Lohéac: Les Peugeot 208 WRX prêtes à rugir à domicile

A Lohéac, Peugeot joue à domicile

La rentrée se fera à domicile pour Peugeot, à Lohéac en Bretagne, le week-end du 1er et 2 septembre. Au volant de leur Peugeot 208 WRX, Sébastien Loeb, Timmy Hansen et Kevin Hansen défendront les couleurs du Team Peugeot Total pour la 8ème manche du Championnat du Monde FIA de Rallycross. Pour cette étape symbolique sur la mythique piste de RX de Lohéac, qui attire chaque année des dizaines de milliers de fans, les pilotes, ingénieurs et mécaniciens de Peugot Sport auront à cœur de réaliser une belle performance.

 

– Depuis son introduction fin juin lors de la course de Höljes en Suède, la Peugeot 208 WRX Evo n’a cessé de progresser et affiche aujourd’hui des performances convaincantes, qui confirment le potentiel des évolutions techniques implémentées. Après le double podium de Timmy Hansen et Sébastien Loeb au Canada (2ème et 3ème place), l’objectif affiché du Team Peugeot Total pour Lohéac est de décrocher la victoire.
     
– Chaque année, environ 75 000 spectateurs venus de toute l’Europe convergent vers cette petite ville d’Ille-et-Vilaine – un chiffre d’affluence qui en fait un des tout premiers évènements de sports mécaniques de France – pour cette course RX de référence internationale qui se déroule dans une ambiance incroyable. Le tracé breton de 1,088km est rapide et fluide, composé à 66% de terre et 33% d’asphalte, avec un record du tour en 36.095s détenu par Sébastien Loeb, 2ème en 2017.
     
– Le Team Peugeot Total se classe actuellement à la 2ème place au Championnat Team, alors qu’il reste encore 5 courses à jouer (sur 12). Au Championnat Pilotes, Sébastien Loeb figure à la 2ème place, à égalité de points avec son coéquipier Timmy Hansen. Kevin Hansen est 7ème.

Kenneth Hansen, Manager du Team Peugeot Total : « L’épreuve de Lohéac occupe clairement une place à part dans le paysage du sport automobile : il y a un engouement très fort pour le rallycross dans la région, et la course jouit d’une énorme popularité qui s’est construite au fil des ans sur cette piste historique. Pour le Team Peugeot Total, c’est bien sûr une pression particulière de jouer à domicile, mais elle ressentie d’une manière très positive et motivante. Le tracé en lui-même est intéressant. Dans l’esprit, cela ressemble à une piste de circuit, rapide et large, qui permet d’attaquer sur l’ensemble du tour. Le départ est court et suivi d’un premier virage à 90 degrés. Le tour joker ajoute également du piment à la course : il y a un saut, et le tracé est parallèle à la piste principale sur une bonne longueur. Il n’y a pas de grande différence de temps entre le tour joker et le tour normal, et, de ce fait, les concurrents en ressortent souvent côte-à-côte. C’est assez excitant ! Le Canada a démontré le fort potentiel de compétitivité des dernières évolutions techniques et de l’équipe, et nous sommes maintenant très proches des objectifs que nous nous étions fixés. En France, nous espérons passer un cap et décrocher la 1ère victoire de la version 208 WRX Evo. »

Sébastien Loeb, Pilote Team Peugeot Total – 208 WRX Evo #9 : « En tant que pilote français dans une équipe française, Lohéac est bien sûr une manche très importante pour moi et notre objectif est de nous battre pour la victoire. Des essais sont prévus en France la semaine prochaine et cela devrait être une bonne préparation pour le week-end de course. Nous allons pouvoir faire les derniers ajustements sur les réglages, même si les spécifications seront les mêmes qu’au Canada. J’aime beaucoup la piste de Lohéac qui, en soi, ne présente pas de grands secrets : il faut réussir des runs propres, être rapide partout, et surtout être bon dans les départs. C’est aussi une piste sur laquelle il faut savoir gérer et préserver ses pneus pour éviter à tout prix une crevaison – c’est l’un des principaux risques sur les gros vibreurs qu’il y a ici. »
 
Timmy Hansen, Pilote Team Peugeot Total – 208 WRX Evo #21 : « Pour nous en rallycross, Lohéac, c’est un peu comme aller au Mans : c’est l’une des grosses courses de l’année ! C’est une manche qui nous convient plutôt bien : le grip est très bon sur la terre quand la piste est sèche et cela est assez typique des circuits français. Les performances de la voiture sont là et pour ma part, je sais que nous devrons être particulièrement vigilants sur les départs. C’est un point primordial en rallycross, notamment pendant les manches qualificatives sur lesquelles le départ se fait en ligne pour tous les concurrents. Je suis confiant, même si avec une nouvelle voiture, il peut toujours y avoir des surprises. Ce n’est que notre 3ème sortie et s’il pleut, les conditions peuvent devenir très glissantes. Avec Sébastien Loeb, nous sommes à égalité de points mais il y a trop d’enjeux avec nos concurrents pour nous focaliser sur cela entre coéquipiers. Nous sommes une équipe et c’est ce qui fait notre force ! »
 
Kevin Hansen, Pilote Team Peugeot Total – 208 WRX #71 : « Je suis très impatient de concourir à Lohéac qui est la course à domicile pour la marque Peugeot. J’aime la France ! Récemment, j’ai roulé avec une monoplace de Formule 4 à l’Auto Sport Academy en France, j’ai appris pas mal de nouvelles choses que je suis sûr de pouvoir utiliser le week-end prochain en Bretagne. Le circuit de Lohéac est très rapide, il faut être très précis et faire des runs propres. Mon objectif c’est le podium. Je pense que c’est un objectif réaliste car la Peugeot 208 WRX convient bien à la configuration de Lohéac. C’est une voiture française, développée en France. Ma voiture, aux spécifications 2018, a également bénéficié de nombreuses évolutions et j’ai l’impression moi-même de progresser dans mon pilotage course après course. Il n’y a pas de raison de ne pas y faire de bons résultats ! »

LE SAVIEZ-VOUS ?
C’est à Lohéac, circuit inauguré en 1976, que s’est tenue, le 5 septembre de cette année-là, la toute 1ère compétition de rallycross en France. Depuis, le circuit accueille les étapes du Championnat de France, du Championnat d’Europe et aujourd’hui du Championnat du Monde – un événement qui sera en 2018 le 3ème rassemblement le plus important de sport automobile en France en terme de spectateurs, après les 24H du Mans et le GP de F1. Sébastien Loeb a fait ses débuts en WRX à Lohéac en 2013, dans le cadre du Championnat d’Europe et a terminé 9ème sur la DS3 d’Hervé Knapick, avant de se consacrer à plein temps à la discipline 3 ans plus tard. D’autres champions français ont marqué l’histoire de Lohéac avec Peugeot, tels que Guy Fréquelin ou Philippe Wambergue au volant de la légendaire Peugeot 205 T16.

CLASSEMENT PROVISOIRE PILOTES – après Trois Rivières (Manche #7/12)
1. Johan KRISTOFFERSSON / Volkswagen Polo R – 195 points
2. Sébastien LOEB / PEUGEOT 208 WRX – 140 pts
3. Timmy HANSEN / PEUGEOT 208 WRX – 140 pts
4. Andreas BAKKERUD / Audi S1 – 139 pts
5. Petter SOLBERG / Volkswagen Polo R – 139 pts
6. Mattias EKSTRÖM / Audi S1 – 134 pts
7. Kevin HANSEN / PEUGEOT 208 WRX – 88 pts
8. Niclas GRÖNHOLM / Hyundai i20 – 86 pts  
9. Janis BAUMANIS / Ford Fiesta – 64 pts
10. Timur TIMERZYANOV / Hyundai i20 – 55 pts
11. Jérome GROSSET-JANIN / Renault Mégane RS – 47 pts
12. Robin LARSSON / Ford Fiesta – 37 pts
13. Guerlain CHICHERIT / Renault Mégane RS – 36 pts
14. Kevin ERIKSSON / Ford Fiesta – 20 pts
15. Tommy RUSTAD / Volkswagen Polo – 13 pts…
 
CLASSEMENT PROVISOIRE TEAM – après Trois-Rivières (Manche #7/12)
1. PSRX Volkswagen
Sweden – 334 points
2. Team PEUGEOT Total – 280 pts
3. EKS Audi Sport – 273 pts
4. GRX Taneco – 141pts
5. GC Kompetition – 83 pts
6. Olsbergs MSE – 57 pts…

Aurélie Lehé,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*