Rallycross en Mayenne: Adeline Sangnier pense au podium

Adeline Sangnier sera en Mayenne © DR

La saison 2018 est l’occasion pour Adeline Sangnier de marquer son retour à la compétition. La multiple championne de France de Rallycross Féminin s’est faite remarquée par deux qualifications en finale pour autant de courses disputées.

En confiance au volant de la DS 3 Supercar du DA Racing, Adeline ne cache pas ses ambitions de podium sur le circuit de Mayenne.

Un circuit technique
Sixième à Châteauroux puis huitième à Faleyras, Adeline Sangnier n’a pas trainé pour se battre parmi les plus rapides du Supercar français, à l’image de son deuxième temps en qualification à Châteauroux.

Efficace au volant de la DS 3 Supercar du DA Racing sur des portions rapides ou techniques, comme c’était le cas à Faleyras, Adeline sait qu’elle dispose encore d’une marge de progression.
Déjà présente à deux reprises sur le podium de Mayenne que ce soit en Super1600 ou en Supercar, Adeline retrouve l’un des circuits les plus intransigeants de la saison où la moindre faute est sanctionnée par un contact avec le rail. Sa connaissance de la piste est donc un atout supplémentaire pour exploiter le potentiel de la Supercar conçue et développée par le DA Racing.

Ce qu’elle en pense
Adeline Sangnier : « Quel plaisir de retrouver l’ambiance du Championnat de France de Rallycross et plus particulièrement l’habitacle de la DS 3 Supercar du DA Racing, je commençais à trouver le temps long depuis le mois de juin ! Que ce soit à Châteauroux ou à Faleyras, j’ai eu un très bon feeling avec la DS 3 Supercar ce qui m’a permis de me qualifier à deux reprises pour les finales. Nous avons beaucoup travaillé avec le staff technique du DA Racing et nous savons que nous disposons des atouts pour nous battre pour une place sur le podium, c’est notre objectif ce week-end. Mayenne est un circuit très technique qui demande de très bons réglages et une voiture homogène pour être efficace dans les portions rapides et dans les secteurs plus délicats. Je dispose d’une marge de progression au volant de la DS 3 et je sais que nous sommes en mesure de monter sur le podium, c’est à moi de me surpasser. »

Manu Naud,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*