NWES: La bataille pour la Lady Cup se poursuit à l’aube des playoffs

Carmen Boix Gil et Arianna Casoli © DR

Seulement 13 points séparent Carmen Boix Gil d’Arianna Casoli au classement de la Lady Cup alors que les NASCAR Whelen Euro Series abordent la Manche allemande disputée sur le célèbre Hockenheimring les 15 et 16 septembre prochains. Les American Fan Fest Semi Finals ouvriront les playoffs de la saison 2018.

 

La lutte va se poursuivre avec des points doublés lors des quatre dernières courses de la saison et l’objectif de décrocher une course aux États-Unis d’Amérique pour le vainqueur de ce duel palpitant.

La constance est le maître mot des deux pilotes alors que Boix Gil mène le championnat grâce à six victoires cette saison et tente de défendre son titre acquis l’an dernier. C’est sur le Tours Speedway que la native de Valencia, Espagne, a connu son meilleur week-end avec deux top 10, une neuvième et une dixième place.

« Je pense que du point de la performance nous avons fait un bon pas en avant par rapport à l’an dernier.Nous avons eu quelques problèmes ça et là durant la première partie de saison et nous n’avons peut-être pas marqué autant de points que nous aurions dû, mais je me sens mieux dans la voiture, » avoue Boix Gil, qui compte à ce jour quatre top 10 dans sa carrière en NASCAR. « J’aime vraiment les pistes d’Hockenheim et Zolder et j’espère bien faire lors des quatre prochaines courses. L’objectif est de remporter le trophée de la Lady Cup mais aussi même si je sais que ce sera compliqué, décrocher un top 5 en division ÉLITE 2. »

Vainqueur de la Lady Cup en 2016 ce qui lui a permis d’effectuer un test en Late Model, Casoli a perdu son duel l’an dernier contre Boix Gil, mais l’Italienne est revenue plus forte cette saison en remportant deux fois la catégorie Lady Cup, en ouverture de saison à Valencia, puis à Brands Hatch en juin.

« La bataille avec Carmen et très serrée et avec les points doublés nous irons jusqu’à la dernière course, » déclare Casoli. « Je pense avoir résolu les problèmes physiques qui m’ont affectés l’an dernier. J’ai toujours eu une excellente voiture, je suis impatiente d’être en playoffs. Je travaille beaucoup sur moi et je continue d’apprendre. Nous nous sommes améliorés et je suis certaine que la dernière partie de la saison sera très intéressante. J’espère ne pas avoir des problèmes imprévisibles comme à Brands Hatch et Tours. »

La rivalité entre les deux pilote féminines s’arrête une fois qu’elles sortent de leurs voitures. Les deux prétendantes ont appris à se connaître grâce à diverses actions promotionnelles, notamment grâce à MOOG l’un des sponsors des NASCAR Whelen Euro Series.

« Nous prenons beaucoup de plaisir hors de la voitures, mais lorsque la visière est baissée, nous sommes rivales sur la piste. Il y a quelque chose en jeu et nous sommes toutes les deux compétitives, » affirme Casoli. « Nous n’abordons pas les choses de la même manière, mais avons aussi des forces différentes, ce qui rend ce duel très intense. »

« L’an dernier nous ne parlions pas beaucoup, mais en 2018 avec la campagne pour MOOG nous avons appris à nous connaître et pris du plaisir. Cependant, sur la piste nous n’abandonnons jamais et donnons tout pour la victoire, » ajoute Boix Gil.

Gian Luca Guiglia,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*