Turkmen Arrivée: Serradori-Lurquin, l’aventure se termine bien

L'équipe SRT a frachi l'arrivée malgré des pépins © DR

5ème étape : Gamyshlyja plain- Hazar – Liaison : 0.27 km – Spéciale : 234.01 km – Liaison : 12.37 km

Finir sur une bonne note, tel était l’objectif pour cette dernière étape de la Turkmen Desert Race. Et comme souvent Mathieu Serradori et Fabian Lurquin ne nous ont pas déçus aujourd’hui.

Partis pourtant derrière un camion ce matin, ils sont parvenus à le dépasser au CP1 et à réaliser une étape quasi parfaite. « Cela fait du bien de pouvoir pleinement s’exprimer, Matt au pilotage, moi à la navigation. Nous avons pris du plaisir
sur cette ultime étape, » confie Fabian Lurquin.

Quand tout fonctionne, cela donne un 3ème chrono au scratch : « Ces deux derniers jours, nous avons remis les pendules à l’heure et montré que sans nos problèmes techniques, le podium était vraiment à notre portée. Qu’importe, en participant à cette compétition, j’ai pu encore améliorer mon pilotage et continuer à faire progresser l’auto, » ajoute le pilote varois.

Leur détermination et leur volonté d’aller au bout ont finalement été récompensées, car le team SRT décroche la catégorie 2 roues motrices et deux bons classements d’étape. « Honnêtement après nos désillusions du début, nous ne pensions plus jouer un classement mais nous prenons ce trophée avec grand plaisir et c’est une façon aussi de remercier l’ensemble du team pour le travail effectué cette semaine, » conclut Mathieu Serradori.

L’année 2018 aura été riche en émotion après la victoire sur l’Africa Eco Race, le podium sur la Silk Way Racing et à présent la catégorie 2 roues motrices à la Turkmen Desert Race, le team SRT va devoir faire encore mieux ou se lancer vers des défis plus audacieux en 2019.

Valérie Maurel,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*