Blancpain Budapest: Le Belgian Audi Club WRT limite les dégâts

© Patrick Hecq

Huitième rendez-vous de la Blancpain GT Series et avant-dernier de la Sprint Cup, le week-end de Budapest n’a pas apporté les résultats escomptés au Belgian Audi Club Team WRT avec une 4e place en Course 2 comme meilleure performance. Dès les essais libres, il est apparu que les Audi R8 LMS n’avaient pas tout à fait le rythme pour jouer les premiers rôles sur une piste sèche.

Et les conditions météo changeantes rencontrées samedi et dimanche n’ont pas suffi… Leaders du championnat, Alex Riberas et Christopher Mies partaient depuis la 3e place pour la Course 1. Mais une violente averse quelques heures avant le départ avait rendu la piste humide au moment du départ, le soleil ayant toutefois fait son retour.

Si presque tous les concurrents partaient en pneus slicks, ce n’était pas le cas d’Andrew Watson qui, avec sa BMW, remontait dans le peloton. Mais alors que la piste s’asséchait, le Britannique et Alex Riberas se touchaient au moment où l’Audi R8 LMS #1 débordait la BMW par l’extérieur du dernier virage. Déséquilibré, Alex Riberas percutait violemment le mur et devait en rester là.

Le lendemain, la paire Mies-Riberas parvenait à profiter des pluies plus intenses pour se glisser au deuxième rang à deux tours de l’arrivée. Au terme d’une fin de course très intense, l’Espagnol du Belgian Audi Club Team WRT franchissait la ligne au 4ème rang. Dès lors, le duo de l’Audi #1 a conservé la tête du championnat, mais à égalité de points avec les pilotes Mercedes AMG Marciello et Meadows. Voilà qui promet une finale passionnante sur le Nürburgring les 15 et 16 septembre !

Au volant de l’Audi #2, Dries Vanthoor et Will Stevens avaient bien mal commencé leur week-end avec des problèmes électriques les empêchant de disputer les essais libres normalement. Le Belge limitait les dégâts dans sa séance qualificative avec un 8ème chrono. En course, un fantastique relais du Limbourgeois conjugué à un super pit stop du Team WRT permettait à l’Audi #2 de se retrouver au 3ème rang. Et même si Will Stevens, en manque de roulage, perdaitdeux places en fin de parcours, le résultat était satisfaisant. Le lendemain, malgré un départ depuis la 16eposition, les deux gaillards pouvaient revendiquer une place dans le Top 5. Mais dans un dernier tour assez confus, Stuart Leonard touchait Dries Vanthoor et l’envoyait en tête-à-queue. Le pilote du Belgian Audi Club se classait donc 7ème.

Comme à Misano, le Belge Adrien De Leener et le jeune Suisse Ricardo Feller se partageaient l’Audi #3 engagée en Silver Cup. Dans le Top 5 de ce classement des pilotes Silver samedi, les deux hommes montaient sur la plus petite marche du podium (avec une 10e place au général) le dimanche après une très solide course. Enfin, la #17 a vécu un week-end à oublier. Un abandon le samedi puis une pénalité (suite au contact avec Dries Vanthoor) ont empêché la paire Stuart Leonard-Robin Frijns de rentrer dans les points. Dans le classement des équipes, le Belgian Audi Club Team WRT a néanmoins conservé un avantage de 10 points avant la finale du Nürburgring.

Vincent Vosse : « La finale au Nürburgring sera passionnante »
Dimanche soir, au moment de quitter le paddock du Hungaroring, Vincent Vosse n’affichait pas un énorme sourire. « Disons que nous avons eu des week-ends meilleurs que celui-ci », relativisait-il. « Comme nous le craignions, nous n’étions pas tout à fait dans le rythme sur le sec et nous n’avions aucune chance de gagner la Course 1. Dimanche, sur une piste détrempée, nous n’avons pas su saisir l’opportunité comme nous l’aurions voulu, et ce pour différentes raisons.

« Cela signifie que la finale de Sprint Cup sur le Nürburgring sera décisive et certainement passionnante. Je veux toutefois retenir en point positif de ce week-end hongrois la belle Course 2 de notre équipage engagé en Silver Cup, avec un Ricardo Feller convaincant en début de course et un Adrien De Leener qui a bien terminé le job.

« Bravo aussi à toute l’équipe pour le bon travail et à nos mécanos en charge des changements de roues. Nous avons terminé à la 1ère et à la 3ème place du Pirelli Pit Stop Challenge, qui récompense les arrêts les plus rapides. »

Dries Vanthoor : « Aider le Belgian Audi Club Team WRT dans le classement des Teams »
Avec une 5ème puis une 7ème places, Dries Vanthoor et son équipier sont rentrés deux fois dans les points ce week-end sur le Hungaroring à l’occasion de la Blancpain GT Series Sprint Cup. « Ce n’est toutefois pas le résultat que nous étions venus chercher », explique le Belge, vainqueur des deux courses hongroises en 2017. « Mais ce fut un week-end difficile… Nous avons rencontré un problème technique lors des essais libres et nous n’avons pu faire que deux tours. Forcément, sans roulage, ça complique les choses pour les essais qualificatifs.

J’ai signé le 8ème chrono pour la Course 1 et nous sommes remontés jusqu’au 5ème rang. Dimanche, nous partions 16e, mais la pluie nous a donné la chance de remonter. En profitant d’un safety car regroupant tout le peloton et de la pluie, j’ai même pu passer de la 14e ou 15e place à la 5e dans le dernier tour.

Mais dans l’intensité des derniers virages, j’ai été touché et nous terminons finalement au 7erang.Ça fait partie de la course… Désormais, nous ne sommes plus en lice pour le championnat Pilotes et nous irons au Nürburgring sans avoir rien à perdre. Nous avons souvent été performants là-bas et le but sera d’aider le Belgian Audi Club Team WRT à remporter le classement des Teams. »

Le Nürburgring en guise de magnifique finale
Le déroulement du week-end hongrois a redistribué les cartes dans la Blancpain GT Series Sprint Cup et la finale de la saison, sur le circuit du Nürburgring, s’annonce captivante. Les 15 et 16 septembre, deux courses d’une heure seront au menu pour consacrer les champions 2018. Rappelons que l’an dernier on avait assisté à un thriller avec les titres Pilotes et Teams revenant finalement à Stuart Leonard et au Belgian Audi Club Team WRT…

À un jet de pierre de la frontière belgo-allemande, les hommes de Vincent Vosse voudront poursuivre leur moisson victorieuse, eux qui ont remporté au moins un titre chaque année, avant d’aborder l’ultime rendez-vous de la Blancpain GT Series (mais en version Endurance Cup) deux semaines plus tard à Barcelone.

Belgian Audi Club,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*