ELMS Red Bull/N.Nato : 2ème place et meilleur tour en course

© DR

Meilleur temps des écuries en pneus Dunlop aux essais libres puis qualificatifs, troisième sur la grille de départ, installé plusieurs tours en tête de la course, Norman Nato est passé très près de la victoire ce dimanche en Autriche pour les 4 Heures du Red Bull Ring sur la Racing Engineering #24 qu’il partage avec Olivier Pla et Paul Petit. Ce qu’il lui a manqué ? Une averse annoncée qui n’est pas venue !

 

Nouveau podium pour Norman Nato et l’écurie Racing Engineering ce dimanche pour la troisième manche du championnat ELMS. L’équipe revient d’Autriche avec une deuxième place acquise aux 4 Heures du Red Bull Ring. Un podium qui a malgré tout pour l’écurie une saveur aigre-douce. Explications de Norman Nato :

« C’était un week-end presque parfait. Parfait… à une averse près ! Nous sommes heureux d’avoir terminé sur le podium, mais en même temps déçu de ne pas avoir décroché une victoire qui était à notre portée.

« Dès vendredi, nous avons su que nous serions compétitifs. Aux essais libres, sur le sec comme sous la pluie, j’avais réalisé les meilleurs temps des voitures en Dunlop, à quelques millièmes du meilleur temps absolu de chaque séance.

« En qualifications, mon troisième temps reflétait bien notre niveau de performances : grâce à un super travail de réglages réalisé par l’équipe technique, nous étions dans le coup. Dès lors, notre objectif était clair : nous battre pour la victoire. Une seule chose pouvait troubler ce plan : la météo capricieuse du Red Bull Ring.

« Dimanche matin, les dernières prévisions confirmaient celles de la veille : des averses étaient attendues. Mais nous avions confiance dans l’efficacité de la voiture sur le mouillé.

« Paul Petit, qui était au volant de notre voiture pour le premier relai de la course, a pris un bon départ. Il a réussi à s’extraire d’un troupeau de furieux dans lequel beaucoup ont laissé des morceaux d’aileron et de carrosserie. Il m’a donné la voiture en troisième position et je me suis peu à peu hissé en tête. Lorsque la direction de course a neutralisé l’épreuve en raison de plusieurs accrochages, tout le monde s’est précipité aux stands pour changer de pneus. Nous avons, nous, fait le choix de ne pas nous arrêter, pariant que la pluie qui s’annonçait sur les écrans météo allait de toutes façons forcer tout le monde à repasser par les stands et que nous économisions ainsi un arrêt.

« Hélas, la pluie n’est pas venue –ou si peu que tout le monde a pu rester en slicks. Nous n’avons donc pas profité de la neutralisation, comme les autres, pour ravitailler, et avons dû nous arrêter plus tard, contre le cours de la course, en prenant du retard sur nos adversaires. Une fois revenus en piste, Olivier Pla a effectué une magnifique remontée qui a échoué à quelques millièmes de la deuxième place. Notre stratégie agressive n’a pas été payante.

« Notre déception s’est un peu allégée à 18 heures lorsque les Commissaires Sportifs ont déclassé les deuxièmes et que nous avons alors récupéré leur place.

« Au final, je repars donc du Red Bull Ring avec le meilleur tour en course, une deuxième place synonyme de deuxième place au championnat ‘Pilotes’, position qu’occupe désormais aussi Racing Engineering au championnat « Écuries ».

« J’attends maintenant avec impatience les 4 Heures de Silverstone, les 17 et 18 août où nous nous battrons pour le podium. Au minimum… »

Norman Nato,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*