WTCR Course 3 Slovaquie: Michelisz vainqueur…

Départ de la course 3 en Slovaquie © DR

Norbert Michelisz a remporté avec autorité sa première victoire en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO dans une dernière course parsemée d’incidents sur la WTCR Race of Slovakia, dimanche. 

Le pilote du BRC Racing est devenu le 11e vainqueur de la saison après avoir converti sa DHL Pole Position en commandement qu’il n’a jamais cédé. Aurélien Comte n’a rencontré aucun souci en route vers la deuxième place avec sa Peugeot 308TCR de DG Sport Compétition, mais les incidents n’ont pas manqué derrière lui.

 

Michelisz a pris un bon envol pour mener dans les premiers virages, tandis qu’Yvan Muller faisait l’intérieur à Comte pour s’emparer de la deuxième place. Plus loin, le vainqueur de la Course 2 et leader du championnat, Gabriele Tarquini, a heurté Benjamin Lessennes, du Boutsen Ginion Racing, ce qui a déclenché des incidents à la chaîne affectant plusieurs pilotes du milieu de peloton.

Esteban Guerrieri, d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, a été la première victime collatérale du contact entre Tarquini et Lessennes, et les deux Honda Civic Type R TCR salement endommagées ont rejoint la Hyundai i30 N TCR de l’Italien dans le bac à gravier. La Cupra TCR de John Filippi, du Team OSCARO by Campos Racing, a été elle aussi contrainte à l’abandon.

Tandis que les suivants tentaient d’éviter les problèmes, plusieurs voitures ont été endommagées dans un deuxième incident, des pilotes tentant de revenir en piste. Une fois la poussière retombée, Mehdi Bennani, Gordon Shedden, Jean-Karl Vernay, Nathanaël Berthon et Norbert Nagy, auteur de sa meilleure performance en carrière le samedi avec une deuxième place lors de la Course 2, sont tous rentrés au stand avec sur leur voiture des dégâts qui les forçaient à abandonner.

À l’issue de la course, les commissaires ont estimé que Tarquini avait enfreint le règlement en étant à l’origine d’une collision avec une autre voiture. Il sera pénalisé de cinq places sur la grille de la Course 1 lors du prochain rendez-vous, la WTCR Race of China, en septembre à Ningbo.

L’Audi R8 faisant office de voiture de sécurité a libéré la meute au cinquième tour, mais son sans qu’un nouveau coup de théâtre se soit produit. En effet, la Hyundai YMR de Muller, qui paraissait certain de reprendre la tête du WTCR OSCARO grâce aux ennuis de Tarquini, a glissé en dehors de la piste après avoir perdu sa roue avant gauche et avant même que le drapeau vert soit agité.

La mésaventure de l’Alsacien a replacé Compte en deuxième position mais celui-ci n’a rien pu faire face au bon restart de Michelisz qui a permis au Hongrois de s’échapper vers une première victoire tant attendue en WTCR OSCARO.

Derrière Comte, Frédéric Vervisch, de l’Audi Sport Team Comtoyou, a lutté crânement pour garder la troisième marche du podium après une rude bataille avec un Thed Björk revenu de la 18e place sur la grille – en grande partie grâce aux incidents du premier tour.

Björk s’était lancé dans un duel avec Fabrizio Giovanardi et son Alfa Romeo du Team Mulsanne dès la relance de la course, finissant par le dépasser au virage 9 après un contact. Il s’est alors lancé à la poursuite de Vervisch et l’a attaqué sans relâche mais un nouveau contact a endommagé l’avant de sa Hyundai YMR. Et même si le Suédois a fini par trouver l’ouverture dans l’avant-dernier tour, Vervisch a été en mesure de le repasser par l’extérieur dans le virage 1 à l’entame du dernier, pour récupérer un podium bien mérité à la photo-finish, le duo étant séparé de 0 »0002 sur la ligne.

Le pilote invité Petr Ful

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*