Team 85 / Bourgoin Racing) devance Nicolas Misslin (Pierre Martinet by Alméras), quatre victoires. Le décompte des deux moins bons résultat en fin de saison aura son importance. Troisième avec une victoire, David Hallyday (RMS) est à la lutte avec Stéphane Denoual (Pierre Martinet by Alméras) qui s’est offert un premier succès à Magny-Cours dès sa seconde saison dans la discipline. Howard Blank (RMS) et Yannick Mallegol (RMS) seront aussi au rendez-vous et le retour de Thomas Nicolle (Tsunami RT) est également à noter.  

Parmi les rookies, l’Espoir Porsche Carrera Cup France Hugo Chevalier a pris un léger avantage sur Jeremy Sarhy (Sébastien Loeb Racing). Victor Blugeon (Pierre Martinet by Alméras), Alex Marchois (FAL Racing) et Jérémie Lesoudier (Team 85 / Bourgoin Racing).

Une dix-huitième Porsche 911 GT3 Cup sera alignée par Martinet by Alméras pour l’Australien Jordan Love. Il occupe actuellement la septième place de la Porsche Carrera Cup Australia.

Peugeot 308 Racing Cup
Pour la deuxième fois cette saison, la 308 Racing Cup sera en représentation à l’étranger sur le circuit international de F1 de Barcelone en ouverture du Championnat d’Europe ‘Blancpain GT Series’. 19 voitures feront le déplacement pour cette manche en dehors des frontières tricolores. Teddy Clairet reste l’homme à battre, malgré un match relancé lors de la dernière manche à Magny–Cours par Julien Briché auteur d’un double ‘hat trick’. Les deux adversaires sont à égalité de victoires. Des points décisifs seront marqués ce week-end même si le titre ne pourra mathématiquement se jouer qu’au Paul Ricard lors de la finale.  

Le tracé très rapide de Barcelone permettra à la Peugeot 308 Racing Cup de mettre en avant ses qualités et sa sportivité. Les concurrents découvriront une nouvelle piste, même certains connaissent déjà le tracé Espagnol.

Leader actuel du championnat 308 Racing Cup, Teddy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport #20) domine depuis le début de saison la catégorie ‘junior’ (-25 ans).

Le champion en titre, Julien Briché (JSB Compétition #4), reprenait de gros points dans la Nièvre en s’offrant 44 points (2 poles, 2 records du tour et 2 victoires). Le match est relancé et 13 petits points les séparent …

Chez les juniors, il faudra composer ce week-end avec la redoutable jeune pilote féminine Lilou Wadoux (actuellement 3ème de la 208 Racing Cup en Rencontres Peugeot Sport).

Au classement général Junior, Amaury Richard peut encore prétendre au titre même si Teddy Clairet a déjà mis une sérieuse option sur la victoire finale. Florian Briché (JSB Compétition #24), sera également à surveiller à la loupe, lui qui avait terminé au pied du podium général à Dijon et Magny-Cours.

En Gentlemen aussi le match est relancé. Stéphane et Laurent
Richard sont à égalité de points malgré la domination du début de saison du pilote Pussier Automobiles by Clairet Sport.

Etape supérieure de la 308 Racing Cup par la dotation offerte au vainqueur de la saison 2018, la Peugeot 308 TCR brille régulièrement en WTCR et TCR Europe et continue sur sa lancée positive : Championne d’Europe TCR en 2017, deux victoires en Championnat du Monde FIA WTCR 2018 aux mains d’Aurélien Comte à Zandvoort (Pays-Bas) et de Mato Homola à Villa Real (Portugal) et une victoire en TCR Europe 2018 avec Julien Briché à Spa-Francorchamps (Belgique).

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*